Flavonoïdes du cannabis : ce qu’ils sont et font

Citron qui est coupé en deux et des fleurs de cannabis sur le fond noir

Les flavonoïdes sont des composés phytochimiques présents dans les fleurs, les fruits et les légumes. Ils ne sont pas exclusifs au cannabis et sont responsables des pigmentations, des odeurs et des saveurs des plantes.

Bien des gens ne connaissent que les phytocannabinoïdes les plus populaires, le tétrahydrocannabinol (THC) et le cannabidiol (CBD). Cependant, le cannabis contient plus de 400 entités chimiques, y compris des flavonoïdes et des terpènes

Les flavonoïdes sont des composés moins étudiés, pourtant, leur influence est vaste ! Les flavonoïdes comme les terpènes sont directement responsables de la saveur et de l’arôme, mais contrairement à eux, ils produisent de vives couleurs. 

Que sont les flavonoïdes ?

Une vue sur divers fruits, légumes, herbes et fleurs sur une surface blanche

Le nom flavonoïde est dérivé du mot latin, flavus, qui désigne leur pigmentation jaune. Les flavonoïdes sont constitués de composés polyphénoliques. Leur structure chimique repose sur un squelette de 15 atomes de carbone hydrosolubles présentant deux anneaux benzéniques reliés par une chaîne de carbone à trois liaisons. Les chercheurs ont identifié et isolé plus de 10 000 flavonoïdes

Six sous-catégories principales de flavonoïdes

Une fois identifiés et isolés, les flavonoïdes peuvent être classés en six sous-catégories importantes :

1. Chalcones

Une formule chimique de chalcones et de feuilles de menthe sur fond blanc

Le mot « chalcone » est dérivé du latin chalcos. Ces flavonoïdes sont responsables des teintes brunes trouvées dans la nature. Les tomates et les pommes sont de bons exemples de fruits et de légumes contenant une grande concentration de chalcones.

2. Flavones

Une formule chimique de flavones et deux fleurs de marguerites sur le fond blanc

Les flavones sont l’une des sous-catégories essentielles des flavonoïdes et produisent des teintes naturelles douces de jaune. On les retrouve souvent dans le céleri, la camomille, le persil et la menthe. 

3. Isoflavonoïdes

Une formule chimique d'isoflavonoïdes et de haricots de soja sur le fond blanc

Les isoflavonoïdes constituent un très grand sous-groupe de flavonoïdes et, par conséquent, ils couvrent un large spectre de couleurs allant du blanc au violet foncé. Dans la nature, les fèves de soya et les graines de légumineuses sont parmi les meilleures sources d’isoflavonoïdes.

4. Flavanones

Une formule chimique de flavanones et une orange, du citron vert et du citron sur le fond blanc

Les flavanones sont reconnus pour leurs teintes d’orange, et dans la nature, ils se retrouvent en grandes concentrations dans les agrumes. Ils ont plusieurs bienfaits potentiels pour la santé, par exemple des propriétés d’élimination des radicaux libres.

5. Anthoxanthines

Une formule chimique d'anthoxanthines et un chou-fleur sur l'arrière-plan blanc

Les anthoxanthines produisent des blancs et des jaunes crémeux, souvent trouvés dans les pétales de plantes, le chou-fleur, les champignons et la pomme de terre. Ils sont parfois utilisés comme additifs alimentaires. 

6. Anthocyanes

Une formule chimique d'anthocyanes et de bleuets sur le fond blanc

Les anthocyanes donnent des teintes plus sombres et profondes de violet, rouge vif et bleu brillant qui apparaissent durant la floraison. Des concentrations élevées d’anthocyanes sont trouvées dans les bleuets, les prunes et l’aubergine. Ils sont également reconnus pour leurs propriétés analgésiques, anti-inflammatoires et neuroprotectrices.

Flavonoïdes mineurs

Ces six sous-catégories peuvent être sous-divisées davantage, et des recherches ont démontré la présence courante de plus de 20 flavonoïdes dans le cannabis et le royaume des plantes. Voici les huit plus répandus.

1. β-sitostérol

Une formule chimique de flavonoïde bêta-sitostérol et de poivrons rouges en forme de cerise et de fleurs violettes

Le bêta-sitostérol est étroitement lié au cholestérol et se trouve dans de nombreux fruits, légumes, noix, épices et graines. La White Haze et la Tangerine Sugar contiennent des concentrations élevées de bêta-sitostérol dans leurs profils de saveurs ; attendez-vous à un arrière-goût légèrement amer lors de la vaporisation.

2. Vitexine

Une formule chimique de flavonoïde de Vitexin et une fleur de passion sur le fond blanc

La vitexine peut être détectée dans les feuilles de bambou et de passiflores. On lui attribue de potentielles propriétés thérapeutiques, et la recherche médicale s’y intéresse de plus en plus.

