Comprendre, identifier, utiliser les feuilles de cannabis

Les feuilles de cannabis sont bien connues et constituent l’élément le plus emblématique de la plante. En dépit du degré élevé de variation au sein des populations locales, les feuilles ne changent pas manifestement d’aspect entre les variétés. Voici l’histoire des feuilles des trois principales sous-espèces, leur identification et certaines utilisations.

Les feuilles du cannabis jouent un grand rôle dans la croissance et le maintien de la santé générale de la plante. Les stomates qui recouvrent la face inférieure des feuilles – de minuscules trous qui s’ouvrent et se ferment – absorbent le dioxyde de carbone et libèrent de l’oxygène. Ce processus est essentiel à la photosynthèse qui serait quasi impossible sans les feuilles. Elles permettent aussi à la plante d’absorber des nutriments (alimentation foliaire).

Phyllotaxie de la feuille de cannabis

Conformément à la phyllotaxie standard, les feuilles de cannabis sont composées (avec folioles multiples, et non simples, une feuille unique poussant à partir de la tige) et opposées décussées plutôt qu’alternées.

Les feuilles opposées émergent en paires, poussant en face de l’autre, de chaque côté de la tige, un espace vertical distinct apparaissant entre les paires. Les feuilles décussées sont opposées, mais chaque nouvelle paire de feuilles pousse à angle droit de la paire précédente. Les feuilles alternées émergent séparément de la tige, changeant de côtés à mesure que la plante se développe en hauteur.

Bien que les feuilles de cannabis soient généralement décussées, il se peut qu’elles sortent en alternance lorsque la plante se prépare à fleurir. Fait intéressant, les plantes de cannabis rajeunies affichent une phyllotaxie alternée.

Des expériences avec le chanvre ont montré que les spécimens plantés tôt, qui ont fleuri dans des conditions de faible exposition à la lumière mais qui ne sont pas morts, ont commencé à produire des feuilles alternées dès lors que la durée d’exposition aux rayons du soleil s’est accrue. Au départ, la nouvelle pousse était simple plutôt que composée, et à mesure que la plante se développait, le nombre des folioles augmentait.

Il a été prouvé que ce phénomène conduit à une croissance végétative vigoureusement stimulée, bien que les processus génétiques responsables ne soient pas tout à fait compris. On pense que l’évolution de la phyllotaxie opposée décussée s’est en comparaison récemment développée, à partir d’un ancêtre à feuillage alterné, et que les gènes contrôlant la phyllotaxie décussée « s’éteignent » aux alentours de la période d’inflorescence.

Les feuilles de cannabis peuvent révéler des problèmes de croissance communs

Les feuilles de cannabis peuvent être très révélatrices. Voici quelques signes de problèmes que l’on peut détecter seulement en inspectant les feuilles :

  • Feuilles boursouflées, tordues, luisantes et d’apparence « mouillée »  – De telles caractéristiques peuvent indiquer la présence d’acariens qui sont trop petits pour être vus à l’œil nu. Si c’est le cas, les nouvelles feuilles peuvent pousser tordues et les feuilles supérieures peuvent être fanées.  
  • Feuilles tachetées – Des tâches sur les feuilles peuvent être le signe d’une carence (par exemple, en calcium). Ce sont généralement les nouvelles feuilles qui sont affectées, ou les parties de la plante en croissance active.
  • Bords des feuilles pâles ou jaunes – Cette décoloration indique sûrement une carence en magnésium.
  • Bords des feuilles blancs ou jaune vif – Si en plus de cette coloration on observe que la partie centrale principale des feuilles devient mauve ou bleu foncé, les plantes souffrent probablement d’une carence en cuivre. Les feuilles peuvent aussi sembler luisantes et être recourbées vers le bas. Les feuilles directement exposées au soleil sont les plus affectées.  
  • Feuilles enroulées, pliées et décolorées – Si les feuilles sont trop près des lampes ou de la chaleur, elles peuvent commencer à démontrer des signes de stress thermique. En réaction, elles se replient, s’enroulent, jaunissent et peuvent même avoir les bords brûlés.
  • Nouvelles feuilles jaune vif – Si les nouvelles feuilles sortent jaune vif, les plantes ont peut-être une carence en fer.

Différences de feuille entre les trois principales sous-espèces

Mettons de côté pour quelques instants les excentricités de la croissance des feuilles de cannabis, et jetons un coup d’œil sur les différences existantes entre les trois sous-espèces pures de cannabis:

  • C. sativa
  • C. indica
  • C. ruderalis

Les feuilles de C. sativa sont longues et fines, présentant souvent des stries prononcées qui donnent aux feuilles un aspect dentelé, presque hérissé. La coloration des feuilles de sativa varie du vert citron clair au vert noirâtre, dans les déclinaisons les plus sombres. Les feuilles les plus grosses peuvent avoir jusqu’à treize folioles.

Les feuilles de C. indica sont bien plus larges, et les feuilles les plus grosses ont généralement moins de folioles que les feuilles de sativa, présentant sept à neuf folioles. Les feuilles d’indica sont généralement vert olive foncé, les feuilles vert clair étant rares et souvent signe d’une carence.

Les feuilles de C. ruderalis sont communément plus petites que celles des autres sous-espèces, la plante mature étant généralement bien plus petite, et les feuilles les plus grosses peuvent comprendre cinq à treize folioles. Les feuilles de ruderalissont habituellement plus proches des feuilles d’indica pour ce qui est de la largeur : en revanche, elles peuvent être bien plus étroites que n’importe quelle autre feuille de la famille indica.

