Cannabinoïdes – que sont-ils et que font-ils ?

Les cannabinoïdes sont présents naturellement dans l’espèce Cannabis sativa L. Nous les ingérons lors de la consommation de cannabis et de chanvre – la quantité variant en fonction de ce qui est consommé et comment. Le corps humain produit également des cannabinoïdes et nous découvrirons bien d’autres caractéristiques, bienfaits et formes de ces composés.

Les cannabinoïdes sont des composés chimiques qui agissent sur des récepteurs cannabinoïdes présents dans le corps humain et dans les organismes de certains autres mammifères. Les récepteurs cannabinoïdes ont un effet direct sur la libération de neurotransmetteurs dans le cerveau. En d’autres termes, ils influencent la façon dont le cerveau traite les données et les autres composés chimiques.

Les principaux récepteurs cannabinoïdes que nous connaissons se nomment CB1 et CB2. Ils se situent dans différentes zones du cerveau et du système nerveux, ce qui signifie qu’ils peuvent contrôler une multitude de fonctions et affecter divers aspects de la santé d’un individu (quoique, dans certains cas, ils travaillent de concert).

Les cannabinoïdes les plus populaires en ce moment sont le THC, réputé pour ses propriétés psychoactives, et le CBD, puisque ses bienfaits thérapeutiques potentiels se font de plus en plus connaître. Il existe une myriade d’autres cannabinoïdes – à ce jour, 113 d’entre eux ont été isolés grâce à la recherche.

Où retrouve-t-on les cannabinoïdes ?

1. Dans les plantes

Les cannabinoïdes se retrouvent en abondance dans toutes les déclinaisons de Cannabis sativa L., en concentration variable. D’autres plantes produisent également des cannabinoïdes, mais en quantités différentes (et de manière différente) que le cannabis et le chanvre.

2. Dans le corps humain

Les cannabinoïdes produits naturellement par le corps humain se nomment endocannabinoïdes. Le réseau de ces cannabinoïdes et des récepteurs cannabinoïdes correspondants se nomme système endocannabinoïde, et il est indispensable au fonctionnement de notre corps. Une déficience clinique des endocannabinoïdes a d’ailleurs été associée à certains troubles et maladies. Par exemple, la fibrose kystique pourrait être causée par un système endocannabinoïde dysfonctionnel.

Que font les cannabinoïdes ?

Développement précoce

La recherche a déjà démontré comment les cannabinoïdes font partie intégrante des fonctions les plus fondamentales de notre corps dès les premiers stades de la vie. En effet, un système endocannabinoïde fonctionnant correctement est essentiel à l’implantation de l’embryon, de même qu’au déclenchement de la tétée instinctive qui engendre l’allaitement. Ce ne sont que deux des nombreuses composantes vitales du développement précoce de l’humain qui sont directement liées au système endocannabinoïde.

Propriétés neuroprotectrices et substance apéritive

Des recherches en cours portant sur des affections comme la démence, ou d’autres maladies neurodégénératives, ont validé l’effet neuroprotecteur du cannabis. Certains cannabinoïdes – généralement psychoactifs – ont été associés à la neuroprotection, notamment le THC, le THCA et, vraisemblablement, le THCV, ces deux derniers possédant une structure très similaire à celle du THC.

Le THCV est également connu pour réduire l’appétit, une propriété partagée par d’autres cannabinoïdes comme l’anandamide. L’anandamide, une substance endogène analogue au THC, conjointement avec le 2-AG, est réputée interagir avec les récepteurs CB des systèmes nerveux central et périphérique.

Et plus…

De nombreuses autres propriétés sont attribuables au THC et au CBD, de même qu’à tous les cannabinoïdes précités : antiémétique, anti-inflammatoire, anticonvulsive, antispasmodique, etc. En fait, ils ont été associés à une variété d’affections majeures, comme la sclérose en plaques, la maladie d’Alzheimer, la maladie de Parkinson, le syndrome de la Tourette, l’épilepsie, l’asthme, et plus.

