Localisation |Grèce

Capitale |Athènes

Habitants |10955000

Statut légal |illegal

Medical Program |no

by Seshata on 09/12/2013 | Culturel

Le cannabis en Grèce

Grèce La Grèce a longtemps été une passerelle culturelle reliant l’Europe à l’Asie et à l’Afrique, et partage bon nombre de pratiques traditionnelles le plus souvent associées à la culture nord-africaine et arabe. La Grèce a une longue histoire dans la culture du cannabis, et malgré la sévérité des lois antidrogue actuelles, il s’y installe actuellement un certain degré de libéralisation.


Le cannabis dans la Grèce antique

L’utilisation du cannabis a une histoire longue et largement documentée en Grèce. De nombreux adeptes du cannabis n’auront pas manqué de lire les passages souvent cités d’Hérodote, écrits entre 450 et 420 av. J.-C., dans lesquels l’historien décrit l’utilisation du cannabis dans les tribus nomades scythes qui traversaient régulièrement le nord de la Grèce et l’Asie Mineure.

De la corde de chanvre datée à 200 ans av. J.-C. a été découverte dans des sépultures au nord de la Grèce, et l’on suppose que des textiles pour la fabrication de vêtements y étaient également produits. La fibre de cannabis était largement utilisée pour fabriquer des cordes, de la toile à voile et d’autres textiles – en cordage, le cannabis était utilisé en particulier pour fabriquer des « ris », connus en Grèce antique sous le nom de kaloi.

Il semble que le cannabis soit demeuré inconnu des Grecs jusqu’à son introduction pas les Scythes (il n’en est fait aucune mention dans les écrits d’Hippocrate, décédé en 460 av. J.-C.), cependant son utilisation s’est rapidement répandue. Il semble également que l’utilisation rituelle du cannabis dans le cadre de la pratique religieuse était inconnue – il n’y a aucune référence au cannabis dans la mythologie grecque, mais plusieurs pour la mandragore et le datura.

la région riche et fertile du Péloponnèse au sud de la Grèce abrite les meilleures variétés de cannabis du pays - Blog Sensi Seeds
la région riche et fertile du Péloponnèse au sud de la Grèce abrite les meilleures variétés de cannabis du pays (Mehran Khalili)

L’utilisation récréative antique du cannabis apparaît comme relativement limitée, bien que certaines sources décrivent les graines occasionnellement utilisées comme substance enivrante (dans ce cas, le terme « graine » semble désigner la partie supérieure de la fleur dans son intégralité). Autour de 460 av. J.-C., le philosophe Démocrite décrivait une concoction connue sous le nom de potamaugis ou potamasgis, qui était un mélange de vin, de cannabis et de myrrhe censé provoquer un état hallucinatoire et visionnaire.

Utilisation médicale antique du cannabis

En 70 de notre ère, le médecin Dioscorides inscrivait le cannabis dans sa pharmacopée ; on suppose que le cannabis était abondamment utilisé dans la médecine grecque à cette époque. La feuille de cannabis était couramment prescrite pour stopper les saignements de nez, et ses graines étaient utilisées pour soigner le ver solitaire, le mal d’oreilles et les inflammations.

Autre fait intéressant, les graines de cannabis consommées en grande quantité étaient censées limiter les « pollutions nocturnes » dont souffrent parfois les adolescents garçons et filles pendant leur puberté. Le cannabis était également utilisé en médecine vétérinaire, en particulier pour soigner les plaies et les escarres chez les chevaux.

Le commerce moderne du cannabis en Grèce

Le cannabis est illégal en Grèce depuis 1980, date à laquelle le ministère de l’Intérieur a annoncé l’interdiction de sa culture, de son importation et de sa vente. Malgré cela, la culture et l’utilisation du cannabis ont perduré dans certaines poches rurales du pays.

Culture du cannabis en Grèce

les régions montagneuses éloignées de la Crête sont le foyer de nombreux producteurs de cannabis, dont un bon nombre sont armés - Blog Sensi Seeds
les régions montagneuses éloignées de la Crête sont le foyer de nombreux producteurs de cannabis, dont un bon nombre sont armés (Alan Gore)

La région du Péloponnèse, en particulier autour de Kalamata, est bien connue pour la qualité de ses cultivars uniques, qui se caractérisent par des Sativas hautes sur pied avec des bourgeons allongés et compacts et une couleur rougeâtre. La première référence à la culture du cannabis dans la région remonte à 280 av. J.-C. L’historien Pausanias déclarait alors que la région d’Elis à l’ouest du Péloponnèse abritait cette culture.

Vers 1915, selon les écrits de l’écrivain et aventurier français Henry de Monfreid, la production de haschich était la première activité des fermiers péloponnésiens. Chaque ferme avait alors sa propre marque et son propre millésime, et il pouvait y avoir de bonnes et de mauvaises années, comme pour le vin.

À l’instar du cannabis de Kalamata, la culture du cannabis dans les régions montagneuses éloignées de la Crête est largement répandue, une région qui a acquis son titre improbable de « Colombie grecque » en raison des gangs violents et lourdement armés qui y sévissent — impliqués dans diverses fusillades avec la police ces dernières années.

