Le cannabis peut-il aider à traiter la fibromyalgie et à en soulager les symptômes ?

Le cannabis peut-il soulager la douleur et les autres symptômes de la fibromyalgie sans causer d’effets secondaires ? Voici ce qu’en dit la recherche actuelle. Nous aborderons aussi le système immunitaire et le système endocannabinoïde et expliquerons pourquoi il faut accorder plus d’importance au cannabis (et les cannabinoïdes) pour traiter la fibromyalgie.

Qu’est-ce que la fibromyalgie ?

La fibromyalgie est un trouble d’origine inconnue dont les symptômes sont très invalidants. La communauté médicale a tant tardé à la reconnaître comme une maladie, précisément parce que son étiopathogénie (causes) est inconnue, et aussi parce qu’il n’y a pas de traitements spécifiques efficaces.

Cependant, la recherche récente a révélé certaines causes possibles, et même déclaré que le cannabis pouvait aider à traiter les symptômes de cette maladie. Par exemple, cette étude de 2011 est l’une des rares études scientifiques dont les résultats peuvent se révéler d’une utilité clinique immédiate autant pour les patients que pour les médecins.

Qu’est-ce qui cause la fibromyalgie ?

S’il existe différentes théories qui tentent d’en expliquer les causes, tous les spécialistes s’accordent à dire qu’il s’agit d’une maladie d’origine organique. Ses causes physiques sont reconnues, même si à l’heure actuelle, il n’existe encore aucun marqueur clinique définitif permettant de poser un diagnostic. La possibilité de poser un diagnostic à partir d’analyses d’urine offre une lueur d’espoir.

Le diagnostic repose uniquement sur les manifestations cliniques décrites par les patients.

Les théories pour en expliquer la cause vont d’un dérèglement des systèmes de neurotransmission (principalement la dopamine et la neuradrénaline) à un dysfonctionnement des mécanismes physiologiques liés à la régulation du stress chronique (ce que l’on appelle en jargon médical, l’axe hypothalamo-hypophyso-surrénalien).

D’autres théories expliquent que les symptômes sont dus à une altération du système immunitaire. Quoi qu’il en soit, le traitement avec du cannabis semble cadrer avec chacune de ces théories.

Pourquoi le traitement à base de cannabis peut-il aider ?

On sait que le système endocannabinoïde est impliqué dans les fonctions physiologiques telles que la régulation des systèmes dopaminergiques et sérotoninergiques et la régulation de la réponse physiologique au stress. En outre, le système immunitaire contient un très grand nombre de récepteurs CB2, ce qui le rend très réactif aux cannabinoïdes, autant endogènes qu’exogènes.

De fait, le principal symptôme de la fibromyalgie est un seuil de tolérance à la douleur très bas ; la sensation subjective de la douleur est contrôlée, entre autres par les trois processus physiologiques mentionnés. Par conséquent, indépendamment des causes, il semble cohérent de penser que le traitement de la fibromyalgie avec des cannabinoïdes peut constituer une option thérapeutique envisageable.

Le cannabis pourrait aider à traiter d’autres maladies trompeuses

D’autres troubles dus à des altérations immunitaires présentant une douleur neuropathique, comme la sclérose en plaques, sont traités avec des cannabinoïdes. En plus de la fibromyalgie, un groupe varié de syndromes cliniques fonctionnels pour lesquels le traitement avec du cannabis s’est révélé efficace chez certains patients reste pour l’instant sans explication médicale claire (par exemple, la migraine et le syndrome du côlon irritable).

Le neurologue Ethan Russo a proposé l’explication selon laquelle la cause commune à ces troubles repose sur une déficience du système cannabinoïde endogène. Cette explication est la plus plausible, considérant que pour tous ces symptômes, les traitements au cannabis sont d’une certaine efficacité. D’autres symptômes propres à la fibromyalgie, en plus de la douleur (le principal symptôme) sont la fatigue chronique, la raideur matinale et des problèmes affectifs.