Il existe des données portant sur d’autres cannabinoïdes qui ne sont pas au cœur de la recherche à l’heure actuelle, dont le cannabinol (CBN), le cannabigérol (CBG), la cannabidivarine (CBV) et le cannabicyclol (CBL). Dans la plupart des cas, ces cannabinoïdes partagent des propriétés qui ont déjà été corroborées dans des cannabinoïdes plus puissants (comme les tant médiatisés THC et CBD). Toutefois, en ce moment, trop peu de recherches ont cours sur ceux-ci ; il est donc possible que nous entendions parler davantage de ces mystérieux composés dans l’avenir !

La vaporisation

La vaporisation du cannabis est, selon les informations disponibles, la meilleure méthode pour optimiser l’absorption des cannabinoïdes. C’est également une méthode de consommation saine qui peut convenir à la plupart des gens, y compris ceux qui ne peuvent pas fumer du cannabis en raison de problèmes médicaux pulmonaires.

Recherche sur les cannabinoïdes versus la prohibition

Les cannabinoïdes semblent apparaître dans un très large éventail de recherches. Malheureusement, en raison de l’illégalité actuelle du cannabis dans la plupart des pays, il peut être difficile de trouver des matières végétales pour mener des recherches.

Dans de nombreux pays, des associations et même des partis politiques tentent d’accorder une attention particulière aux progrès de la recherche en matière de cannabinoïdes. Les médecins désirent aussi davantage d’information et d’essais cliniques, ou toute autre chose qui peut les aider à assister leurs patients.

Malgré tout, à ce jour, seule une poignée de médicaments à base de cannabinoïdes sont disponibles pour les patients. Alors que la légalisation du cannabis progresse rapidement, une comparaison entre la situation actuelle et celle d’il y a dix ans nous laisse croire que plusieurs décennies seront peut-être nécessaires pour que les choses changent véritablement, et pour que les cannabinoïdes fassent partie de la société sans être associés à des préjugés.

Pendant ce temps, le dépistage de drogues standard comprend encore le cannabis, ce qui explique pourquoi le sujet « comment éliminer le cannabis de votre système » est très populaire.

  • Disclaimer:
    Cet article ne remplace aucun conseil, diagnostic ou traitement d’un professionnel médical. Consultez toujours votre médecin ou tout autre professionnel de la santé habilité. Ne tardez pas à obtenir des conseils médicaux et n’ignorez aucune recommandation médicale après avoir lu tout contenu de ce site web. 

Comments

2 réflexions sur “Cannabinoïdes – que sont-ils et que font-ils ?”

  1. bonjour j ai etait consomateur regulier de canabis graine de chez vous pendants des années arretté depuis des années aussi mais le manque de la fumer ma amener vers la vap avec du cbd au gout tres frais et encore mieux qu un joint et de plus tres relaxant et de plus legale donc tres bien et celui en food et aussi bien avec un gout moin agréable mais toute aussi efficace tres bon produit merci a vous de continuer dansla recherche du meilleur produit vous ete au top

  2. Très intéressant, moi qui fume pour mes douleurs dû à de multiples fracture je dit oui à la l’égalisation

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Auteur et réviseur

  • Profile-image

    Sensi Seeds

    L’équipe de rédaction de Sensi Seeds regroupe des botanistes, des experts médicaux et juridiques ainsi que certains des activistes les plus renommés tels Dr Lester Grinspoon, Micha Knodt, Robert Connell Clarke, Maurice Veldman, Sebastian Marincolo, James Burton et Seshata.
    En savoir plus
  • Sanjai_Sinha

    Sanjai Sinha

    Dr Sanjai Sinha est membre du corps enseignant du Centre médical Weill Cornell de New York où il reçoit des patients, enseigne aux médecins résidents et aux étudiants en médecine et fait de la recherche en services de santé. Il prend soin d’éduquer ses patients et pratique la médecine fondée sur les preuves. Son grand intérêt pour l’examen médical est nourri de ces passions.
    En savoir plus
Retour haut de page