Trichomes sur le cannabis : les reconnaître, les aimer

Gros plan des trichomes sur les mauvaises herbes sur le fond noir

Les trichomes sont les minuscules structures qui donnent au cannabis toute sa puissance ainsi que ses propriétés uniques. Si vous voulez une récolte digne de ce nom, vous devez comprendre les principes fondamentaux de ces structures microscopiques. Traitez-les bien et sachez quand ils parviennent à maturité et vous aurez une expérience exceptionnelle.

Les trichomes sont fascinants à de nombreux égards. Ces excroissances en forme de minuscule goutte sont magnifiques, mais la vraie magie est à l’intérieur. Leur contenu collant est la source de tout ce qui est excellent dans le cannabis : les cannabinoïdes, les flavonoïdes et les terpènes. Si vous cultivez le cannabis, il est essentiel de connaître les trichomes : leur développement, leur fonction et la façon dont ils peuvent améliorer vos compétences en culture du cannabis.

Que sont les trichomes ?

Bulle d'eau sur les trichomes de mauvaises herbes

Les trichomes donnent à une plante de cannabis son caractère unique, sa puissance et sa valeur. Mais que sont ces petites structures ? Le mot « trichome » provient du grec tríkhōma, qui signifie « cheveux ». Ce nom est adéquat, car les trichomes ressemblent à de minuscules poils à l’œil nu. On peut les trouver non seulement sur le cannabis, mais sur diverses plantes, lichens et algues. 

Dans la plante de cannabis, ils sont de véritables usines microscopiques qui produisent de puissants composés, notamment, les cannabinoïdes comme le tétrahydrocannabinol (THC) et le cannabidiol (CBD), ainsi que les terpènes aromatiques et d’autres composés aux propriétés uniques. Ils sont la source des résidus collants que nous appelons la résine végétale.

À quel moment les trichomes apparaissent-ils et à quoi ressemblent-ils ?

Les trichomes se forment déjà aux premières étapes du cycle de vie de la plante de cannabis. Cependant, ils ne deviennent visibles que lorsque la plante arrive à maturité. Une couverture saine de trichomes peut ressembler à du givre, à une couche cristalline particulièrement dense sur les bourgeons fleurissants. Ils ont l’apparence et la structure de minuscules champignons. Certains trichomes sont dotés d’une tige qui est attachée à la surface de la plante et surmontée d’une tête glanduleuse ; à l’intérieur, le processus fascinant de synthèse des cannabinoïdes se produit. 

Comment les trichomes sur les mauvaises herbes ressemblent à une hypertrophie

Comme pour presque toutes les autres parties de la plante de cannabis, les trichomes peuvent varier considérablement d’une variété à l’autre. La génétique influence leur taille, leur densité et leur quantité. En retour, cela affecte considérablement la puissance, l’arôme et le profil de saveurs des bourgeons.

Les fonctions des trichomes pour la plante de cannabis

Plante de cannabis à l'extérieur avec le coucher du soleil en arrière-plan

Alors, pourquoi la plante de cannabis produit-elle tous ces petits appendices ? Les trichomes sont principalement responsables de la production des cannabinoïdes et des terpènes. Ils synthétisent et stockent sans cesse une foule de composés. Ils contiennent les molécules bien connues de THC et de CBD ainsi que leurs précurseurs chimiques, le THCA et le CBDA. Ils produisent aussi des cannabinoïdes moins connus comme le CBG, le CBC et le CBV, et des centaines d’autres métabolites et composés. 

L’éventail de composés produit par les trichomes peut être très spécifique et propre au stade de vie de la plante ainsi qu’à sa génétique. Ce cocktail chimique agit comme mécanisme de défense naturel pour la plante. On peut comparer les trichomes à un bouclier qui protège des dangers. De nombreux herbivores dédaignent le goût amer des trichomes et apprennent rapidement à rester loin d’eux. 

La texture épineuse des trichomes aide à protéger la plante contre les stress environnementaux, comme les rayons UV nocifs, agissant comme un écran solaire naturel. 

Les avantages des trichomes pour les passionnés et cultivateurs de cannabis

Pour les cultivateurs de cannabis, les trichomes sont l’un des éléments les plus essentiels à surveiller. Le type et la quantité de cannabinoïdes et de terpènes peuvent avoir des répercussions importantes sur les caractéristiques d’une variété, notamment sa puissance, son arôme et sa saveur. 

Une personne avec des gants bleus qui coupent une fleur de cannabis avec des ciseaux

La composition à l’intérieur des trichomes peut faire la différence entre une variété douce et relaxante et une autre énergisante. En croisant des plantes mères qui produisent une grande quantité de trichomes, les obtenteurs peuvent parvenir à des variétés très fortes qui exhibent des profils de saveurs spécifiques ou des bienfaits thérapeutiques précis.

