by Seshata on 29/06/2015 | Culture

Comment récolter des plantes de cannabis

Récolte Une fois que vous avez suivi toutes les étapes garantissant une croissance végétative saine et une floraison vigoureuse, l'étape suivante consiste à récolter vos plantes matures. Cet article fournit des consignes de base sur la période à laquelle récolter, la façon de procéder et sur ce que vous devez faire de vos fleurs fraîchement récoltées.


Comment récolter des plantes de cannabis

Quand doit-on récolter les plantes de cannabis ?

Vous devez connaître la date de début de floraison de vos plantes, si ce n’est la date exacte, au moins la date approximative. Cette information vous donnera une idée générale de la durée nécessaire à la floraison complète de vos plantes ; à partir de là, vous pouvez déterminer approximativement la date de récolte attendue.

Les périodes de floraison du cannabis varient considérablement en fonction de la souche. Les variétés à dominante Indica arrivent à maturité généralement tôt, sept ou huit semaines après le début de la floraison, tandis que les souches à dominante Sativa peuvent nécessiter plus de temps, jusqu’à 24 semaines dans des cas extrêmes. La majorité des souches n’ont pas une période de floraison aussi longue (en règle générale, la plupart des cultivateurs se préparent à attendre 10 à 12 semaines tout au plus) et de nombreuses variétés hybrides commerciales à dominante Sativa terminent leur floraison en moins de 10 semaines.

Lorsque les trichomes sont clairs (flèche jaune) ils sont immatures ; lorsqu'ils sont troubles (flèche rouge) les niveaux de THC sont élevés, lorsqu'ils sont ambrés (flèche verte), le THC a commencé à se dégrader en CBN
Lorsque les trichomes sont clairs (flèche jaune) ils sont immatures ; lorsqu’ils sont troubles (flèche rouge) les niveaux de THC sont élevés, lorsqu’ils sont ambrés (flèche verte), le THC a commencé à se dégrader en CBN

Toutefois, il ne suffit pas toujours de connaître les exigences approximatives de la souche que vous avez choisie pour déterminer si vos plantes sont prêtes à être récoltées. Une technique utile consiste à évaluer le pourcentage de pistils blancs qui ont changé de couleur (ils deviennent en général brunâtres-orange, bien que certaines souches comportent parfois des pistils rosâtres ou violacés). Les plantes ne doivent pas être récoltées tant que 40 % au moins des pistils n’ont pas changé de couleur.

Les niveaux de THC sont souvent plus élevés si la récolte est effectuée lorsque 40 à 70 % des pistils ont changé de couleur ; si vous attendez au-delà de ce stade, le THC commence à se dégrader en CBN (les fleurs matures pourront alors entraîner un effet plus apaisant et susciteront moins d’anxiété). Il est également possible d’évaluer la maturité en utilisant une loupe pour observer la couleur des trichomes : si elle est claire, les plantes sont immatures ; si elle est trouble, les niveaux de THC ont atteint leur niveau maximal et si elle est ambre, la dégradation a commencé.

Comment doit-on récolter les plantes de cannabis ?

La façon dont vous coupez vos plantes dépend principalement de leur taille : si elles sont petites, il suffit de les couper au niveau de la tige principale, mais si elles sont grandes et comportent de nombreuses branches, il peut être préférable de couper chaque branche séparément. Le principal point à retenir lorsque vous coupez vos plantes en vue du séchage est que vous devez procéder avec le plus grand soin pour ne pas malmener les fleurs ni les endommager. Nous vous recommandons également d’assurer une circulation d’air suffisante autour des fleurs pendant leur séchage ; pour ce faire, il suffit normalement de séparer la plante branche par branche.

Avant de commencer la récolte, vérifiez que vous disposez de gants en caoutchouc ou en latex (sans poudre) de bonne qualité, d’une paire de ciseaux ou de cisailles propres et aiguisés, d’un grand plateau ou d’une cuve en plastique où déposer les branches coupées, de corde ou de ficelle et d’une corde à linge (ou équivalent) à laquelle suspendre les branches. Les gants empêcheront la résine collante d’adhérer à vos mains et permettront de collecter plus facilement la résine pour fabriquer du haschich. Les lames de votre outil de coupe serviront également à collecter la résine que l’on peut gratter pour en faire du haschich ; assurez-vous qu’elles sont propres avant de commencer pour garantir que le haschich sera également propre et exempt de poussière et de débris.

Il est préférable de couper les branches séparément pour permettre un meilleur débit d'air au moment du séchage, plutôt que de conserver les plantes entières
Il est préférable de couper les branches séparément pour permettre un meilleur débit d’air au moment du séchage, plutôt que de conserver les plantes entières

Une fois que vous êtes équipé et préparé, coupez simplement les grandes branches à proximité de la tige et déposez-les délicatement sur votre plateau en plastique. Lorsque toutes les branches ont été coupées de la plante, prenez des morceaux de corde ou de ficelle et nouez-les autour des branches au niveau du point de coupe et suspendez-les sur la corde à linge de façon à ce qu’elles pendent au-dessus du plateau. À l’aide des ciseaux, retirez doucement les grandes feuilles en éventail et quelques feuilles plus petites (laissez les feuilles qui entourent et encerclent les fleurs là où elles se trouvent pour éviter tout dommage) de façon à ce que le débit d’air autour des fleurs ne soit pas bloqué. Le plateau ainsi positionné récupèrera les trichomes détachés ainsi que les feuilles, que vous pouvez faire macérer dans des matières grasses pour produire du beurre de cannabis ou des pommades à usage topique.

Comment doit-on faire sécher les plantes de cannabis ?

Une fois les plantes coupées et les feuilles retirées, l’étape suivante consiste à les faire sécher. Pour un séchage réussi, vous devez respecter de bonnes conditions environnementales : s’il fait trop frais ou humide, le séchage sera trop lent et de la moisissure peut se former ; s’il fait trop chaud ou sec, les fleurs sécheront trop vite et produiront un goût d’herbe âpre lorsque vous fumerez le produit. S’il fait trop chaud ou sec, les fleurs peuvent également sécher de façon inégale, devenant alors croustillantes et sèches à l’extérieur, mais encore humides à l’intérieur.

Pour un parfait séchage du cannabis, l’idéal est de suspendre les branches sur une corde à linge ou un accessoire équivalent dans une pièce où la température reste constante entre 18 et 24 °C avec une humidité relative de 45-55 %. Vous devez également veiller à ce que l’emplacement de séchage choisi soit sombre, car la présence de lumière accélère la dégradation du THC.

Une fois les branches coupées, les grandes feuilles externes doivent être retirées avant la suspension
Une fois les branches coupées, les grandes feuilles externes doivent être retirées avant la suspension

Suspendez vos branches à la corde, en vous assurant qu’elles ne se touchent pas ; cela favoriserait sinon la rétention de l’humidité et la formation potentielle de moisissure. Placer un ventilateur oscillant fonctionnant à basse vitesse pendant toute la période de séchage améliorera le débit d’air et réduira le risque de formation de moisissure.

Les plantes doivent sécher pendant au moins 3 à 4 jours avant la phase d’affinage, que nous présenterons en détail dans un prochain article. Certains cultivateurs suspendent les branches pendant 7 à 10 jours et peuvent se passer totalement d’une période d’affinage définie ; plusieurs essais et erreurs vous permettront d’établir la meilleure méthode en fonction de votre installation et de la souche choisie.

 

Commentaires

Poster un commentaire


Laissez un commentaire

Merci d'entrer un nom
Oups, on dirait que vous avez oublié quelque chose.
Read More
Read More