3. Lutéoline

Une formule chimique de flavonoïde de lutéoline et une fleur de chrysanthème rose sur le fond blanc

Les pétales jaunes de la plante appelée réséda des teinturiers contiennent des concentrations élevées de lutéoline et sont utilisés pour produire des colorants jaunes naturels depuis des siècles. La lutéoline est également un ingrédient clé de la médecine traditionnelle chinoise et peut être trouvée dans les carottes, les poivrons et les fleurs de chrysanthème.

4. Isovitexine

Une formule chimique des graines de flavonoïde et de lin isovitexine sur le fond blanc

L’isovitexine est naturellement présente dans le sarrasin, les grains, le lin et le cannabis.

5. Apigénine

Une formule chimique de flavonoïde d'apigénine et de persil frais sur le fond blanc

L’apigénine est l’un des flavonoïdes les plus répandus dans la nature et se trouve dans les oignons, le persil et le céleri. Son pigment jaune vif est utilisé dans les produits cosmétiques, l’industrie du textile et les teintures pour les cheveux.

6. Kaempférol

Une formule chimique des flavonoïdes kaempférols et des feuilles de chou frisé sur le fond blanc

Le kaempférol est retrouvé dans de nombreux légumes crucifères, y compris le chou vert, les pousses et les épinards. La Northern Lights en contient aussi.

7. Quercétine

Une formule chimique de flavonoïde de quercétine et d'oignon rouge coupé en deux sur l'arrière-plan blanc

On trouve de fortes concentrations de quercétine dans les oignons rouges, les grains, les bleuets, le brocoli et les tomates. Elle est parmi les dix flavonoïdes les plus communément trouvés dans le cannabis.

8. Orientine

Une formule chimique de flavonoïde et d'origan orient

L’orientine est trouvé dans les feuilles de basilic et a été étudié en profondeur pour ses propriétés thérapeutiques potentielles.

Que sont les cannflavines ?

Formules chimiques de cannflavine et une fleur de cannabis et part sur le fond blanc

Les cannflavines sont des flavonoïdes trouvés explicitement dans le cannabis et appartiennent à la sous-catégorie des flavones. Les cannflavins A et B ont été isolés pour la première fois en 1985 par la Dre Marilyn Baratt lors de recherches sur les composés anti-inflammatoires et ont été comparés à plusieurs médicaments anti-inflammatoires et aux principaux cannabinoïdes

La cannflavine C a été identifiée en 2008 par Mahmoud A. ElSohly, et la recherche se poursuit sur ses propriétés anti-inflammatoires. Des niveaux élevés de cannflavines se retrouvent dans de nombreuses variétés Sensi Seeds, y compris le Skunk #1, la Black Domina et la Silver Haze. De plus, de nombreuses variétés de chanvre sont croisées pour contenir explicitement des niveaux élevés de cannflavines.

Que font les flavonoïdes ?

Les flavonoïdes ont des fonctions multiples dans la nature et se trouvent en concentrations élevées dans les cellules végétales. Ils sont surtout essentiels pour produire la pigmentation de couleur vive nécessaire pour attirer les insectes pollinisateurs, mais ils aident également à protéger la plante des rayons UV et de maladies. 

Les flavonoïdes sont de puissants antioxydants et peuvent potentiellement réduire les dommages aux tissus végétaux. Ils aident à protéger la plante contre le stress oxydatif causé par un déséquilibre de l’oxygène dû à des fluctuations environnementales et participent à sa régénération. A l’automne, lorsque les nuits allongent et refroidissent et que les plantes perdent leurs teintes vertes puisque les niveaux de chlorophylle sont à leur plus bas, ce sont les anthocyanines qui colorent le feuillage. Ce phénomène est comparable aux dernières semaines de floraison lorsque le cannabis se colore de pourpre.

Une femme mangeant une orange qui est coupée en deux

Cependant, ce n’est pas seulement une réponse au stress ; ces couleurs vives aident à attirer les insectes pollinisateurs et sont cruciales pour la reproduction. Cette gamme de couleurs aide également à protéger la plante des dangereux rayons UV qui peuvent causer des dommages cellulaires graves sur de longues périodes. Les flavonoïdes sont également responsables de l’arôme, puisque différents pigments de couleur influencent l’arôme. 

Lors de la culture du cannabis, les anthocyanes expriment une large gamme de couleurs dans les fleurs de cannabis, et chaque pigment produit un arôme distinctif. Prenons deux excellents exemples, la variété à dominance indica Purple Cookie Kush exprime des teintes pourpres tout au long de la floraison, alors que la variété sativa douce et stimulante Tangerine Sugar affiche de profondes nuances de jaune.

