Les 10 propriétés stimulantes du cannabis pour l’esprit

D'innombrables consommateurs de cannabis ont profité des vertus du « high » généré par le cannabis. Charles Baudelaire, William Butler Yeats, Walter Benjamin, Louis Armstrong, Billie Holiday, Diego Rivera, les Beatles, Bob Marley, Carl Sagan, et beaucoup d'autres encore ont utilisé le cannabis pour changer leur perception des choses, accéder à une vision plus profonde, créer, écrire, composer et jouer.


D’innombrables consommateurs de cannabis ont profité des vertus du « high » généré par le cannabis. Charles Baudelaire, William Butler Yeats, Walter Benjamin, Louis Armstrong, Billie Holiday, Diego Rivera, les Beatles, Bob Marley, Carl Sagan, et beaucoup d’autres encore ont utilisé le cannabis pour changer leur perception des choses, accéder à une vision plus profonde, créer, écrire, composer et jouer.

Dans cet article, je vais détailler ce que je pense être ses dix principales propriétés stimulantes pour l’esprit, décrites par les consommateurs de cannabis au fil du temps.

The Beatles
The Beatles

Tout d’abord, cependant, un avertissement : comme avec les autres substances psychotropes, il n’y a pas d’« amélioration globale » des capacités mentales pendant l’état high. Certaines facultés cognitives sont améliorées, mais d’autres processus sont diminués. Tout dépend des capacités et des connaissances du consommateur, s’il veut intégrer cette sensation planante dans sa vie pour profiter des diverses altérations de la pensée et de la perception induites par le cannabis.

Voici donc la liste des dix propriétés stimulantes les plus utiles du cannabis :

(1) Stimulation de l’attention

Pendant le high, le consommateur de cannabis s’« hyperconcentre » sur tout ce qui lui vient à l’esprit… que ce soit une sensation, une pensée ou un souvenir. Il ressent plus en profondeur et en détails tout ce qu’il perçoit ou pense. Le poète et peintre belge Henri Michaux consommait beaucoup de haschich, et il a écrit qu’

« Avec du haschisch, je suis un faucon, (…) Je cherche un objet pour trouver une piste. Si c’est un visage, alors par ce visage je vais suivre cette piste jusqu’au bout de la Terre. Rien ne pourra me distraire. »

Henri Michaux, peintre et écrivain belge (1899-1984)
Henri Michaux, peintre et écrivain belge (1899-1984)

(2) Intensification des sensations

Cet effet d’« hyperattention » joue probablement un rôle majeur dans le phénomène d’intensification subjective des expériences sensorielles pendant le high, souvent décrit. Quand on plane, on distingue également mieux les nouveaux aspects de chaque sensation, que ce soit la saveur d’une mangue, l’odeur d’un pin ou la sensation tactile d’un baiser.

(3) Être dans l’« ici et maintenant »

Votre attention concentrée et l’intensification de vos sensations vous aident à vous placer dans l’ici et maintenant de votre existence. Vous vous concentrez sur vos sensations et sur la prise de conscience de votre corps. Le passé et le futur perdent leur importance. Vous respirez, vous sentez, vous percevez, et vous vous reconnectez avec vous-même. J’appelle cela l’« effet zen » du cannabis.

(4) Stimulation de la mémoire épisodique

La stimulation de la mémoire épisodique, effet souvent décrit, est l’un des effets les plus étonnants du cannabis. Alors qu’on peut utiliser le high pour se placer dans l’« ici et maintenant » de l’existence, on peut également diriger son attention sur les événements du passé pour se replacer dans l’« ici et maintenant » de ce moment-là. Les consommateurs de cannabis se souviennent souvent d’événements lointains de leur vie, avec d’incroyables détails et une incroyable netteté. Il est intéressant de noter qu’ils décrivent souvent revivre des événements de leur enfance, comme si le high les transportait dans le corps de celui qu’ils étaient à ce moment-là.

(5) Stimulation de l’imagination

Un autre effet incroyablement utile du high est l’intensification des capacités d’imagination. Nous avons tendance à sous-estimer le magnifique potentiel de cet effet. Tout d’abord, nous avons tendance à ne voir en l’imagination que la faculté de visualiser des images. Mais notre faculté d’imagination comprend également la capacité à imaginer comment se combine la saveur des pommes de terre et du romarin, la sensation de se jeter dans les eaux froides d’un lac, ou le son d’une mélodie dans le processus de composition.