Mutations trouvées dans les feuilles de cannabis

La variation incroyable de la morphologie du cannabis à travers le monde a conduit à l’apparition occasionnelle de feuilles tout à fait inhabituelles. Nombre de ces traits morphologiques sont sujets de convoitise en raison de leur différence apparente avec le cannabis « normal » ; on peut les utiliser pour dissimuler des plants que l’on souhaite protéger des regards inquisiteurs des autorités, dans les régions où la culture du cannabis est illégale.

Les feuilles de cannabis palmées sont le résultat d’une mutation normale, une mutation que de nombreux producteurs ont tenté de stabiliser. Ces efforts n’ont malheureusement pas prévalu et permis aux variétés palmées d’être de nos jours disponibles dans le commerce. Il était possible dans le passé de se procurer des graines de variétés palmées, comme la Ducksfoot.

La phyllotaxie spiralée est une autre forme commune de mutation. Elle est cependant moins convoitée pour son aspect dissimulateur car les plantes ressemblent toujours énormément au cannabis standard.

Ceci étant dit, de nombreux producteurs apprécient tout particulièrement ce trait morphologique pour ses intérêts cosmétiques, et certains sont d’avis que ces types de plantes produisent des fleurs à effet plus puissant, bien que ce dernier point reste encore à démontrer.

Le cannabis Australian Bastard est peut-être la mutation la plus remarquable jusqu’à présent constatée dans les plantes de cannabis. On croit que cette mutation a été signalée pour la première du côté de Sydney, dans des plants devenus sauvages, et les producteurs ont essayé de stabiliser le trait morphologique sans toutefois en faire un succès commercial.

Cette mutation se manifeste par des folioles sans poils et succulentes, dont le nombre ne dépasse généralement pas cinq par feuille. La longueur des folioles individuelles ne dépasse normalement pas quelques centimètres.

Malgré l’attrait du cannabis qui ne ressemble pas au cannabis, la plupart des tentatives de production de souches viables à l’aide de ces génétiques se sont soldées par des échecs.

Non sans surprise, les meilleurs résultats sont habituellement obtenus à partir de plantes saines affichant des caractéristiques normales. Néanmoins, cette réussite à produire des génétiques de type ruderalis (pauvres en cannabinoïdes) avec des variétés à puissance supérieure indique que des recherches ultérieures peuvent mener à des résultats améliorés.

Que faire avec des feuilles de cannabis

  1. Infusion de feuilles de cannabis

Délectez-vous d’une bonne tasse de tisane de cannabis chaude ! Il ne suffit que de faire bouillir de l’eau, d’y jeter quelques cuillers à table de feuilles fraîches ou sèches et de les laisser infuser environ cinq minutes. Vous pouvez ensuite y ajouter ce que vous voulez – thé en sac, miel, cannelle, gingembre, etc.

  1. Jus de feuilles de cannabis

Réduire les feuilles en jus est une autre option qui offre de nombreux bienfaits potentiels. Les feuilles fraîches (et non sèches) ne devraient pas produire d’effets psychoactifs, puisqu’elles n’ont pas été décarboxylées. Encore une fois, vous pouvez ajouter différentes saveurs en fonction de votre recette. Un jus de feuilles de cannabis, pommes, betteraves, céleri, concombre, citron et gingembre est excellent.

  1. Bâtonnets thaïlandais

Si vous aimeriez faire vos propres bâtonnets thaïlandais, mettez de côté quelques feuilles dans lesquelles vous enroulerez vos bâtonnets.

  1. Assaisonnement aromatique simple

Les feuilles peuvent aussi tout simplement être séchées et réduites en poudre pour en faire un assaisonnement tout usage, comme le persil ou l’origan. Aussi, on peut simplement ajouter quelques feuilles dans les salades et les manger telles quelles, comme on le fait avec des épinards.

  • Disclaimer:
    Les lois et règlements régissant la culture du cannabis différent d’un pays à l’autre. Ainsi, Sensi Seeds vous recommande fortement de vérifier les lois et règlements de votre région. Ne contrevenez pas à la loi. 

Comments

3 réflexions sur “Comprendre, identifier, utiliser les feuilles de cannabis”

  1. Hello, my plants have been alternate distichous since the biginning
    It’s my first time and I don’t know much about it, it’s been 2 weeks
    Can someone give me more informations about that

    1. Silent Jay - Sensi Seeds

      Hi Herblover,

      Unfortunately legal restrictions prevent us from answering questions related to the cultivation of the cannabis plant. Please permit us to refer you to the Sensi Seeds Forum: http://forum.sensiseeds.com. Here you will find general information about the cannabis plant and its cultivation. Just use the search function to check the Forum and find out if your question has already been answered. If you cannot find a pre-written answer, you can easily join the Sensi Seeds Forum and pose your question to the large community of cannabis enthusiasts who contribute to the site.
      Have a nice day.

      Best regards,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Author and Expert

  • Profile-image

    Sensi Seeds

    L’équipe de rédaction de Sensi Seeds regroupe des botanistes, des experts médicaux et juridiques ainsi que certains des activistes les plus renommés tels Dr Lester Grinspoon, Micha Knodt, Robert Connell Clarke, Maurice Veldman, Sebastian Marincolo, James Burton et Seshata.
    En savoir plus
Retour haut de page