by Stefanie on 18/11/2015 | Medicinal

L’Institut national américain du cancer : le cannabis détruit les cellules cancéreuses

Cellules cancéreuses L’Institut national américain du cancer, une agence parrainée par le gouvernement des Etats-Unis, a récemment mis à jour l’information concernant le cannabis, admettant qu’il avait été démontré que le cannabis détruisait les cellules cancéreuses. Lisez les mises à jour ici.


L’Institut national du cancer, une agence parrainée par le gouvernement des Etats-Unis, a récemment mis à jour l’information concernant le cannabis, admettant qu’il avait été démontré que le cannabis détruisait les cellules cancéreuses. Voici les mises à jour.

L’Institut national américain du cancer : le cannabis détruit les cellules cancéreuses

Cannabis : Action antitumorale

Il est possible que les cannabinoïdes inhibent la croissance des tumeurs en détruisant les cellules, en bloquant leur croissance et en bloquant le développement des vaisseaux sanguins nécessaires à la croissance des tumeurs. Des études en laboratoire et sur les animaux ont démontré que les cannabinoïdes pourraient détruire les cellules cancéreuses tout en protégeant les cellules saines.

Les cannabinoïdes pourraient de plus prévenir l’inflammation du côlon, auraient le potentiel de réduire les risques de cancer du côlon et pourraient être utilisés en traitement.

Une étude en laboratoire a montré que le delta-9-THC endommageait ou détruisait les cellules cancéreuses de carcinome hépatocellulaire (cancer du foie). La même étude du delta-9-THC sur des modèles murins de cancer du foie a montré qu’il avait une action antitumorale. Il a été démontré que les effets du delta-9-THC seraient attribuables à son action sur des molécules qui peuvent aussi être trouvées dans des cellules de cancer du poumon à cellules non petites ainsi que dans des cellules de cancer du sein.

Une étude en laboratoire du cannabidiol (CBD) sur des récepteurs d’œstrogènes positifs et des récepteurs d’œstrogènes négatifs de cellules de cancer du sein a montré qu’il détruisait les cellules cancéreuses sans affecter de manière significative les cellules mammaires saines. Des études sur des modèles murins de cancer du sein métastatique ont démontré que le cannabidiol pouvait diminuer la croissance, le nombre et la propagation des tumeurs.

D’autres résultats d’une étude en laboratoire du cannabidiol (CBD) sur des cellules de gliome humain ont démontré que lorsqu’administré en association avec des agents chimiothérapeutiques, le CBD peut rendre la chimiothérapie plus efficace tout en augmentant la mortalité des cellules cancéreuses sans nuire aux cellules saines. Des études sur des modèles murins de cancer ont démontré que le CBD, en association avec le delta-9-THC, pouvait renforcer l’efficacité de médicaments anticancéreux, tel le Témozolomide.

Cananbis : Stimule l’appétit

Plusieurs études sur les animaux ont montré que le delta-9-THC ainsi que d’autres cannabinoïdes stimulaient l’appétit et pouvaient accroître l’apport alimentaire.

Cannabis : Atténue la douleur

Les récepteurs cannabinoïdes (sites où se fixent les cannabinoïdes) trouvés dans le cerveau, la moelle épinière et les terminaisons nerveuses à l’échelle du corps entier ont été étudiés afin de comprendre leur rôle dans l’atténuation de la douleur.

Ils ont de plus fait l’objet d’études pour leurs effets anti-inflammatoires qui pourraient être en cause dans l’atténuation de la douleur.

Source: Institut national du cancer

Commentaires

Laissez un commentaire ici.

Laissez un commentaire

Merci d'entrer un nom
Oups, on dirait que vous avez oublié quelque chose.