Comment les produits comestibles vous affectent-ils ?

Comment fonctionnent les produits comestibles au cannabis ? Comment qualifier leurs effets ? Bon nombre de premiers consommateurs se posent ces questions, et avec raison, puisque l’ingestion produit des effets plus forts et prolongés que d’autres formes de consommation. Voici un petit guide pour une expérience agréable avec les produits comestibles.

En effet, il est important de connaître quel effet aura un produit comestible sur vous, et pendant combien de temps. C’est d’ailleurs ce qui explique que ces produits portent toujours une étiquette indiquant les mises en garde (« NE PAS PANIQUER »), les indications au sujet des doses, le délai et de l’information au sujet de ce que contient le produit.

Quels effets procurent les produits comestibles ?

L’éventail des effets que produit le cannabis est aussi large que varié, et dépend de chacun. Ce qui peut faire complètement planer quelqu’un peut n’avoir aucun effet sur une autre personne. L’interaction entre la substance, l’esprit, le corps et l’environnement du consommateur joue un rôle – un concept appelé « contexte et circonstances ».

Cela étant dit, ingérer le cannabis peut produire des effets très différents que lorsqu’il est fumé en joint. Les produits comestibles tendent à affecter davantage le corps, vous jetant parfois dans le sofa pour ne plus être capable de vous en extirper. Une autre différence majeure est le temps que prennent les effets à se manifester, et leur durée. Un brownie peut libérer ses effets de 30 à 90 minutes après l’ingestion, et le high sera considérablement de plus longue durée que celui d’un joint ou d’une séance de vaporisation.

Bien que les produits comestibles sont souvent considérés comme étant un moyen sécuritaire, discret et efficace de parvenir à un effet thérapeutique et/ou récréatif sans présenter de risques potentiels liés à la fumée, peu d’études ont évalué comment l’ingestion différait d’autres méthodes de consommation quant à l’efficacité thérapeutique, la subjectivité des effets et la sécurité.

Plusieurs consommateurs veulent un effet immédiat, qu’ils consomment le cannabis comme intoxicant ou à des fins thérapeutiques. Le processus d’absorption est retardé lorsque le cannabis est ingéré, mais pourtant, un minimum de préparation et quelques précautions vous permettront de parvenir aux effets désirés.

Comment fonctionnent les produits comestibles ?

La vraie question est plutôt de savoir comment fonctionnent les cannabinoïdes. Le corps métabolise le cannabis de différentes façons en fonction de la méthode de consommation. Cependant, les effets demeurent similaires, et ce n’est que l’intensité et la durée qui peuvent varier.

Lorsque vous fumez le cannabis, la fumée qui contient les cannabinoïdes, dont le THC, pénètre directement dans vos poumons pour atteindre les millions d’alvéoles qui en tapissent les parois. Celles-ci absorbent les cannabinoïdes et les déversent dans la circulation sanguine. En l’espace de quelques secondes, ils parviennent au cerveau et tadam, vous en ressentez les effets !

Lorsque vous consommez un produit comestible,deux scénarios sont possibles.

  1. Si les cannabinoïdes sont administrés dans une solution plus ou moins liquide, ils prennent la route directe vers la circulation sanguine. Bien que la psychoactivité tarde à être ressentie (30 à 90 minutes), le high est de longue durée et est à son maximum entre 2 à 4 heures après l’ingestion.
  2. Si le produit ingéré n’est pas de type fondant, votre organisme devra d’abord le digérer avant de l’assimiler. En d’autres mots, les cannabinoïdes doivent parvenir au petit intestin/foie.

Rendus là, les gras contenus dans le produit comestible seront métabolisés et se retrouveront éventuellement dans le sang afin de fournir à tout votre corps les nutriments, et les cannabinoïdes, qu’ils contiennent.

Quels sont les différents types de produits comestibles ?

Quel type de produits convient le mieux à une situation donnée ? La variabilité du délai (de 30 minutes à une heure et demie) est à considérer dans la planification de votre soirée ou journée. Pour une expérience sur mesure, choisissez le bon type de produit.

