FLASH ACTU : La ville de Mexico introduit un projet de décriminalisation du cannabis

Le 13 Février 2014, la ville de Mexico a déposé des propositions de loi à la Chambre des Représentants ainsi qu’au Congrès Fédéral du Mexique. Ces propositions, si elles venaient à être acceptées, décriminaliseraient la possession de petites quantités de cannabis pour usage personnel.


Le 13 Février 2014, la ville de Mexico a déposé des propositions de loi à la Chambre des Représentants ainsi qu’au Congrès Fédéral du Mexique. Ces propositions, si elles venaient à être acceptées, décriminaliseraient la possession de petites quantités de cannabis pour usage personnel.

Comme mentionné par TRANSFORM le 13 février 2014 :

La première proposition, qui sera présentée à la Chambre des Représentants, vise à :

1 – Décriminaliser la possession de petites quantités de cannabis pour un usage personnel ;

2 – Séparer le marché du cannabis de celui d’autres drogues illicites ;

3 – Réduire les dommages engendrés par les drogues en introduisant un programme de Système d’Information pour la Réduction des Dommages, en vue de promouvoir des transactions plus sécurisées.

La seconde proposition,  qui sera présentée au Congres Fédéral, se concentre sur un remaniement des lois fédérales afin de :

1 – Augmenter les quantités maximum actuelles quant à la possession de cannabis légal, de 5g à 30g ;

2 – Autoriser la prescription de cannabis médical ;

3 – Décentraliser les responsabilités quant à la politique des drogues au niveau de l’état.

Cette nouvelle se déroulant après que l’Uruguay ait légalisé le cannabis l’année dernière, il reste à se demander si le Mexique ne pourrait pas être le prochain pays à suivre le chemin de la légalisation, en lieu et place du projet actuel de décriminalisation. Cet effort est soutenu par quatre anciens présidents de pays d’Amérique Latine, qui sont tous quatre membres de la « Global Commission on Drug Policy » (Commission Globale sur la Politique des Drogues), et comme mentionné par Jorge Castaneda, ancien Ministre des Affaires Etrangères du Mexique, cette nouvelle catapulte « la ville de Mexico en position de leader en Amérique Latine ». Et d’ajouter, « plutôt que de continuer à nourrir une guerre sans aucun sens, nous décidons de joindre un projet avant-garde ».

Sensi Seeds est impatiente d’obtenir davantage de détails sur ce sujet, et s’assurera d’informer ses lecteurs sur tout développement.

Commentaires

Laissez un commentaire ici.

Laissez un commentaire

Merci d'entrer un nom
Oups, on dirait que vous avez oublié quelque chose.