Portrait de célébrité cannabique : Sanjay Gupta

Neurochirurgien et journaliste, Sanjay Gupta est connu pour aborder les bienfaits du cannabis sur un important réseau de télévision américain. Malgré le fait qu’il ait commencé sa carrière en tant que fervent opposant au cannabis, il promeut maintenant l’accès au cannabis médical. Son courage et son éloquence ont fait de lui une vedette cannabique.

Nom : Sanjay Gupta

Nationalité : Américain

Naissance : 23 octobre 1969, à Novi, au Michigan, aux Etats-Unis.

Famille : Dr Gupta a marié Rebecca Olson, avocate dans le droit de la famille, en 2004. Le couple a trois filles.

Fils d’immigrants indiens, Dr Gupta a étudié à l’Université du Michigan et y a obtenu son doctorat en médecine en 1993. Aujourd’hui, il est neurochirurgien général au Grady Memorial Hospital, affilié à l’Emory Healthcare où il se spécialise sur les traumatismes de la colonne vertébrale et les opérations guidées par l’imagerie 3D. Sa carrière de journaliste à CNN a conduit à son intégration à la 1re Force du corps expéditionnaire des marines en Irak au cours de 2003.

Ses carrières en médecine et en journalisme très médiatisées lui ont valu une renommée et une influence considérables : en 2009, il a décliné le poste de médecin général des Etats-Unis pour la Maison-Blanche d’Obama. Il est l’un des neurochirurgiens les plus respectés au monde.

D’opposant au cannabis à défenseur du cannabis  

En 2009, le docteur Sanjay Gupta, neurochirurgien et journaliste médical en chef pour la CNN, écrivait un article pour le Time Magazine intitulé « Santé : pourquoi je voterais NON à l’herbe ». Il doit cependant être salué pour le travail de recherche considérable qu’il a entrepris depuis. Il est vrai qu’il aurait été préférable que ses recherches soient entreprises avant que le magazine hebdomadaire le plus vendu au monde n’imprime son opinion. En août 2013 il a publié des excuses complètes pour avoir contribué à la campagne de désinformation qui mine la cause du cannabis médical.

Pour rééduquer les gens mal informés, Dr Sanjay Gupta a fait un documentaire sur le thème du cannabis appelé Weed diffusé en trois parties en 2013. Il y parle de l’opinion que les gens se font du cannabis et des raisons médicales qui sous-tendent sa défense de la légalisation. Malgré le fait qu’au début de sa carrière il s’opposait à la légalisation, il est devenu l’un des défenseurs du cannabis les plus connus au monde.

Inspirer les médecins à défendre ouvertement le cannabis  

Le premier documentaire apparaît comme un appel discret au ralliement des médecins qui ont été jusqu’à présent trop soucieux des répercussions ou trop isolés dans leur savoir pour risquer de prendre position en faveur du cannabis médical. Le docteur Gupta a écrit dans un article de la CNN, alors que Weed commençait à circuler,

… de nombreux médecins et scientifiques, craignant d’être ostracisés pour avoir simplement osé évoquer le potentiel de la marijuana, m’ont contacté confidentiellement pour me faire part de leur propre expérience de cette drogue et de ses avantages pour leurs patients.

Il s’inquiète également du fait qu’aux États-Unis une personne meurt toutes les 19 minutes d’une overdose de médicaments d’ordonnance, et qu’en grande majorité, ces overdoses sont accidentelles. Dans le laps de temps nécessaire à l’écriture de cet article, deux personnes sont mortes. Il n’est pas nécessaire d’être neurochirurgien pour établir un lien entre ces faits.

Espérons que le documentaire pérennisera les avancées réalisées et rendues possibles par le docteur Gupta. Cet homme a eu non seulement le courage de modifier son opinion extrêmement médiatisée à l’égard du cannabis, mais également la bravoure et l’intégrité de le reconnaître devant le monde entier.