Chez les humains, ce sont les flavonoïdes qui permettent à nos sens de percevoir les plantes. En synergie, ils rehaussent les effets d’autres phytocannabinoïdes du système endocannabinoïde, ce qui est communément appelé l’effet entourage.

Les flavonoïdes du cannabis et le système endocannabinoïde

Une femme sentant une fleur de cannabis séchée

Le système endocannabinoïde est un réseau de signalisation cellulaire complexe comprenant des endocannabinoïdes, des récepteurs CB1 et CB2 et des enzymes correspondantes. Sa fonction principale est d’aider à équilibrer et à réguler les fonctions corporelles essentielles en maintenant l’homéostasie.

Les récepteurs endocannabinoïdes se trouvent dans tout le corps, avec la plus forte concentration de récepteurs CB1 dans le système nerveux central, y compris le néocortex, le cervelet et la moelle épinière. En revanche, les récepteurs CB2 sont principalement situés dans le système immunitaire périphérique. Les flavonoïdes travaillent en synergie avec ces récepteurs cannabinoïdes et les composés de cannabis pour rehausser les effets des phytocannabinoïdes mineurs.

Le système endocannabinoïde joue un rôle essentiel dans la façon dont nous réagissons au cannabis et, par conséquent, peut contribuer à la médiation des effets des phytocannabinoïdes. Il peut aussi réguler et contrôler une myriade de fonctions, y compris le sommeil, l’appétit et les réponses inflammatoires et immunitaires.

Les différentes variétés de cannabis contiennent toutes des rapports différents de cannabinoïdes ; certaines provoquent des effets stimulants, d’autres sont profondément relaxantes. Ce sont les terpènes et les flavonoïdes dans le cannabis qui participent à définir l’expérience. 

Comment augmenter la teneur en flavonoïdes dans le cannabis

Si vous cherchez à augmenter la concentration des différents composés du cannabis, il est essentiel de cultiver une génétique supérieure. Il faut aussi une bonne ventilation, un arrosage adéquat, de l’amour et de bons soins !

A chaque étape du cycle de croissance, les plantes de cannabis ont besoin de diverses quantités de glucides pour assurer une croissance saine, des bourgeons de structures denses et une épaisse couche de trichomes. Un sol de haute qualité peut maximiser l’absorption des nutriments, alors qu’un pH adéquat permet d’éviter les carences nutritives. Avant la récolte, un rinçage complet aide à éliminer l’accumulation de nutriments dans la zone racinaire, ce qui fait en sorte que les fleurs ne contiennent pas de résidu de solvants et présentent ainsi un meilleur profil de saveurs.

Une femme sentant une plante de cannabis

Assurez-vous que les plantes ont une croissance optimale avant de modifier les conditions environnementales ou de défolier. Eliminer les feuilles en éventail inférieures peut aider à augmenter la production de sucres puisque la plante dirigera l’énergie vers les bourgeons. Cependant, veillez à ne pas enlever trop de feuillage inférieur, au risque d’affecter la croissance.

Comme réponse naturelle au stress environnemental, le cannabis augmente sa production de flavonoïdes. Par exemple, de nombreux cultivateurs recommandent de diminuer la température au cours des dernières semaines de floraison pour augmenter la concentration d’anthocyanes. Ceci pourrait inciter la plante à se défendre contre des conditions environnementales changeantes, augmentant ainsi sa production de flavonoïdes.

Repousser les limites

Une femme en manteau blanc inspectant des plantes de cannabis qui poussent à l'intérieur

Bien que de nombreuses études scientifiques se concentrent sur les phytocannabinoïdes les plus prolifiques, le THC et le CBD, il reste encore beaucoup de recherches sur les cannabinoïdes mineurs, les terpènes et les flavonoïdes. Avec un intérêt croissant pour les propriétés bioactives du cannabis et davantage de recherches médicales se concentrant sur les propriétés bénéfiques des flavonoïdes, nous pouvons espérer mieux accéder à leurs valeurs thérapeutiques potentielles.

  • Disclaimer:
    Les lois et règlements régissant la culture du cannabis différent d’un pays à l’autre. Ainsi, Sensi Seeds vous recommande fortement de vérifier les lois et règlements de votre région. Ne contrevenez pas à la loi. 

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Auteur

  • Author_profile-Sensi-Mark-Smith

    Mark Smith

    Mark Smith est un défenseur du cannabis anglais basé aux Pays-Bas. Il travaille depuis dix ans dans le secteur du cannabis au Canada, en Espagne et en Californie dans des installations de culture. Il a poursuivi sa passion partout dans le monde et se consacre aujourd’hui à disséminer l’information en tant que responsable de contenu chez Sensi Seeds, à Amsterdam.
    En savoir plus
Retour haut de page