Washington D.C. donne le feu vert pour la légalisation officielle du cannabis

Le jeudi 26 février 2015, la loi qui légalise le cannabis à Washington D.C. a finalement été appliquée. Cette mesure a été approuvée directement par les citoyens électeurs, et autorise la consommation et la culture de cannabis, ainsi que la possession de petites quantités – mais pas sa vente. Le projet, appelé « Initiative 71 », et qui traite de la légalisation du cannabis dans la capitale des Etats-Unis, est désormais une loi. Celle-ci a été approuvée en novembre dernier par 69.4% des votes.


Le jeudi 26 février 2015, la loi qui légalise le cannabis à Washington D.C. a finalement été appliquée. Cette mesure a été approuvée directement par les citoyens électeurs, et autorise la consommation et la culture de cannabis, ainsi que la possession de petites quantités – mais pas sa vente.

Le projet, appelé « Initiative 71 », et qui traite de la légalisation du cannabis dans la capitale des Etats-Unis, est désormais une loi. Celle-ci a été approuvée en novembre dernier par 69.4% des votes.

Cadre légal

Muriel Bowser, Mayor of the District of Columbia
Muriel Bowser, Mairesse du « District of Columbia »

D’après les medias locaux, l’ « Initiative 71 » autorise les personnes âgées de 21 ans ou plus à posséder entre 50 et 60 grammes de cannabis, à consommer du cannabis chez eux ou dans des lieux privés, et à partager jusqu’à 30 grammes. La culture personnelle est aussi légale, avec jusqu’à 6 plantes autorisées chez soi (avec pas plus de 3 plantes à un stade mature).

Il est important de savoir que cette mesure ne s’applique pas aux secteurs de la ville dépendant d’une autorité fédérale. En effet, 29% des territoires de Washington D.C. sont sous la juridiction du gouvernement fédéral (parcs nationaux, propriétés militaires ou publiques, etc.). Dans ces endroits, il reste toujours illégal d’avoir du cannabis sur soi quelle que soit la quantité, d’après la loi fédérale qui interdit toujours possession comme consommation.

Faire usage de cannabis dans les rues et dans les lieux publics n’est toujours pas autorisé. La punition pour un particulier arrêté pour consommation en public peut aller jusqu’à 60 jours d’emprisonnement et d’une amende pouvant atteindre le montant de 500 USD. Les restaurants et commerces autorisant la consommation dans leurs établissements courent le risque de perdre leur licences.

Consommation oui, mais sous certaines conditions

Durant une conférence de presse, la maire démocrate Muriel E. Bowser annonçait que la consommation de cannabis devenait légale à partir de ce jeudi 26 février, puisque le délai de 30 jours durant lequel Congrès avait la possibilité de s’opposer à la mesure est dépassé. « Nous allons défendre l’esprit de cette loi, et un groupe de travail sera établi et alloué à Initiative 71 afin de coordonner les efforts et l’engagement », a-t-elle affirmé.

Mme Bowser indiquait également que Washington n’est pas Amsterdam, et spécialement en termes de vente et de secteurs dans lesquels la consommation est autorisée. Le conseil de la ville a même distribué des livrets afin de clarifier tout doute que les citoyens pourraient avoir.

Comme toujours, Sensi Seeds vous gardera informés sur le sujet.

Commentaires

Laissez un commentaire ici.

Laissez un commentaire

Merci d'entrer un nom
Oups, on dirait que vous avez oublié quelque chose.