Dr Gupta est même parvenu à aborder la question épineuse des brevets ayant trait aux cannabinoïdes que détient le gouvernement américain depuis 1942. Rares sont ceux qui sont parvenus à médiatiser ces brevets, mais Gupta n’a eu aucun problème à le faire sur la chaîne CNN. Il a même déploré la FDA pour son silence dans toute cette affaire.

Gupta demande des preuves scientifiques – il rejette les ouï-dire politiques   

Dans son article d’ « excuses » publié par CNN en 2013, Gupta mentionne un chapitre important et oublié de l’histoire américaine. En 1970, le sous-secrétaire d’Etat à la Santé, Dr Roger O. Egeberg écrivait : « Étant donné les lacunes considérables dans notre connaissance de la plante et des effets de la drogue active qu’elle contient, notre recommandation est d’inscrire la marijuana dans la liste des substances reprises à l’annexe 1, au moins jusqu’à l’aboutissement de certaines études actuellement en cours pour résoudre ce problème. »

Comme le souligne Dr Gupta, la classification du cannabis en tant que drogue ayant un « potentiel élevé d’abus » et « aucune application médicale » – qui constituent autant d’exigences légales pour pouvoir inscrire une substance à l’annexe 1 – a été fondée sur l’absence de preuves scientifiques.

Près d’un demi-siècle plus tard, toutes les tentatives de reclassement du cannabis aux États-Unis ont échoué, et pourtant nous disposons de plus de preuves des bienfaits du cannabis que jamais auparavant.

Réalisations notoires de Sanjay Gupta

En janvier 2011, le magazine Forbes a nommé Dr Sanjay Gupta parmi les 10 célébrités les plus influentes

Son changement d’opinion inspirant en a impressionné plus d’un et est même à l’origine de la création d’une variété médicinale nommée Gupta Kush.

Dr Gupta a admis en entrevue avoir essayé le cannabis afin de constater lui-même ses effets

Quelques citations de Dr Sanjay Gupta

« Nous avons été terriblement et systématiquement induit en erreur pendant près de 70 ans aux Etats-Unis [à propos du cannabis], et je présente mes excuses pour le rôle que j’ai pu jouer dans cette affaire.

…Je présente mes excuses parce que je n’avais jusqu’alors pas fait assez d’efforts. Je n’avais pas cherché assez loin. Je n’avais pas examiné les documents provenant de plus petits laboratoires situés dans d’autres pays qui mènent des recherches remarquables, et j’avais ignoré les voix fortes des patients légitimes ayant soulagé leurs symptômes à l’aide du cannabis.

…J’avais faussement cru que la Drug Enforcement Agency avait inscrit la marijuana à l’annexe 1 en raison de preuves scientifiques fiables, croyant qu’elle devait sûrement avoir un raisonnement justifiable pour l’inscrire dans cette catégorie, laquelle regroupe les drogues les plus dangereuses qui n’ont « aucun usage thérapeutique reconnu et un risque élevé d’abus.

La DEA n’avait pas de fondements scientifiques pour corroborer cette affirmation, et je sais maintenant que lorsqu’il est question de la marijuana, aucune de ces choses n’est vraie. Elle ne présente pas un risque élevé d’abus, et offre des usages thérapeutiques très légitimes. »

Bien que Gupta recevra probablement des critiques négatives pour s’exprimer ouvertement en faveur du cannabis, il a reçu un soutien inespéré de la part de ses homologues. Grâce à ses compétences médicales et son statut social, Gupta s’attire l’attention des gens. Ses articles, sa voix et ses documentaires ont le pouvoir de changer la vie de bien des gens. Après tout, nul ne prêche aussi bien qu’un converti.  

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Auteur

  • Profile-image

    Sensi Seeds

    L’équipe de rédaction de Sensi Seeds regroupe des botanistes, des experts médicaux et juridiques ainsi que certains des activistes les plus renommés tels Dr Lester Grinspoon, Micha Knodt, Robert Connell Clarke, Maurice Veldman, Sebastian Marincolo, James Burton et Seshata.
    En savoir plus
Retour haut de page