Qu’est-ce que le cannabis thérapeutique et comment en choisir une variété?

Fleurs sur une plante de cannabis en vie avec point d’interrogation signifiant « qu’est-ce que le cannabis thérapeutique? »

Le cannabis thérapeutique, également connu sous le nom de marijuana médicale, désigne le cannabis utilisé pour traiter ou soulager une douleur ou une condition, plutôt que dans un objectif récréatif ou spirituel. Tout type de cannabis qui contient une quantité efficace de cannabinoïdes peut être considéré comme du cannabis thérapeutique s’il est utilisé à cette fin.

Choisir de consommer du cannabis thérapeutique (également appelé marijuana thérapeutique) peut être une décision très facile à prendre, mais il peut s’avérer plus compliqué de choisir la variété idéale. De nombreux patients et beaucoup de nos clients n’avaient jamais cultivé ni même essayé le cannabis avant de le découvrir comme agent thérapeutique.

Même pour ceux qui connaissent le cannabis, ce n’est pas si simple. Tout type de cannabis peut être thérapeutique ou récréatif, mais déterminer les variétés qui répondent à différents besoins thérapeutiques va au-delà de savoir lesquelles fonctionnent à des fins récréatives et lesquelles à des fins sociales.

Pots de cannabis thérapeutique NL Bedrocan; membres de l’association de cannabis thérapeutique NL Stichting Mediwiet.

Pour quels symptômes le cannabis thérapeutique est-il prescrit ?

Aux Pays-Bas où un programme de cannabis thérapeutique existe depuis 2003, le cannabis est prescrit pour les symptômes suivants (entre autres) :

  • crampes et spasmes musculaires causés par la sclérose en plaques ou par une lésion de la moelle épinière
  • nausées, diminution de l’appétit, perte de poids et faiblesse causées par le cancer ou le SIDA
  • nausées et vomissements consécutifs à la prise de médicaments, la chimiothérapie ou la radiothérapie contre le cancer, l’hépatite C, le VIH ou le SIDA
  • douleur chronique, en particulier lorsqu’elle est liée au système nerveux ou causée par une lésion nerveuse
  • glaucome résistant aux thérapies
  • syndrome de Gilles de la Tourette

Dans le reste de l’Europe, de nombreux pays ont maintenant introduit des programmes pour l’usage de cannabis thérapeutique. Ces programmes varient ; certains n’autorisent que les produits contenant des cannabinoïdes (comme le Sativex) alors que d’autres permettent d’obtenir des fleurs de cannabis sur ordonnance. Dans ce dernier cas, le cannabis peut être prescrit aux personnes qui souffrent des pathologies ou conditions suivantes :

Certains pays, comme l’Allemagne, ne limitent pas les conditions pour lesquelles le cannabis thérapeutique peut être prescrit. Le cannabis présente de nombreux autres avantages thérapeutiques et la recherche dans ce domaine continue de prendre de l’ampleur.

Laquelle est meilleure pour un usage thérapeutique, l’indica ou la sativa ?

Pour choisir une variété de cannabis à usage thérapeutique, il est utile de comprendre les différences entre les variétés indicas et sativas en termes d’usage.

En guise de guide pratique, voici les utilisations thérapeutiques les plus courantes des indicas et celles des sativas :

Le cannabis à dominance indica est couramment utilisé à des fins thérapeutiques pour :

  • la sédation, une sensation de « stone »
  • une sensation corporelle de détente qui provient d’une tension musculaire réduite
  • les spasmes musculaires et les tremblements (par exemple causés par la sclérose en plaques ou la maladie de Parkinson)
  • la douleur chronique
  • la raideur et les gonflements arthritiques et rhumatismaux 
  • l’insomnie, l’anxiété et les affections connexes
5 gros burgeons de cannabis thérapeutique indica: Master Kush, Shiva Skunk, Big Bud, Sensi Skunk et Super Skunk.