1. Space cakes

Les « Space cakes » et autres produits d’absorption gastro-intestinale sont probablement les plus populaires. Ils incluent tous types de gâteaux, bretzels, biscuits, bref, tout aliment dont l’infusion/la cuisson/la préparation inclut du cannabis, par opposition à n’en être qu’enduit.

Ces produits comestibles sont populaires auprès des amateurs de cannabis depuis des décennies. Serait-ce parce qu’ils sont faciles à préparer, ou parce que leur pleine saveur dissimule bien le goût de cannabis que certains préfèrent ne pas détecter ? Peu importe la raison, ils jouissent d’une grande popularité en tant que produits commerciaux, mais aussi en tant que produits maison que tout consommateur peut préparer chez lui.

Ces produits prennent autant de temps à être digérés que d’autres aliments, le facteur le plus déterminant étant l’efficacité de votre métabolisme. Si votre digestion est rapide, les effets devraient être ressentis 30 minutes plus tard. Par contre, si votre métabolisme est plus lent, vous devrez attendre une heure et demie avant de ressentir les effets.

2. Produits sublinguaux

Les produits sublinguaux ne procurent pas des effets instantanés comme le fait la combustion, mais tout de même plus rapides que ceux qu’apportent les produits comestibles ci-haut discutés.

La principale différence entre les produits de type gastro-intestinal et ceux de type sublingual est que ces derniers libèrent leurs cannabinoïdes directement dans la bouche, leur donnant un accès plus direct à la circulation sanguine. Il est important de s’assurer que l’absorption se fait sous la langue : soyez patient et laissez le produit se dissoudre.

Finalement, l’efficacité de l’absorption dépend de la technique utilisée pour infuser le cannabis dans le produit, et de sa composition (les gras, les alcools et les émulsifiants facilitent l’absorption). Le pire qui puisse vous arriver est que vous ne ressentiez pas tous les effets que devrait procurer la méthode sublinguale, mais ce n’est pas une raison de vous fâcher : attendez quelques heures, et lorsque les cannabinoïdes atteindront votre foie, vous le ressentirez pleinement. Pour ceux qui veulent obtenir un effet médical immédiat sans devoir fumer, la vaporisation pourrait vous convenir.

Notez qu’il arrive que certains produits comestibles soient « hybrides » : ils libèrent d’abord des cannabinoïdes dans la bouche tandis que vous les mastiquez ou les laissez fondre, et une fois que vous les avez avalés, ils sont libérés un peu plus tard lors du transit intestinal. Ce sont les produits qui fondent un peu dans la bouche avant d’être avalés, comme le chocolat, le fondant au chocolat, les boissons, etc.

Pourquoi les produits comestibles ont-ils un effet si puissant ?

Un produit comestible normal aura un effet beaucoup plus intense que ce que procurent les autres méthodes de consommation. L’intensité est largement déterminée par la quantité de cannabis contenue et le profil terpénoïde. Le meilleur moyen de connaître ce paramètre précis est de demander au préposé de votre dispensaire/coffeeshop ou à l’ami qui a préparé le produit.

Pourtant, la dose consommée n’est pas le seul facteur déterminant. En fonction de la méthode d’administration, le cannabis est métabolisé à différents degrés dans différentes parties du corps. Lorsque le principal cannabinoïde psychoactif, le THC, se retrouve dans le tube digestif, il est absorbé dans la circulation sanguine et la veine porte le transporte jusqu’au foie où il subit un métabolisme de premier passage. Par hydroxylation, les enzymes du foie (principalement le système du cytochrome P450) le transforment en 11-hydroxytétrahydrocannabinol (11-OH-THC), un métabolite psychoactif puissant qui traverse facilement la barrière hémato-encéphalique. Le 11-OH-THC est beaucoup plus puissant que le delta-9-THC.