Bratkartoffeln mit Rosmarin in einer alten PfanneEnsuite, nous n’utilisons pas seulement notre imagination pour rêver des situations. Comme certains neuroscientifiques nous l’expliquent, comme par exemple Michael Gazzaniga et Antonio Damasio, nous avons un besoin crucial d’utiliser notre imagination pour prendre des décisions au quotidien. Quand un homme décide d’épouser sa petite amie, il imagine certaines situations, par exemple comment ce sera de vivre avec elle pour le restant de sa vie, comment elle sera en tant que mère, etc.

(6) Stimulation de la reconnaissance des schémas

D’innombrables consommateurs ont décrit la perception de nouveaux schémas dans la nature, dans l’art, dans leur comportement ou dans celui des autres. Inutile de dire que c’est l’un des effets cruciaux du high du cannabis. Cela peut également être utilisé pour rompre avec certaines habitudes ou addictions. Lorsqu’on comprend le schéma de ses propres habitudes, on peut les transcender.

(7) Stimulation des capacités d’introspection

De nombreux consommateurs de cannabis ont décrit comment le high les aide à pratiquer une meilleure introspection sur leurs sensations corporelles. Ils expliquent comment ils ressentent la chaleur d’un sauna ou le passage de l’eau fraîche dans leur gorge, ou comment s’étirer les aide à détendre leurs muscles. D’autres rapportent une vision approfondie de leur propre personnalité, de leur humeur ou de leurs émotions. La stimulation des capacités de reconnaissance des schémas semble jouer un rôle crucial dans le développement de la capacité d’introspection.

(8) Stimulation de l’empathie

Les humains ont d’incroyables capacités d’empathie. Nous pouvons lire les émotions ou l’humeur de quelqu’un dans son expression faciale, sa posture corporelle ou sa façon de marcher. D’innombrables consommateurs de cannabis ont expliqué en détail comment le high les aide à se mettre dans la peau des autres, à comprendre ce qu’ils ressentent. Récemment, des mères courageuses ont commencé à traiter leurs enfants fortement autistes avec du cannabis, avec un grand succès. Pendant le high, ces enfants ont de bonnes réactions, regardent les autres dans les yeux, jouent avec d’autres enfants au lieu de s’engager dans des jeux solitaires, et semblent mieux comprendre les autres, d’une manière générale. Après des années de recherche, j’ai constaté que la stimulation de l’empathie est un effet si profond du cannabis que j’ai formulé l’hypothèse selon laquelle le système endocannabinoïde joue un rôle fondamental dans le fonctionnement du système de neurones miroir et de tout autre système cognitif à la base de notre capacité à comprendre autrui de manière empathique.

(9) Stimulation du plaisir amoureux

De nombreux consommateurs déclarent que le high du cannabis améliore leur plaisir sexuel. En lisant les points ci-dessus, il est facile de comprendre pourquoi. Pendant le high, les amoureux sont plus dans l’ici et maintenant, ils se concentrent mieux sur leur partenaire et le comprennent mieux, leurs sensations tactiles sont plus riches et plus intenses. Ils peuvent mieux explorer leurs orgasmes, rompre avec leurs schémas habituels, écouter leur partenaire, et découvrir des choses nouvelles. L’effet d’emballement des pensées et de ralentissement du temps (que j’ai décrit ailleurs) joue un rôle important dans l’acte amoureux et les orgasmes semblent intemporels, éternels.

(10) Stimulation de la vision et de la créativité

Dans son essai publié anonymement, « Mr. X », Carl Sagan a fameusement rapporté qu’il a littéralement vu l’absurdité du racisme pendant un high au cannabis, et qu’il a utilisé son savon pour tracer une courbe de Gauss sur le mur de sa douche afin d’illustrer son argument. Dans mon livre « High. Insights on Marijuana », j’ai expliqué en détail pourquoi je pense que le cannabis aide à améliorer sa vision des choses. En psychologie, il y a une longue tradition d’étude du phénomène de vision spontanée, depuis l’époque de l’école de psychologie de l’Allemand Max Wertheimer, Gestalt. En examinant plus en détail cette tradition, et en consultant les études les plus récentes sur les visions et la liste des propriétés de stimulation cognitive du high, la manière dont le cannabis peut aider les consommateurs à atteindre une vision spontanée profonde est assez évidente.

Commentaires

Laissez un commentaire ici.

Laissez un commentaire

Merci d'entrer un nom
Oups, on dirait que vous avez oublié quelque chose.
Read More
Read More
Read More
Read More
Read More