Nos cinq principales variétés de cannabis indica sont :

  1. Master Kush (90 à 100 % indica) – graines régulières ; graines féminisées ; graines à autofloraison
  2. Shiva Skunk (85 % indica) – graines régulières ; graines féminisées ; graines à autofloraison
  3. Big Bud (85 % indica) – graines régulières ; graines féminisées ; graines à autofloraison
  4. Sensi Skunk (80 % indica) – graines régulières ; graines féminisées ; graines à autofloraison
  5. Super Skunk (80 % indica) – graines régulières ; graines féminisées ; graines à autofloraison

Le cannabis à dominance sativa est couramment utilisé à des fins thérapeutiques pour :

  • un effet cérébral et énergétique (high) ressenti dans l’esprit comme dans le corps
  • le traitement des nausées (par exemple, causées par la chimiothérapie ou les médicaments contre le VIH/SIDA)
  • la stimulation de l’appétit
  • les migraines
  • la dépression
  • la douleur chronique et tout symptôme similaire
5 bourgeons de cannabis thérapeutique sativa: Jamaican Pearl, Michka, Northern Lights #5 x Haze, White Diesel Haze, X Haze.

Nos cinq principales variétés de cannabis sativa sont :

  1. Jamaican Pearl (85 % sativa) – graines régulières ; graines féminisées
  2. Michka (80 % sativa) – graines régulières ; graines féminisées
  3. Northern Lights 5 x Haze (70 % sativa) – graines régulières ; graines féminisées
  4. White Diesel Haze (70 % sativa) – graines à autofloraison
  5. X Haze (60 % sativa) – graines féminisées

Le cannabis hybride peut-il être utilisé à des fins thérapeutiques ?

Lorsque l’on croise une indica avec une sativa, on obtient une variété de cannabis hybride (ou « croisée »). La plupart des variétés de graines de cannabis offertes dans le commerce sont des hybrides. Les exemples ci-dessus sont, à proprement parler, également des hybrides. Cependant, lorsque la composition de la variété favorise fortement un type de cannabis par rapport à l’autre, on décrit cette variété simplement comme indica ou sativa (ou à dominance indica et à dominance sativa).

Les hybrides équilibrés présentent les caractéristiques des deux types de cannabis. Cela peut être un avantage, par exemple lorsque du cannabis thérapeutique a été prescrit pour soulager des douleurs chroniques pour lesquelles les variétés indica et sativa sont toutes deux appropriées. L’ajout de gènes de sativa à une variété indica peut favoriser la clarté mentale et diminuer les effets sédatifs ; l’introduction d’indica dans des variétés sativas peut réduire la tendance des sativas pures à stimuler occasionnellement l’anxiété.

L’effet entourage

On pensait auparavant que les différents effets thérapeutiques des variétés indicas et sativas étaient déterminés par les niveaux des deux cannabinoïdes les plus connus, le cannabidiol (CBD) et le tétrahydrocannabinol (THC). On croyait que les variétés indicas contenaient plus de CBD (cannabidiol) et moins de THC (tétrahydrocannabinol) alors que les variétés sativas, contenaient plus de THC et moins de CBD.

Ces deux cannabinoïdes interagissent avec le système endocannabinoïde, qui a le rôle de « gardien » pour de nombreuses fonctions du corps. Le système endocannabinoïde comprend des récepteurs de cannabinoïdes répartis dans le cerveau et le corps. C’est pourquoi le cannabis a tant d’applications thérapeutiques différentes.

Ces dernières années, de nouvelles recherches faites sur de grands échantillons de variétés indicas et sativas ont révélé des taux de THC et de CBD presque similaires. Toutefois, ces mêmes recherches ont montré que les niveaux de terpènes et de terpénoïdes (les composés responsables de l’odeur et du goût, entre autres) varient effectivement entre les variétés indicas et sativas. On pense également que les terpènes affectent le type d’effet que le cannabis peut avoir, de sédatif à stimulant.

Conjointement, les cannabinoïdes et les terpènes forment un tout plus grand que la somme de leurs parties. Cette synergie est connue sous le nom d’effet entourage. Les recherches sur l’effet entourage n’en sont qu’à leurs débuts. Une étude datant de 2019 suggère qu’il est probable que les terpènes et les terpénoïdes agissent sur les voies cérébrales impliquées dans les effets du cannabis ou qu’ils affectent peut-être la façon dont le THC est métabolisé.

2 paquets de graines de cannabis et 3 bourgeons. Skunk Dream, Afghan Pearl, Black Lights, Himalayan et Alpine Delight.

Lequel est meilleur pour une utilisation thérapeutique du cannabis, le THC ou le CBD ?

Bien que l’influence des niveaux de THC et de CBD dans les variétés indicas et sativas soit toujours remise en question, il est un fait que ces deux cannabinoïdes ont des effets très différents. Souvent, les consommateurs de cannabis thérapeutique se préoccuperont d’abord et avant tout de l’aspect psychédélique. Le THC est une substance psychoactive, c’est-à-dire une substance altérant l’état de l’esprit. Pour cette raison, le cannabis est à la fois loué et critiqué sévèrement. Le CBD est plus efficace sur le corps en procurant une relaxation et en agissant également comme médiateur qui neutralise les effets potentiellement indésirables du THC, comme l’anxiété.