La croissance de la culture du cannabis grec

Après la guerre gréco-turque de 1919-1922, plus d’un million de Grecs Anatoliens ont été rapatriés de force en vertu de l’accord d’échange de population conclu entre les deux pays. Ils ont apporté les rituels de la consommation de cannabis qu’ils avaient adoptés en Turquie, et établi des bars à Athènes et au Pirée dans lesquels on fumait du cannabis en toute impunité.

La majeure partie du cannabis importé en Grèce de nos jours provient d’Albanie, qui produit d’énormes quantités de cannabis chaque année, destiné pour une grande part à la distribution dans les pays voisins. Par ailleurs, le cannabis en provenance d’Asie et d’Afrique parvient en Grèce lors de son transit vers d’autres pays d’Europe.

Achat de cannabis en Grèce

Les Grecs, qui n’ont pas la chance de vivre dans une région productrice de cannabis, peuvent généralement se procurer de l’herbe de cannabis de basse qualité en provenance d’Albanie, ou du haschich de basse ou moyenne qualité en provenance du Maroc et de la Turquie, à des prix variant de 8 à 12 euros le gramme. En outre, on trouve ponctuellement du cannabis importé des Pays-Bas, habituellement vendu au prix fort, à l’instar du haschich de haute qualité ou du cannabis grec produit localement, pour un prix situé autour de 15 euros le gramme.

Bien qu’il soit illégal et que sa possession soit passible d’emprisonnement, l’utilisation de cannabis en Grèce est largement répandue, en particulier chez les jeunes. En été, les odeurs de cannabis sur les nombreuses plages autour d’Athènes sont fréquentes. Il est possible de se procurer du cannabis auprès des dealers sur ces plages ou dans les rues de certains quartiers d’Athènes, mais cela est fortement déconseillé en raison du risque d’arrestation, de la mauvaise qualité des produits vendus ou même du risque d’escroquerie.

Peines pour possession de cannabis

Bien que le gouvernement grec ait brièvement envisagé en 2011 de dépénaliser le cannabis pour de petites quantités, cela n’a jamais été traduit dans la loi. Le cannabis demeure illégal sous toutes ses formes et quelle que soit la quantité. La loi peut cependant parfois sembler confuse en raison de nombreux amendements récents.

Selon le dernier rapport de l’Observatoire européen des drogues et des toxicomanies (EMCDDA), la peine encourue pour la possession, la transformation ou la culture de cannabis ou de toute autre drogue en quantités correspondant à un usage personnel est au maximum de cinq mois d’emprisonnement, qui peut être commuée en programme de réhabilitation ou d’aide psychologique.

Ceci est le résultat d’un amendement adopté en 2013, et représente une réduction significative de la peine par rapport à l’ancienne peine maximale de cinq années d’emprisonnement pour les cas de possession. L’amendement de 2013 supprime également les limites pour la consommation personnelle, qui étaient auparavant fixées à 2,5 g de haschich ou 20 g d’herbe de cannabis.

Peines pour la distribution et le trafic de cannabis

Une collection d’armes à feu appartenant à un résident de Crête - Blog Sensi Seeds
une collection d’armes à feu appartenant à un résident de Crête, où la possession d’arme est fréquente et où la violence entre la police et les producteurs de cannabis est monnaie courante (Damian Entwistle)

La peine de base pour les délits graves liés au cannabis est au minimum de huit années d’emprisonnement. Dans certaines circonstances particulières, notamment le trafic par des professionnels du corps médical, ou le trafic ayant un lien avec le crime organisé, la prison à vie peut être prononcée.

D’autre part, le trafic ou la distribution de petites quantités, en particulier dans les affaires où l’addiction ou les conditions favorisant la consommation personnelle peuvent être prouvées, peut donner lieu à des condamnations plus clémentes. Les délinquants de cette catégorie peuvent prétendre à la liberté conditionnelle dès lors que 20 % de la peine a été purgée et après avoir suivi avec succès des programmes de désintoxication.

La situation actuelle

La situation politique en Grèce connaît actuellement une extrême volatilité. Par ailleurs, malgré une certaine libéralisation de la politique en matière de drogue, le système policier grec est corrompu et les témoignages d’arrestation violente et de mauvaises conditions de détention abondent. Les prisons sont de plus en plus surpeuplées, et des émeutes ont eu lieu dans deux centres de détention grecs en août et septembre dernier.

Il est primordial de documenter l’histoire et les évènements de la guerre contre les drogues dans tous les pays où elle est menée. Les organisations telles que le Hash Marijuana & Hemp Museum à Amsterdam sont de ce fait d’une importance cruciale. Grâce à elles, il est possible de réunir les données issues de diverses sources crédibles afin d’offrir une information la plus précise, actuelle et impartiale possible sur la situation mondiale actuelle.

Commentaires

Poster un commentaire

Georges

Bonjour,

Ici un disque de chansons des fumeries grecques, dîtes "téké". Presque toutes parlent de haschich, écouter pour cela les explications du présentateur entre les chansons.

http://youtu.be/aLHyWW6zQ9E

Voir aussi sur les tékés: http://namaste-baba.blogspot.fr/2012/03/rebetiko-chansons-des-bas-fonds-des.html

02/05/2014

Laissez un commentaire

Merci d'entrer un nom
Oups, on dirait que vous avez oublié quelque chose.

Localisation |Grèce

Capitale |Athènes

Habitants |10955000

Statut légal |illegal

Medical Program |no

Read More
Read More
Read More
Read More
Read More