L’apparence des trichomes est également essentielle pour déterminer le moment optimal de la récolte. Les cultivateurs d’expérience suivent de près le cycle de vie et les étapes de croissance des trichomes. En les inspectant, ils peuvent trouver le moment idéal pour récolter leurs plantes pour une puissance maximale. Les trichomes affichent en effet leur niveau de maturité par des signes observables que nous détaillons ci-bas.

Trichomes laiteux blancs sur une plante de cannabis vert

Quels sont les quatre principaux types de trichomes sur le cannabis ?

1. Trichomes glandulaires bulbeux à tige

Vue microscopique des trichomes des mauvaises herbes et une illustration du trichome à côté

Ce sont les trichomes les mieux connus avec leur forme caractéristique et leur taille relativement grande. Ils sont composés d’une tige et d’une tête glandulaire. Ils mesurent environ 50 à 100 micromètres (ou microns) de large (0,05 à 0,1 mm) et 200 à 300 microns de hauteur (0,2 à 0,3 mm mm). Ils sont donc visibles à l’œil nu. À l’intérieur, ils contiennent tous les cannabinoïdes, terpènes et flavonoïdes. Les trichomes glandulaires bulbeux à tige sont principalement responsables de l’aspect givré des bourgeons.

2. Trichomes bulbeux

Une vue microscopique du plus petit trichome ressemblant à une bulle et à une illustration à côté

Ce sont de plus petits trichomes mesurant environ 10 à 15 micromètres. En raison de leur taille minuscule, ils sont presque invisibles à l’œil nu. Sous le microscope, ils ressemblent à de petites bulles. Malgré leur taille, les trichomes bulbeux couvrent toute la surface de la plante, y compris les feuilles et la tige, jouant un rôle crucial dans la production de cannabinoïdes, de terpènes et de flavonoïdes.

3. Trichomes glandulaires bulbeux sans tige (sessiles)

Trichomes capituit-sessiles au microscope et illustration à côté de celui-ci

Les trichomes glandulaires bulbeux sans tige ressemblent un peu à des champignons au microscope. Ils mesurent entre 25 et 100 micromètres et recouvrent les plantes de cannabis encore plus densément que leurs homologues bulbeux. Considérés comme étant le deuxième type le plus répandu, ils se retrouvent sur les tiges, les feuilles et les bractées. Bien qu’ils fabriquent des cannabinoïdes et des terpènes tout au long de la vie de la plante, leur puissance est moindre relativement aux trichomes glandulaires bulbeux. 

4. Trichomes cystolithiques

Une vision microscopique des trichomes cystolithiques et une illustration à côté

Les trichomes cystolithiques sont différents des trois autres types parce qu’ils ne sont pas glandulaires. Cela signifie qu’ils n’ont pas de tête bulbeuse où stocker les molécules chimiques végétales. Au lieu de cela, les trichomes cystolithiques ressemblent à de courts poils à la forme de griffe. Ils ont une longueur d’environ 50 microns et produisent moins de composés chimiques que les trichomes glandulaires bulbeux et les trichomes bulbeux.

Surveiller les différentes étapes de développement des trichomes

Une personne surveillant le stade de la croissance du trichome avec un téléphone mobile

Si vous voulez tirer le maximum de votre récolte de cannabis, vous devriez suivre de près le développement des trichomes, surtout sur les bourgeons. Vérifier leur qualité et leur couleur indiquera exactement la fenêtre parfaite pour passer à la récolte. 

Vous pouvez obtenir une impression générale du stade de développement et de la qualité des trichomes en les regardant à l’œil nu sous un éclairage suffisant. Néanmoins, une loupe ou un microscope permet une inspection plus détaillée. Les loupes de bijoutier sont excellentes pour cela. 

Il existe également une gamme de microscopes numériques pour cette utilisation exacte. Les objectifs macro qui peuvent être fixés à un téléphone intelligent peuvent aussi aider. Le paysage microscopique fascinant de votre plante préférée pourrait aussi vous inspirer à faire de magnifiques macrophotographies !

Gros plan de plante de cannabis qui est prête à être récoltée pleine de trichomes blancs et maturés

À quoi ressemblent les trichomes parvenus à maturité ? Les trois étapes de la maturation des trichomes

1. Stade translucide

Trichomes de mauvaises herbes clairs clairs et à l'aspect champignon sur fond noir

En commençant leur cycle de vie, les trichomes ressemblent à de minuscules champignons clairs. Des trichomes translucides indiquent que la plante est toujours en croissance et n’a pas encore atteint son plein potentiel. Récolter vos plantes de cannabis alors que les trichomes sont encore de cette couleur serait un peu tôt. En effet, les cannabinoïdes et autres composés n’ont pas encore été synthétisés en concentrations importantes. Ces trichomes à tête claire pourraient produire certains effets, mais ils sont moins puissants que lorsqu’ils sont pleinement développés. 

