by Olivier on 22/10/2018 | Consommation

Que sont les moon rocks ?

moon rocks Plus gros, plus vite, plus fort – de nature, les humains recherchent toujours les extrêmes. Battre des records est aussi un fait de l’industrie cannabique. Des produits toujours plus forts sont mis en marché pour atteindre de nouveaux sommets. Avec un moon rock, vous pouvez vous rendre sur la lune (et revenir sur terre idéalement). Attachez votre ceinture.

L’époque où vous deviez acheter à un dealer du hasch à l’odeur douteuse et trop cher dans une ruelle lugubre est à présent révolue. Après des décennies de répression, les vertus thérapeutiques du cannabis sont redécouvertes dans le monde entier. L’industrie est tellement effervescente qu’il est difficile de rester à jour des nouveaux développements. Une chose est certaine. Il n’a jamais été aussi facile d’acheter des produits de cannabis de qualité excellente. En plus des classiques, comme l’herbe et le hasch, les dispensaires américains ajoutent de nouveaux produits sur leur menu dans l’espoir de plaire à leur clientèle. Les produits comestibles connaissent une véritable renaissance ; avec des taux de THC précisément indiqués, il est facile de déterminer la quantité à manger. Les dangers de « bad trips » ou de crises de paranoïa qui affectaient jadis les consommateurs inexpérimentés sont maintenant chose du passé. Pour les autres produits de cannabis, nous préconisons, comme toujours, la prudence. Les concentrés et les extraits comme l’huile de hasch extraite au butane (BHO), la cire ou la résine live contiennent d’incroyables quantités de THC. Les moon rocks sont tout aussi puissants, contenant deux fois plus de THC que le weed le plus fort.

Que sont les moon rocks et comment les fabriquer ?

Les moon rocks sont faits de trois ingrédients : de l’herbe, de l’huile et du kief. Si vous avez tous ce qui faut sous la main, ils sont faciles à fabriquer. Voici les quatre étapes faciles à suivre :

  1. Prenez un beau gros morceau de bud de votre variété de weed préférée. Plus le bud est dense et gros, mieux c’est.
  2. A l’aide d’une pipette, enduisez le bud d’huile de hasch. Couvrez-le complètement d’huile, mais n’en faites pas dégoutter.
  3. Maintenant, « panez » le bud enduit d’huile avec du kief. Roulez et retournez-le dans le kief jusqu’à ce qu’il soit uniformément couvert de poudre.
  4. Laissez le moon rock sécher, et ça y est !

Gros plan sur un petit récipient en verre contenant de l'huile de cannabis.

L’huile de hasch extraite au butane (BHO) est obtenue en utilisant du butane comme solvant. Le produit de la filtration et de l’évaporation est une huile collante et résineuse. Le kief est en fait les glandes séchées de résine, ou les trichomes, de la plante de cannabis recueillies par tamisage à sec.

Les opinions divergent quant à savoir qui a inventé les moon rocks. Ils ont été popularisés par le célèbre rappeur de la côte Ouest Kurupt, qui s’est joint au musicien Dr. Zodiak pour vendre des quantités de moon rocks. En 2014, les deux musiciens ont sorti une compilation sur cassette appelée « Moon Rocks Project » à laquelle ont aussi collaboré Kendrick Lamar et Wiz Khalifa.

« Un moon rock me renverse »

Un moon rock renverse une teneur moyenne en THC de 50 %. C’est extrême ! A titre de comparaison, la variété de cannabis la plus forte au monde, la Godfather OG, contient 34 % de THC, selon le High Times. Il y a à peine dix ou quinze ans, une telle concentration en THC était simplement impossible à concevoir. Tout le monde a le droit de décider ce qui entre dans son corps, et nous ne disons pas aux gens quoi faire. Pourtant, même le légendaire Snoop Dog qui apparemment peut parfois fumer jusqu’à 80 blunts par jour trouve les moon rocks trop forts. Il sera très normal que le consommateur régulier de cannabis les trouve aussi tout simplement trop forts !

https://www.youtube.com/watch?time_continue=2&v=YfMafamH5CQ

Certains lecteurs déclareront que les concentrés et les dabs contiennent encore plus de THC, ce qui est exact, mais leur high est différent. Les effets des moon rocks durent généralement plus longtemps et sont beaucoup plus physiques que les effets des dabs qui procurent un high moins long et plus cérébral. Les moon rocks sont aussi indétrônables en matière de goût. C’est le kief débordant de terpènes aromatiques qui en est responsable.

Gros plan sur du skuff (trichomes résineux séchés de cannabis).

Conseils pour consommer des moon rocks

Il est sensé pour les patients médicaux de consommer des produits de cannabis très puissants contenant de hauts taux de THC, particulièrement pour calmer les douleurs. Mais les moon rocks peuvent aussi être intéressants pour les curieux qui veulent se divertir. Peu importe la raison, voici nos conseils pour un alunissage réussi :

  1. N’utilisez pas de moulin ! Moudre le moon rock le détruirait complètement et il ne vous resterait plus que ses composantes originales. Vous pourriez aussi vous retrouver avec un dégât tout collant. Nous vous conseillons de l’émietter soigneusement entre vos doigts, ou d’utiliser un couteau bien tranchant.
  2. Les pipes de verre ou les bongs conviennent très bien à la consommation de moon rocks.
  3. Vous pouvez aussi enrichir un joint ou blunt avec un moon rock émietté. Ce n’est pas une bonne idée de rouler un joint avec le moon rock, parce qu’il ne brulerait pas également et qu’il est trop collant pour y parvenir.
  4. Réservez-vous du temps pour apprécier pleinement l’expérience. Si vous avez du travail à remettre à temps, ou un horaire particulièrement chargé, vous vous créerez un stress inutile.
  5. Assurez-vous d’avoir de bonnes réserves de boissons et de grignotines.

Commentaires

Laissez un commentaire ici.

Laissez un commentaire

Merci d'entrer un nom
Oups, on dirait que vous avez oublié quelque chose.
Read More
Read More
Read More
l