Pr David Nutt : Comment les politiques de drogues irrationnelles ralentissent la recherche médicale

Politiques « Les politiques de drogues irrationnelles ralentissent la recherche médicale » - il s’agit là de l’opinion du Professeur David Nutt. Comment exactement ces lois ont elles un impact négatif ? Il l’explique dans une conférence donnée à la « Breaking Convention » de 2015, une conférence interdisciplinaire britannique qui a lieu tous les deux ans et qui porte sur la conscience psychédélique. Regardez son discours ici.

« Les politiques de drogues irrationnelles ralentissent la recherche médicale » – il s’agit là de l’opinion du Professeur David Nutt. Comment ces lois ont elles un impact négatif ? Il l’explique dans une présentation donnée à la « Breaking Convention » de 2015, une conférence interdisciplinaire britannique qui a lieu tous les deux ans et qui porte sur la conscience psychédélique. Regardez son discours ici.

Dans son discours, le Pr Nutt explique le rôle néfaste que certaines lois, telles que celles votées par certaines conventions des Nations Unies, ont sur la recherche. Il prouve également que ces lois ont encouragé une censure sans pareille dans l’histoire de la science. Le problème se dégrade de plus belle au Royaume-Uni ainsi que dans d’autres pays, et son opinion sur le sujet est claire : « Les opportunités perdues en termes de neuroscience et de psychiatrie sont importantes, et nous devons rectifier la situation urgemment. »

Depuis que ce discours a eu lieu, le gouvernement britannique a en fait bien discuté le cannabis, en raison d’une pression du public, et après qu’un quart de million de signatures aient été collectées, mais cela ne change en rien le message ou encore la validité du discours de M. Nutt.

A propos de David Nutt

David Nutt est actuellement le Professeur Edmond J. Safra en Neuropsychopharmacologie et directeur du département de Neuropsychopharmacologie au sein de la division des Sciences Neurologiques du Imperial College de Londres.

Il est également professeur invité à l’Open University du Royaume-Uni et à la Maastricht University des Pays-Bas.

 

Commentaires

Laissez un commentaire ici.

Laissez un commentaire

Merci d'entrer un nom
Oups, on dirait que vous avez oublié quelque chose.
l