Emballage discret Expédition rapide Qualité supérieure
-35%
-35%Presque toutes les autofloraisons
00Jours
00Heures
00Minutes
00Secondes
Acheter
Background Image
Background Image

Graines de Cannabis à Autofloraison

Les graines de cannabis féminisées à autofloraison sont faciles à cultiver: elles fleurissent sans égard à la photopériode et aucune ne se développe en mâle. Elles sont idéales pour les novices et une expérience de culture à entretien minimal. Les sativas, indicas et hybrides Sensi Seeds (fortes en THC ou CBD) conviennent à une consommation thérapeutique et récréative.

Filtres
Trier par
  • Type de graines
  • Banque de graines
  • Rendement
  • Zones Climatiques
  • Taille
  • Temps de Floraison
  • Sativa / indica
  • THC/CBD Ratio
  • Variétés USA
  • Gagnants de la Cannabis Cup
Voir les produits

Les avantages liés à une graine à autofloraison


Cultivées en extérieur, les graines automatiques peuvent produire deux récoltes en l’espace d’un été standard. Sous lumière artificielle, elles peuvent aller de « semis » à plante mature en parfois seulement 10 semaines. De plus, la plupart d’entre elles sont très résistantes aux infections fongiques, ainsi qu’à la moisissure, aux pestes et même au gel, en raison de la robustesse extrême de leur lignée génétique Eurasienne – la Ruderalis – qui a évolué afin de pouvoir fleurir sur demande. La graine à autofloraison peut être utilisée en intérieur, en extérieur ou en serre. En outre, toutes les graines de cette catégorie sont féminisées, et de nombreuses variétés sont disponibles, offrant un large éventail de saveurs, arômes et effets.

La graine à autofloraison et ses types de récoltes


En termes de résultats, une graine à autofloraison peut produire des récoltes de taille raisonnable, ce même en cas de source lumineuse non-optimale. Toutefois, le principe comme quoi lesdits résultats sont proportionnels à l’intensité de la lumière fournie reste valide. Il faut aussi considérer que la taille de la récolte dépend grandement de la taille de la plante une fois celle-ci mature – un pot abritant une plante de cannabis de type quasi- « bonzaï » sur un rebord de fenêtre ne pourra jamais donner de récolte aussi impressionnante que via de larges plantes cultivées sous des lumières intenses. En général, cependant, la quantité de têtes obtenues via des graines de la présente catégorie est absolument comparable à celle obtenue via des graines régulières ou féminisées de la même variété.

Des taux de THC plus élevés


Les graines automatiques sont la première catégorie de cannabis pouvant produire des têtes de qualité supérieure contenant des niveaux de cannabinoïdes élevés, ce sans nécessiter d’être cultivées sous lampes à luminosité excessivement intense pendant des périodes déterminées. Qu’il s’agisse de lumières artificielle comme naturelle, le soin et l’attention devant être dédiés à ce processus détaillé est nécessaire. La pollution lumineuse, quelle que soit sa source, est connue pour avoir un impact négatif sur l’ « horloge interne » des plantes quant au passage entre végétation et floraison.
Une graine à autofloraison pourra en revanche adopter un cycle de vie normal, peu importe le déroulement des cycles de lumière naturels, bien qu’une période de 18 heures de lumière soit recommandée pour obtenir les meilleurs résultats possibles. A l’opposé des graines de cannabis régulières, les graines automatiques peuvent produire des récoltes ne nécessitant pas l’habituel schéma des 12 heures de lumière contre 12 heures d’obscurité afin de fleurir, qu’elles soient de type sativa, indica ou hybride.
Elles semblent relativement peu troublées par la pollution lumineuse, tolérant des périodes lumineuses irrégulières sans aucun problème. Les cultivateurs d’extérieur bénéficiant d’étés courts pourront attendre les semaines aux plus hautes températures pour cultiver leurs graines automatiques, en sachant que la plupart de ces heures de luminosité profiteront au développement des fleurs plutôt qu’à la croissance du reste de la plante.

Comment une graine à autofloraison fleurit-elle automatiquement ?


Cette caractéristique essentielle est une évolution liée à la survie de la plante Cannabis Ruderalis, soit la variété autoflorissante originale utilisée pour créer les graines automatiques. Celle-ci trouve ses origines dans des climats peu hospitaliers tels qu’en Russie centrale. En l’absence d’étés longs et plus chauds tels que ceux du continent indien ou encore des climats tropicaux et équatoriaux dans lesquels les variétés indicas et sativas ont pu évoluer, la Cannabis Ruderalis n’a pas pu se reposer sur les changements de luminosité pour détecter un changement de saison, et les conditions météorologiques drastiques auraient alors mené les plantes vers leur fin avant qu’elles n’aient pu être pollinisées et créer des graines. Au lieu de cela, les plantes ont été naturellement forcées vers leur période de floraison une fois relativement matures, afin de disposer de suffisamment de temps pour compléter leur cycle de reproduction. Les avantages de cette particularité n’ont pas échappé aux cultivateurs, qui se sont empressés de la propager aux autres variétés de cannabis.

Idéales pour les débutants


Les débutants qui veulent s’essayer à l’art du jardinage et qui souhaitent commencer avec des plantes de cannabis se doivent de considérer les bénéfices apportés par une graine à autofloraison. Les filtres peuvent être utilisés facilement afin de consulter la sélection proposée selon la taille de la récolte, le temps de floraison, la taille maximale, le prix, le type (sativa, indica ou hybride), la culture en intérieur ou extérieur, si la variété a été récompensée, etc.
Certains des noms les plus connus tels que la White Widow, la Master Kush ou encore plusieurs variétés de skunk et de haze font partie de cette sélection. Les graines sont disponibles par paquets de 5 ou 10 graines, et certaines variétés peuvent également être achetées par paquets de 3 ou 25 graines.