Le cannabis “fort” désormais une drogue dure selon le gouvernement Néerlandais.


Le gouvernement Néerlandais veux classifier le cannabis contenant plus de 15% de THC comme drogue dure ayant un effet négatif sur la santé. C’est ce qu’a récemment affirmé le vice-Premier Ministre et ministre des finances, Maxime Verhagen, indiquant que  cannabis avait « joué un rôle dans l’aggravation des dommages sur la santé publique ». Le tetra-hydro-cannabinol, ou THC, est l’un des principaux cannabinoïdes psycho actif du cannabis.

Une décision politique sur fond de science

À la suite d’un rapport de l’institut Trimbos sur les taux de THC, CBD et CBN dans le cannabis vendu en coffeeshop, le cabinet a conclu qu’un taux supérieur à 15% de THC provoquerait des troubles psychologiques allant de la schizophrénie aux attaques d’angoisse. Malgré un lien existant entre le cannabis et ces conditions psychologiques, aucune causalité n’a pu pourtant être démontré dans ce rapport. La décision du gouvernement d’interdire le cannabis “fort” en THC montre simplement son interprétation sur la nature de ce lien.

En cible : les coffeeshops

Le ministre de la justice Ivo Opstelten a encore une fois affiché une volonté féroce de voir fermer les coffeeshops et montré son antipathie pour les propriétaires d’établissements légaux que sont les coffeeshops : « C’est leur responsabilité. S’ils ne peuvent le mesurer (le taux de THC), alors ils devront fermer boutique ».

C’est pourtant aux coffeeshops que reviendra, selon le gouvernement, de soumettre les produits aux testes. Ceux-ci coûtent aujourd’hui environ 700€ par échantillon et bien souvent les coffeeshops disposent d’une vingtaines de produits différents sur leurs menus. Marjan Heuving de l’Insitut Trimbos, qui étudie la santé mental et les addictions en plus de fournir  des analyses scientifiques de drogues, explique même que le taux de THC peut varier au sein même d’un seule plante. Une telle mesure supporté uniquement par les coffeeshops risquerai donc d’entrainer une hausse des prix, sous peine de se voir fermer.

Un marché noir prêt à émerger

Nul doute qu’une hausse des prix du cannabis vendu par les coffeeshops aurait pour conséquence une augmentation du marché noir, comme dans tout modèle de régulation visant à augmenter les prix pour réduire la consommation. La contrebande de cigarette ne s’est jamais si bien portée par exemple.

Ten Bloomendal, porte-parole du VOC (Association pour l’Abolition de la Prohibition du Cannabis), craint pour sa part que cette prohibition ne développe un marché souterrain pour les variétés de cannabis plus forte. Il considère l’implémentation des testes difficile, « si ce n’est impossible », argumentant que les concentrations peuvent varier énormément d’un échantillon à l’autre et que ni le personnel, qui ne consomme pas forcément de cannabis eux-mêmes, ni les inspecteurs sanitaires ne seront sures de connaitre le taux exact.

Qu’en est-il du cannabis médicinal ? 

Bedrocan flos
Bedrocan Flos (19%THC garantie)

Le seul cannabis vendu en Hollande avec un taux garantie de THC est celui produit par Bedrocan. La compagnie est contracté par le ministère de la santé pour produire du cannabis médicinal. Les 4 variétés cultivées, ayant chacune leur concentration, varient de 6 à 19% THC. Le mystère entour encore l’avenir du cannabis vendu sous prescription en pharmacie, celui-ci étant cultivé pour le gouvernement et garanti un taux supérieur à 15% (Bedrocan Flos titre 19% THC pour moins de 1%CBD).

Une autre question sans réponse est celle du destin des autres cannabinoïdes contenu dans la plante. En plus du THC, le cannabis contient plus de 85 cannabinoïdes (identifiés) dont le cannabidiol (CBD) qui produit un effet plus sédatif ou relaxant. Les fortes variétés de cannabis Indica contiennent souvent un haut taux de CBD et un faible taux de THC, ce qui signifie que les variétés qui “assomment” pourraient toujours être vendu dans les coffeeshops tout en répondant aux normes du gouvernement.

Commentaires

Poster un commentaire

Henslegers

Est-ce qu'une ordonnance délivrée par un médecin Belge en Belgique sera acceptée dans une pharmacie Néerlandaise?

Is een recept van een arts in België België zal worden aanvaard in een Nederlandse apotheek?

Is a prescription issued by a doctor in Belgium Belgium will be accepted in a Dutch pharmacy?

Merci.
Dank u
Thanks

31/08/2012

Ben Sensi

Bonjour,

Le cannabis vendu en pharmacie aux Pays-Bas est disponible sous ordonnance d'un médecin Néerlandais. Vous trouverez sur cette pages les conditions reconnues par le Bureau du cannabis (mais le médecin n'est pas tenu à s'y limiter): Usage de Cannabis médicinal aux Pays-Bas.

Le mieux selon nous serait de contacter l'UFCM via leur site web pour leur demander de plus amples informations sur le statut légal de telles démarches.

En espérant vous avoir apporté une réponse constructive.

Cordialement,

31/08/2012

Laissez un commentaire

Merci d'entrer un nom
Oups, on dirait que vous avez oublié quelque chose.