by Diana on 12/06/2013 | Medicinal

Les Plantes médicinales: La source originelle

Les plantes médicinales capables de soigner un large éventail de maladies ont été utilisés à travers les âges.


plantas medgrandeLes plantes médicinales capables de soigner un large éventail de maladies ont été utilisés à travers les âges. Présent dans toutes les cultures au travers de l’histoire, ce type de plante a joué un rôle clef dans le développement des médicaments modernes et permettent encore aujourd’hui  de nouvelles découvertes.

Ces plantes représentent une ressource essentielle ; elles sont les piliers de l’industrie pharmaceutique telle qu’on la connait. En vérité, de nombreux médicaments actuels, tels que la morphine, la quinine et l’aspirine sont des copies synthétiques (et brevetées) de ce que la mère nature peut offrir. Ces drogues de synthèse résultent de l’isolation d’agents actifs présents à l’origine dans des plantes.

Nombre de personnes sont persuadés que différentes gouvernements et administrations  empêchent la continuation de ces pratiques naturelles à travers le monde. Des preuves solides existent supportant cette croyance, notamment les restrictions et interdictions sévères tentées au niveau international.

De nombreuses études et témoignages ont prouvé maintes et maintes fois le fait incontestable et largement répandu que des plantes possèdent des vertus curatives. C’est pourquoi il existe tant de personnes qui militent pour une utilisation de thérapies alternatives et une limitation du recours aux médicaments de synthèse dans les cas les plus extrêmes.

Nos ancêtres ne pouvaient indubitablement pas avoir tort d’utiliser des plantes médicinales s’il on considère la chose de manière rationnelle. Mais pour paraphraser le prix Nobel de médecine de 1993 Richard J. Roberts, « le médicament qui soigne tout n’est pas rentable ». Que se passe-t-il ensuite ? Est-ce trop difficile de motiver une société et changer radicalement les habitudes de ses individus ? La question reste en suspens.

Le cas du cannabis est un exemple parfait. Il montre comment, malgré les nombreuses vertus thérapeutiques offertes, les élites au pouvoir sont capables de la stigmatiser et d’en faire une dangereuse substance qui doit être interdite.planta marihuana

Cela rouvre le débat autour des raisons de la prohibition du cannabis. Plusieurs études ont démontré empiriquement les bénéfices du cannabis pour traiter des maladies telles que la Sclérose en Plaque, le diabète, le glaucome, l’anorexie ou même le cancer.

Josep Pamies est un agriculteur connu dans sa Catalogne natale pour son combat contre les cultures transgéniques locales. Il est expert dans les caractéristiques médicinales de centaines de plantes et affirme : « selon nos politiciens, le tabac et de nombreuses autres substances légales qui tuent par dizaines de milliers peuvent être considéré comme des drogues légales. D’un autre côté, le cannabis est prohibé, malgré n’avoir jamais provoqué une seule mort et étant connu comme traitement pour de nombreuses maladies. »

Il poursuit son argument avec un autre exemple botanique autrefois interdite: « Stevia (un édulcorant naturel) entraine la disparition du diabète, et est réputée pour faire augmenter le taux de cholestérol bénéfique  (HDL) tout en réduisant le mauvais cholestérol (LDL) et fait baisser les problèmes d’anxiété. »

Une chose est certaine; les plantes médicinales, en particulier le cannabis, sont des ressources indispensables dans la lutte contre les maladies, qu’elles soient utilisées en comprimés, infusions, teintures ou sous leur forme naturelle.

Commentaires

Poster un commentaire

Naoum Sliman

Trés bon article

15/02/2018

Laissez un commentaire

Merci d'entrer un nom
Oups, on dirait que vous avez oublié quelque chose.
Read More
Read More
Read More
Read More
Read More