Comment et pourquoi fabriquer des topiques au cannabis pour les affections de la peau

Tout apothicaire possédait jadis des topiques à base de cannabis pour soigner les douleurs et affections cutanées. Les cosmétiques et lotions à base de chanvre sont réapparus récemment alors que nous ne cessons de découvrir les bienfaits des cannabinoïdes pour la peau. Vous pouvez préparer vous-même votre topique à base de cannabis à la maison.

Le mouvement de légalisation a mené à une abondance de produits au THC et CBD sur le marché. La matière végétale qui était fumée dans une pipe est maintenant devenue un ingrédient dans la fabrication de multiples produits à base de cannabis, dont les topiques.

De nombreuses études ont été menées sur les effets des cannabinoïdes sur la peau, particulièrement chez des sujets souffrant d’eczéma et de dermatite. Une large gamme de baumes à base de cannabis est spécialement fabriquée pour traiter de tels troubles.

Il n’a jamais été aussi facile de fabriquer à la maison ses propres topiques au cannabis avec l’abondance d’huiles de THC et de CBD offertes sur le marché. Vous pouvez fabriquer un produit ne contenant qu’un seul cannabinoïde, ou à spectre complet ; les deux types offrent des bienfaits distincts comme traitement topique.

Quels sont les bienfaits des topiques à base de cannabis?

Les cannabinoïdes affectent le corps humain en ciblant directement le système endocannabinoïde. Ce système physiologique non localisé est responsable de maintenir l’homéostasie de plusieurs systèmes du corps, dont le système nerveux central et le système endocrinien. Les récepteurs cannabinoïdes et les cannabinoïdes endogènes du système endocannabinoïde se retrouvent à la grandeur du corps humain, entre autres, sur la peau.

Un dérèglement du système endocannabinoïde a été associé à des affections dermatologiques, dont la dermatite, le psoriasis, le cancer de la peau et l’eczéma. Considérant cette constatation, ainsi que le fait que des récepteurs encannabinoïdes se retrouvent sur la peau, utiliser le cannabis pour traiter des conditions cutanées difficiles à traiter représente une avenue intéressante.

Le cannabis est utilisé en médecine comme topique depuis les temps anciens, et cet usage s’est répandu en occident au milieu du 19e siècle. On l’utilisait comme antibactérien, anti-inflammatoire et analgésique, même pour traiter des conditions aussi tenaces et invalidantes que la sclérose en plaques et la fibromyalgie.

Une étude sur des souris a montré que l’application topique de THC traitait efficacement la dermatite de contact, mais notons que les résultats d’études sur des rongeurs ne se traduisent pas toujours chez les humains. Les taux d’absorption cutanée des cannabinoïdes varient largement d’une espèce animale à l’autre. Chez l’humain, la couche externe de la peau agit comme barrière légère contre la perméation du Δ9-THC.

Dans des études de cas effectuées en 2017, les topiques au cannabis ont eu des résultats positifs pour le contrôle de symptômes et de douleurs associés aux plaies malignes chez les patients atteints de cancer et pour contrôler la douleur au niveau d’une plaie d’ulcération nécrotique.

Bien qu’aucune recherche ne se soit penchée sur le cannabis et l’eczéma, on sait que le THC et le CBD présentent des propriétés inflammatoires. Une des principales causes des symptômes de l’eczéma (démangeaisons et rougeurs) est précisément l’inflammation. De plus, l’eczéma est aussi considéré comme une maladie de peau hyperproliférative, et le CBD en particulier possède des propriétés antiprolifératives.

De récentes demandes de brevet décrivent aussi l’utilisation de tels traitements topiques au cannabis pour une large gamme de conditions, des kystes, psoriasis et maladies inflammatoires de la peau en passant par la douleur et les infections à Staphylococcus aureus résistant à la méthicilline (SARM).

L’entreprise pionnière dans le domaine de la recherche sur le cannabis médical, Cannabis Science, est en train de mettre au point un extrait à base de la plante entière pour les patients atteints du VIH résistant au traitement (CS-TATI-1). Elle a déjà breveté un traitement topique à base de cannabinoïdes, CS-S/BCC-1, qui traite efficacement les lésions de la peau dues au carcinome squameux, mais qui n’est toujours pas approuvé par la FDA. L’entreprise a aussi le projet d’offrir une gamme de produits topiques en vente libre et sur ordonnance.

Le cannabis représente un traitement cutané extrêmement polyvalent. Qu’il s’agisse de démangeaisons, d’irritation, de douleurs ou de lésions, les cannabinoïdes semblent offrir une option de traitement de rechange. Des recherches et données appuient l’efficacité des traitements cutanés à base de cannabinoïdes, ce qui explique l’apparition sur le marché d’autant de topiques aux cannabinoïdes.

Comment fabriquer son propre topique à base de cannabis à la maison

Si vous préférez préparer vous-même vos produits plutôt que de les acheter en magasin, la fabrication artisanale de baume au cannabis est totalement à votre portée. En fonction d’où vous habitez, il est possible que vous puissiez vous procurer de l’huile de CBD ou d’autres cannabinoïdes. Si ce n’est pas le cas, vous n’avez qu’à utiliser des fleurs de cannabis séchées.  