2. Stade trouble

Apparence nuageuse et laiteuse des trichomes en gros plan sur le fond noir

À mesure que les trichomes mûrissent, ils passent d’un aspect clair à un aspect blanc laiteux plutôt trouble. C’est un signe que la teneur en THC est optimale. Si vous récoltez à ce stade, vos bourgeons déclencheront un high intense et énergique. Cependant, d’autres cannabinoïdes, comme le CBD, le CBG et certains terpènes, n’ont pas encore été synthétisés. Pour un profil plus complexe, mieux vaut attendre deux semaines de plus.

3. Stade ambré/marron

Gros plan de Trichome Amber Hue Weed sur le fond sombre

Au cours de la phase finale, les trichomes deviennent plus colorés, prenant des teintes brun foncé et ambrée, ce qui indique la présence de composés essentiels. Si vous voulez cultiver des plantes avec un large spectre de cannabinoïdes, de terpènes et de flavonoïdes, c’est le moment de récolter vos plantes. Les fleurs avec une pléthore de trichomes ambrés ou bruns ont tendance à avoir des propriétés plus relaxantes et calmantes, idéales pour les utilisateurs récréatifs et médicinaux. 

Comment stimuler la croissance de trichomes ?

On comprend à présent pourquoi il est important de suivre l’évolution des trichomes pour une récolte optimale de cannabis. Néanmoins, comment améliorer et stimuler la production de ces précieux cristaux ? 

La première étape pour une production spectaculaire de trichomes de la plus haute qualité est de choisir les bonnes variétés. Les derniers développements dans la génétique du cannabis ont donné naissance à des variétés conçues pour produire autant de trichomes que possible. Les résultats sont des fleurs exceptionnelles qui affichent des parfums, des arômes, des effets et des bienfaits uniques. 

Gros plan de fleur de cannabis pleine de trichomes laiteux

Une fois que vous avez décidé quelle(s) variété(s) vous voulez cultiver, il est temps d’affiner vos techniques de culture. La plupart des instructions de culture pour une récolte riche et de haute qualité, y compris des niveaux élevés de terpènes, se concentrent également sur une production élevée de trichomes. 

Voici sept techniques de culture pour stimuler la production de trichomes :

1. Choisir des variétés naturellement riches en trichomes

Fleur de cannabis Trichomes plein ou nuageux et laiteux sur le fond noir

Pour maximiser la production de trichomes, il est crucial d’opter pour une génétique appropriée. Bien que toutes les plantes de cannabis produisent des trichomes, certaines variétés brillent plus que d’autres. Voici les cinq principales variétés qui produisent une abondance de trichomes :

Fleur de cannabis diesel blanc sur l'arrière-plan coloré
  • White Diesel : La lignée de cette variété est assez puissante, et pendant la floraison, la White Diesel Haze développe une abondance de trichomes qui donnent aux fleurs un aspect givré. Elle dégage un arôme piquant de diesel et procure un high cérébral édifiant.
Plant de cannabis Jack Herer sur l'arrière-plan coloré
  • Jack Herer : Cette variété est renommée pour sa production abondante de résine. Sa génétique favorise un développement significatif de trichomes, contribuant à sa réputation de variété équilibrée qui combine stimulation cérébrale et relaxation physique.
Plante de cannabis de gâteau au fromage de mariage dans le fond coloré
  • Wedding Cheesecake : Cette variété produit des bourgeons couverts de trichomes et un profil de cannabinoïdes robuste et complexe. Son arôme rappelle le fromage avec une douceur subtile qui la rend combien irrésistible.
N13 Kush Cannabis Fleur sur l'arrière-plan coloré
  • N13 Kush : Connue pour sa capacité à produire des rendements élevés et de puissants effets, la N13 Kush présente une production abondante de trichomes et est un hommage à sa génétique afghane.
Fleurs de cannabis orange xxl collant sur l'arrière-plan coloré
  • Sticky Orange XXL : Ce cultivar exotique possède des bourgeons résineux surdimensionnés couverts d’une épaisse couche de trichomes avec un profil de saveurs distinctement citronné.

2. Lumière

Votre choix et la disposition des lumières peuvent influencer directement le développement des trichomes. Comme mentionné précédemment, la couverture de trichomes fonctionne comme un écran solaire pour la plante ; tout comme la façon dont notre peau produit de la mélanine pour contrer les rayons nocifs du soleil, les plantes de cannabis augmentent leur production de cannabinoïdes en réponse à l’exposition aux rayons UVB. 