La popularité croissante de l’usage thérapeutique du cannabis s’accompagne d’une augmentation de la préférence pour un produit avec peu ou pas d’effets psychoactifs. Sensi Seeds a répondu à cette demande en introduisant plusieurs variétés à forte teneur en CBD et à faible teneur en THC.

Nos principales variétés riches en CBD sont :

  1. Skunk Dream CBD (THC/CBD – 26:1)
  2. Black Lights CBD (THC/CBD – 1:1)
  3. Himalayan CBD (THC/CBD – 1:2)
  4. Alpine Delight (THC/CBD – 1:30)
  5. Afghan Pearl (THC/CBD – 1:1)

Le cannabis a-t-il été le premier agent thérapeutique ?

Le cannabis est l’un des plus anciens, sinon le plus ancien, agents thérapeutiques utilisés par l’humanité. La première référence écrite se trouve dans un texte médical chinois datant de 200 à 300 avant J.-C. Certains pensent que ce texte et, par conséquent, les usages thérapeutiques établis du cannabis remontent à 2800 avant J.-C. La datation a été faite en raison du fait que son supposé auteur, l’empereur chinois Shen Nong, aurait régné à cette époque.

Une analyse plus approfondie révèle qu’il s’agissait d’un personnage semi-mythique. Il est plus probable que le texte était l’œuvre d’un groupe d’érudits qui voulaient promouvoir leur travail en lui donnant une provenance divine et ancienne.

Depuis sa découverte, presque toutes les civilisations du monde ont exploré les utilisations thérapeutiques du cannabis et ses bienfaits potentiels pour l’humanité continuent d’évoluer.

Expert en cannabis thérapeutique, Dr Lester Grinspoon, professeur associé de psychiatrie à l’Ecole de médecine de Harvard.

Consultez d’abord votre médecin traitant

Sensi Seeds n’est pas un cabinet médical (comme vous l’avez probablement constaté). Nous ne donnons, ni ne pouvons donner de conseils médicaux. Tous les articles de notre blogue ont été vérifiés et examinés par un médecin qualifié et nous les mettons régulièrement à jour.

Il faut aussi souligner que les informations fournies sur ce site sont uniquement destinées à satisfaire la curiosité des lecteurs et ne doivent pas être considérées comme un diagnostic ou une prescription, ni se substituer de quelque manière que ce soit aux recommandations d’un médecin qualifié.

Il est également important de rappeler que, tout comme la physiologie de chaque personne varie légèrement, l’expérience subjective de la consommation de cannabis à des fins thérapeutiques est également différente.

Sensi Seeds offre un large éventail de variétés aux cultivateurs de cannabis thérapeutique pour qu’ils puissent sélectionner celles qui conviennent le mieux à leurs besoins. Le programme de cannabis thérapeutique du gouvernement néerlandais prend comme base notre collection inégalée de variétés qui a été décrite par le défunt professeur émérite de psychiatrie Lester Grinspoon M.D. comme « la banque de gènes de cannabis la plus complète au monde ».

Veuillez laisser vos commentaires

L’une de nos variétés vous a-t-elle vraiment aidé ? Pensez-vous qu’il devrait y avoir une différence (légale) entre l’utilisation thérapeutique et celle récréative du cannabis ? Y a-t-il des utilisations thérapeutiques du cannabis que le blogue devrait approfondir ? Ecrivez vos commentaires ci-dessous.

  • Disclaimer:
    Cet article ne remplace aucun conseil, diagnostic ou traitement d’un professionnel médical. Consultez toujours votre médecin ou tout autre professionnel de la santé habilité. Ne tardez pas à obtenir des conseils médicaux et n’ignorez aucune recommandation médicale après avoir lu tout contenu de ce site web. 

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Auteur

  • Profile-image

    Sensi Seeds

    L’équipe de rédaction de Sensi Seeds regroupe des botanistes, des experts médicaux et juridiques ainsi que certains des activistes les plus renommés tels Dr Lester Grinspoon, Micha Knodt, Robert Connell Clarke, Maurice Veldman, Sebastian Marincolo, James Burton et Seshata.
    En savoir plus
Retour haut de page