Études et statistiques sur le cannabis et la fibromyalgie

Une étude de l’Institut municipal de recherche médicale de Barcelone publiée dans la revue scientifique à libre accès PloS a rassemblé 56 participants (la moitié étant déjà des consommateurs de cannabis, l’autre moitié ne l’étant pas) pour déterminer les bienfaits potentiels d’un traitement au cannabis sur les symptômes de la fibromyalgie en utilisant et examinant les paramètres suivants :

  • Echelle visuelle analogique (EVA) standard de 100-mm
  • Indice de qualité du sommeil Pittsburgh (PSQI)
  • Questionnaire de l’impact de la fibromyalgie (FIQ)
  • Forme abrégée du questionnaire de santé SF-36

Les résultats de l’EVA ont montré une nette diminution de la douleur et de la raideur et une augmentation du sentiment de relaxation et de bien-être général. Le SF-36 a aussi révélé une grande amélioration dans la section de la santé mentale.

Cependant, aucune différence significative n’a été relevée dans les autres sections du SF-36, ni dans le FIQ et le PSQI. Ainsi, bien que le cannabis puisse aider les personnes atteintes de fibromyalgie, il est clair que la recherche doit se poursuivre. Un bon départ serait de mieux comprendre l’implication du système endocannabinoïde dans la pathophysiologie de la fibromyalgie.

Une autre étude, plus récente, publiée dans le Journal of Clinical Rheumatology a aussi montré que le cannabis pouvait améliorer les symptômes. Vingt-six patients provenant de deux hôpitaux y ont participé en remplissant le Questionnaire de l’impact de la fibromyalgie révisé, une fois avant de consommer du cannabis médical, une autre fois après. Tous les patients ont rapporté une amélioration majeure (dans toutes les sections du questionnaire), et la moitié d’entre eux a même cessé de prendre d’autres médicaments pour la fibromyalgie. Aucun effet secondaire grave n’a été noté, hormis huit patients qui ont déclaré en avoir ressenti de légers.

En 2018, l’université d’Alberta a déposé une nouvelle proposition de lignes directrices pour la prescription de cannabinoïdes synthétiques en soins primaires. Cette proposition vient à la suite d’un examen des essais cliniques disponibles. Bien que les experts estiment que la recherche est encourageante, particulièrement pour la fibromyalgie, ils croient aussi que la qualité des preuves est faible.

Cannabis vs traitements pharmacologiques

Il serait intéressant d’étudier si, chez les femmes dont la maladie est moins résistante au traitement, le cannabis pourrait se révéler plus efficace que les traitements pharmaceutiques utilisés (qui entraînent d’importants effets secondaires). 

Dans l’ensemble, les études sur les traitements à base de cannabis pour la fibromyalgie ont :

  • Réduit ou amélioré nettement les symptômes des participants (mieux que la médication actuelle ou le placébo)
  • Permis aux participants de cesser de prendre tout autre médicament pour la fibromyalgie
  • Produit beaucoup moins d’effets secondaires que les médicaments traditionnels

Dans un autre ordre d’idées, des études comme celle de l’Institut municipal de recherche médicale permettront à l’avenir de déterminer si des maladies comme la fibromyalgie sont dues à un dérèglement du système endocannabinoïde et ainsi, de mieux connaître l’étiopathogénie de cette maladie très invalidante.

  • Disclaimer:
    Cet article ne remplace aucun conseil, diagnostic ou traitement d’un professionnel médical. Consultez toujours votre médecin ou tout autre professionnel de la santé habilité. Ne tardez pas à obtenir des conseils médicaux et n’ignorez aucune recommandation médicale après avoir lu tout contenu de ce site web. 

Comments

7 réflexions sur “Le cannabis peut-il aider à traiter la fibromyalgie et à en soulager les symptômes ?”

  1. Mireille Klein

    Diagnostic posé il y a 3 ans, ms symptomatologie bcp plus ancienne.
    Merci pour votre partage. Pourriez vous me dire où on peut obtenir le Sativex ?
    Merci bcp