Fabriquer un topique à base d’huile de CBD

Matériel :

  • 1 tasse d’huile de noix de coco
  • 1 bouteille de 1000 mg d’huile de CBD décarboxylée (ou en concentration de votre choix)
  • Pot de verre pour contenir votre topique

Marche à suivre :

  1. Verser l’huile de coco dans une casserole et la faire fondre à feu doux.  
  2. Ajouter l’huile de CBD, mélanger avec l’huile de coco jusqu’à consistance homogène.
  3. Verser le mélange dans le pot de verre et laisser refroidir et prendre.  

Fabriquer un topique à base de fleurs de cannabis  

Matériel :

  • 1 tasse d’huile de coco
  • 1 tasse de matière végétale de cannabis (décarboxylé)
  • Gaze pour couler et filtrer
  • Pot de verre pour contenir votre topique

Marche à suivre :

  1. Dans un bain-marie, faire fondre l’huile de coco. Une mijoteuse peut aussi être utilisée.
  2. Lorsque l’huile de coco est fondue, ajouter la matière végétale de cannabis décarboxylé et mélanger.  
  3. Laisser le mélange mijoter à feu doux jusqu’à 6 heures, en s’assurant que l’huile de coco ne brule ni ne bout pas.
  4. Placer la gaze sur le pot de verre et filtrer le mélange
  5. Laisser refroidir et prendre

Le baume ainsi obtenu aura la même texture que l’huile utilisée (dans ce cas, l’huile de coco), mais de couleur vert pâle. Si vous recherchez un produit plus liquide, remplacez l’huile de coco par de l’huile de coco fractionnée (qui est liquide à température pièce), de l’huile d’olive, de l’huile de jojoba ou de l’huile d’amande.

Ingrédients à ajouter à votre topique au cannabis

La fabrication artisanale de topique à base de cannabis vous offre des possibilités infinies. En fonction de l’affection cutanée que vous désirez traiter, vous pouvez ajouter d’autres plantes à mijoter. Par exemple, des composés contenus dans les feuilles de romarin ont des propriétés avérées pour traiter la dermatite, alors que l’arnica est utilisée en homéopathie en cas d’ecchymoses et d’enflures.

Le web regorge de recettes pour fabriquer ses propres topiques. Une fois votre huile de coco infusée au cannabis, vous pouvez la substituer à n’importe quelle huile indiquée dans les recettes. Il existe aussi d’autres matières grasses bonnes pour la peau : le beurre de cacao, l’huile de graines de chanvre, la vitamine E, la cire d’abeille. Si vous êtes d’humeur aventureuse, essayez une recette plus élaborée.

Finalement, vous voudrez peut-être une lotion topique parfumée. Certaines huiles essentielles ont des propriétés médicinales, exploitez-les. Rappelez-vous que les huiles essentielles sont volatiles. Pour éviter qu’elles ne s’évaporent avant de s’incorporer au mélange, ajoutez-les une fois le mélange refroidi.

Vous devrez peut-être recommencer quelques fois avant d’obtenir le traitement topique parfait, surtout si vous mélangez différentes graisses et huiles. La fabrication artisanale de baumes au cannabis vous donne une grande liberté créative, et c’est vous qui choisissez les ingrédients qui la composeront.

  • Disclaimer:
    Cet article ne remplace aucun conseil, diagnostic ou traitement d’un professionnel médical. Consultez toujours votre médecin ou tout autre professionnel de la santé habilité. Ne tardez pas à obtenir des conseils médicaux et n’ignorez aucune recommandation médicale après avoir lu tout contenu de ce site web. 

Comments

4 réflexions sur “Comment et pourquoi fabriquer des topiques au cannabis pour les affections de la peau”

  1. Merci pour cette article qui en aidera plus d’un!

    En revanche , j’ai passer l’herbe au hash maker, je ne sais pas si ça change grand chose , j’ai juste pas de couleurs cette c’est plutôt ambrée.

    Phoenix.

  2. Morgan Le Fourn

    Bonjour, que veut dire : être filtré en utilisant de l’étamine ou de la mousseline ???
    Merci !

    1. Silent Jay - Sensi Seeds

      Bonjour Morgan,

      Cela signifie, filtrer la substance au moyen d’une passoire à trous fins, ou avec un tamis.
      Merci pour votre message !

      Cordialement,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Auteur et réviseur

  • Profile-image

    Sensi Seeds

    L’équipe de rédaction de Sensi Seeds regroupe des botanistes, des experts médicaux et juridiques ainsi que certains des activistes les plus renommés tels Dr Lester Grinspoon, Micha Knodt, Robert Connell Clarke, Maurice Veldman, Sebastian Marincolo, James Burton et Seshata.
    En savoir plus
  • Sanjai_Sinha

    Sanjai Sinha

    Dr Sanjai Sinha est membre du corps enseignant du Centre médical Weill Cornell de New York où il reçoit des patients, enseigne aux médecins résidents et aux étudiants en médecine et fait de la recherche en services de santé. Il prend soin d’éduquer ses patients et pratique la médecine fondée sur les preuves. Son grand intérêt pour l’examen médical est nourri de ces passions.
    En savoir plus
Retour haut de page