Fleur de cannabis poussant à l'intérieur sous la lumière UV violette

Les cultivateurs tirent avantage de cette réaction naturelle pour stimuler la production de trichomes en maximisant le rayonnement UVB. Les lampes d’halogénures métalliques céramiques (LEC) et les lampes UV sont tout indiquées. Ici vous trouverez plus d’informations sur l’éclairage parfait pour le cannabis.

3. Conditions environnementales

Plante de cannabis poussant à l'extérieur par une journée ensoleillée

Les trichomes aiment un environnement équilibré, et des conditions environnementales optimales, y compris la température, l’humidité et la circulation d’air, sont vitales. Pour optimiser la production de trichomes, il est recommandé de maintenir la température entre 18 °C le soir et 23 °C le jour (sous l’éclairage). Des niveaux d’humidité excessifs peuvent augmenter considérablement le risque de maladie fongique ; il est ainsi conseillé de maintenir une humidité relative d’environ 50 %.  

4. Suppléments de culture

Des plantes saines donnent de saines récoltes ! De la même manière que nous prenons des vitamines, on peut donner aux plantes certains suppléments et engrais organiques pour stimuler la production de trichomes. Par exemple, certains nutriments enrichissent le sol d’acides aminés et de bactéries lactiques. 

Une personne arrosant une petite plante de cannabis poussant dans un gros pot noir

La mélasse est également une excellente source de sucres qui peut fournir l’énergie nécessaire à la production de trichomes. Rappelez-vous que le cannabis aura besoin de différents suppléments tout au long des différentes étapes de son développement. 

5. Défoliation

Une personne tenant un tas de fleurs de cannabis dans les mains

En éliminant les feuilles non essentielles, les bourgeons inférieurs obtiennent plus de lumière et la plante investit davantage de ressources dans la formation de fleurs et le développement de trichomes. Cependant, sachez qu’une taille excessive peut stresser votre plante et entraver sa croissance. 

6. Quand procéder au rinçage en fonction des trichomes

Une petite plante de cannabis dans un pot noir qui est arrosé

Les cultivateurs recommandent de rincer les plantes avec de généreuses quantités d’eau pure tout au long du cycle de culture. Le rinçage aide à éliminer les résidus de sel indésirables du sol, lesquels peuvent donner aux bourgeons un goût désagréable. 

7. Affinage

L’affinage a un effet énorme sur le développement des trichomes. C’est l’étape où l’humidité en trop est éliminée et les composés changent de composition, ce qui favorise la préservation des trichomes. Initialement, les niveaux de trichomes diminuent, mais après la huitième semaine d’affinage, ils font un retour en force. Pendant le processus d’affinage, l’humidité relative doit être maintenue entre 45 et 55 %, alors que la température doit se situer entre 20 et 22 °C. 

Un pot plein de fleurs de cannabis qui guérissent sur le fond noir

Un affinage approprié ne fait pas que préserver les trichomes ; il les amplifie, contribuant à une récolte de cannabis plus parfumée et plus puissante.  

Les trichomes, plus qu’une glande de résine

Les trichomes, ces structures minuscules responsables de la production de cannabinoïdes comme le THC et le CBD, les terpènes et les flavonoïdes, jouent un rôle crucial dans la puissance et l’arôme d’une plante. L’apparition des trichomes et leur passage de translucide à ambré sont les indicateurs clés pour une récolte optimale.

La concentration des composés dans les trichomes dépend de la variété de cannabis et des conditions de croissance. En se développant, ils passent d’une teinte claire à une teinte trouble ou ambrée, laquelle indique le moment de récolter. Le brunissement peut prendre plusieurs semaines, selon la variété et les facteurs environnementaux.

Gros plan de feuille de plante de cannabis pleine de trichomes blancs laiteux

Pour optimiser la production de trichomes et préserver la puissance lors de la récolte, il faut maintenir des conditions environnementales équilibrées, fournir une lumière UVB adéquate et appliquer les bons suppléments. Après la récolte, la puissance des cannabinoïdes dans les trichomes peut être accentuée par un affinage de quelques semaines, voire quelques mois. 

Avez-vous des conseils pour améliorer la teneur en trichomes ? Dites-le-nous dans les commentaires !

  • Disclaimer:
    Les lois et règlements régissant la culture du cannabis différent d’un pays à l’autre. Ainsi, Sensi Seeds vous recommande fortement de vérifier les lois et règlements de votre région. Ne contrevenez pas à la loi. 

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Auteur

  • Profile-image

    Sensi Seeds

    L’équipe de rédaction de Sensi Seeds regroupe des botanistes, des experts médicaux et juridiques ainsi que certains des activistes les plus renommés tels Dr Lester Grinspoon, Micha Knodt, Robert Connell Clarke, Maurice Veldman, Sebastian Marincolo, James Burton et Seshata.
    En savoir plus
Retour haut de page