  2. Gabrielle Milandre

    Bonjour, atteinte en 1997 suite à un vaccin antitétanique et ses 3 rappels en 11 ans. 8jours après la première injection j’ai eu de terribles céphalées…puis des coups de poignard à travers tout le corps…les crises étaient si violentes que je devais tout arrêter… Un enfer comme tous..de médecins en médecins. J’ai eu en 2006 le lyrica…10 ans à 200mg 3fois par jours
    J’ai grossi de 50kg et je devenais un légume, triste, sans énergie, sans volonté.
    Moi qui faisais mil choses sans jamais être fatiguée ?
    Un ami m’a fait fumer ? un joint de cannabis
    Et là j’ai ri, je me suis détendue et j’ai passé une belle soirée.
    J’ai dormi comme un bébé, ce qui ne m’arrivait plus depuis 20 ans.
    J’ai pu le faire plusieurs soirs car cet ami était là pour qq jours.
    Du coup j’ai décidé d’arrêter tous les médocs le 30 juin 2016…sevrage terrible..seule sans aide..j’ai cru mourir mais j’ai tenu bon 5 mois 1/2 .
    À ce jour..je suis libérée de tous les médocs…je ne fume pas car ça m’irritait trop la gorge…j’ai vapoté cet ami m’a laissé son matériel…mais j’ai laissé…je n’ai pas cette culture..j’ai 65 ans. Je voulais me dégager de toute contrainte j’ai fait le choix de supporter les douleurs…de manger sain et de me reposer beaucoup.
    À ce jour j’ai perdu 28 kg…et niveau douleurs il me reste : Les jambes sans repos.
    La grande fatigue.
    La station debout presque impossible, il vaut mieux que je marche.
    Les brûlures aux deux cuisses.
    Les brûlures à la plante des pieds.
    Tout le reste à disparu
    Si je pouvais avoir Sativex , je le prendrais pour me donner une meilleure qualité de vie.
    En attendant je dompte mes douleurs et je vais vers le mieux de jour en jour.

  3. RUFFIER MONET FRANCOISE

    BONJOUR
    JE SUIS ATTEINTE DE FRIBROMYALGIE DEPUIS 25 ANS J AI ESSAYE TOUS LES TRAITEMENTS. COMMENT ME PROCURER SATIVEX.
    MERCI DE VOTRE REPONSE SENTIMENTS LES MEILLEURS

    1. Sylent Jay - Sensi Seeds

      Bonjour,

      Cela dépend de la législation de votre pays de résidence. Nous vous conseillons de poser cette question à votre médecin (il n’est pas illégal de poser cette question).

      Merci pour votre message !

  4. VAUSE Philippe

    Quand le gouvernement belge (et français, au-delà des tractations financières avec le laboratoire) vont-ils autoriser la délivrance du cannabis thérapeutique (Sativex) pour les patients fibromyalgiques ?

    When the Belgian government (and French , beyond the financial dealings with the laboratory ) will they authorize the issue of medical cannabis ( Sativex ) for fibromyalgia patients ?

  5. Brigitte Marchal

    Je souffre de fibromyalgie depuis près de 20 ans et j’ai tout essayé( allopathie et médecine alternative de toutes sortes) sans résultat confortable. Ce mois-ci je m’assieds sur les lois et je teste l’huile de cannabis ac slmt 4% de CBD et pas de THC. Pas de posologie sur le flacon donc je me suis massée mais je viens d’apprendre que je dois avaler 2 gttes 3/j. Je croise les doigts. J’ai stoppé tous les autres médicaments. Je croise les doigts.

    1. Bonjour Brigitte,
      Avez-vous eu une amélioration avec la consommation de l’huile de CBD? depuis la publication de votre message (moi aussi je croise les doigts) vous avez probablement pu vous faire une idée.
      Cordialement,
      Catherine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Auteur et réviseur

  • Profile-image

    Sensi Seeds

    L’équipe de rédaction de Sensi Seeds regroupe des botanistes, des experts médicaux et juridiques ainsi que certains des activistes les plus renommés tels Dr Lester Grinspoon, Micha Knodt, Robert Connell Clarke, Maurice Veldman, Sebastian Marincolo, James Burton et Seshata.
    En savoir plus
  • Sanjai_Sinha

    Sanjai Sinha

    Dr Sanjai Sinha est membre du corps enseignant du Centre médical Weill Cornell de New York où il reçoit des patients, enseigne aux médecins résidents et aux étudiants en médecine et fait de la recherche en services de santé. Il prend soin d’éduquer ses patients et pratique la médecine fondée sur les preuves. Son grand intérêt pour l’examen médical est nourri de ces passions.
    En savoir plus
Retour haut de page