De plus, ce métabolite a une plus grande capacité à atteindre le cerveau, ce qui ne fait qu’accroître ses effets. Le taux de conversion est donc particulièrement élevé lorsque le cannabis est ingéré, alors qu’il est presque nul lorsqu’il est brûlé ou vaporisé. Voilà pourquoi les produits comestibles sont les seuls à être aussi puissants !

Petit guide de la consommation de produits comestibles

Avertissement : les produits comestibles vendus sur le marché contiennent généralement une grande concentration de THC. Même un consommateur fréquent qui est mal informé ou imprudent peut se retrouver dépassé par la situation. Assurez-vous de respecter tous les points de la liste suivante avant de vous adonner à ce type d’expérience !

  • Lisez attentivement l’étiquette que porte votre produit

Vous n’avez peut-être pas l’habitude de lire l’étiquette de la nourriture que vous achetez, mais dans le cas des produits faits à partir de cannabis, cette précaution s’impose. L’étiquette vous renseigne sur les portions, et possiblement sur la variété de cannabis, la dose recommandée, etc. Si c’est votre ami cuisinier qui a préparé le délice, demandez-lui de vous fournir l’information importante. Ne sous-estimez jamais la puissance que peut avoir une portion, même si vous êtes un consommateur expérimenté.

  • Ne soyez pas impatient

Une fois que vous aurez déterminé la grosseur de votre portion, consommez-la et attendez que s’écoule au moins une heure et demie avant d’en consommer davantage. Souvenez-vous que même si votre portion initiale demeure sans effet, soyez patient et attendez le temps nécessaire.

  • Attendez-vous à ressentir un effet puissant

Consommer des produits comestibles cannabiques procure une expérience tout à fait différente que celle que procure un joint (voir ci-bas). Peut-être est-il préférable de rester à la maison, ou si vous décidez de sortir, faites-le en compagnie d’un ami en qui vous avez confiance et qui ne consommera pas avec vous.

  • Relaxez

Pourquoi les consommateurs réguliers de cannabis cessent-ils de ressentir les effets indésirables que peut causer le cannabis ? Bien sûr, une prédisposition génétique joue un rôle. Vous essayez le cannabis pour la première fois, vous êtes anxieux et appréhendez des effets inconnus avec nervosité, ce qui mène à l’anxiété et la paranoïa. Si vous abordez l’expérience en toute tranquillité et dans un état d’esprit positif, entouré de compagnons de confiance, le cannabis ne fera que décupler votre bien-être.

Êtes-vous un expert en produits comestibles ? Avez-vous des conseils et des astuces à partager ? Des anecdotes au sujet de votre première expérience ? Exprimez-vous dans la section de commentaires.

Et rappelez-vous d’une chose : soyez toujours prêt à aider un ami novice à apprécier son expérience dans un contexte sûr et amical !

  • Disclaimer:
    Cet article ne remplace aucun conseil, diagnostic ou traitement d’un professionnel médical. Consultez toujours votre médecin ou tout autre professionnel de la santé habilité. Ne tardez pas à obtenir des conseils médicaux et n’ignorez aucune recommandation médicale après avoir lu tout contenu de ce site web. 

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Auteur et réviseur

  • Profile-image

    Sensi Seeds

    L’équipe de rédaction de Sensi Seeds regroupe des botanistes, des experts médicaux et juridiques ainsi que certains des activistes les plus renommés tels Dr Lester Grinspoon, Micha Knodt, Robert Connell Clarke, Maurice Veldman, Sebastian Marincolo, James Burton et Seshata.
    En savoir plus
  • Sanjai_Sinha

    Sanjai Sinha

    Dr Sanjai Sinha est membre du corps enseignant du Centre médical Weill Cornell de New York où il reçoit des patients, enseigne aux médecins résidents et aux étudiants en médecine et fait de la recherche en services de santé. Il prend soin d’éduquer ses patients et pratique la médecine fondée sur les preuves. Son grand intérêt pour l’examen médical est nourri de ces passions.
    En savoir plus
Retour haut de page