by Silent Jay on 30/10/2017 | Culturel

3 séries télé sur le thème du cannabis que vous n’avez pas encore vues

séries télé sur le thème du cannabis La représentation du cannabis et de ses consommateurs revêt la plus grande importance. Bonne nouvelle ! Des séries télévisées sont maintenant dédiées au cannabis, et au cas où vous ne les connaissez pas, voici le top 3 pour commencer.


Pendant longtemps, les séries télé sur le thème du cannabis sont demeurées absentes du paysage culturel général. Il est pourtant ironique qu’en dépit de ce fait, les scénaristes et producteurs d’émissions grand public ne se sont pas gênés pour explorer le sujet. D’ailleurs, les communément appelés « épisodes cannabis » sont devenus le point saillant de bien des comédies, au point de s’imposer comme un trope désormais largement accepté.
Au cours des dernières années, l’explosion de la légalisation du cannabis et de l’activisme incessant a éliminé chez les scénaristes télé tout semblant de subtilité. Et ainsi commença l’ère des séries télé sur le thème du cannabis – finalement !

3 – Disjointed

Peinture de l'actrice Kathy Bates dans son rôle de Ruth, dans la série comique « Disjointed ». Les feuilles supérieures d'une plante de cannabis sont visibles juste sous son visage tandis que les mots « Disjointed 100% Pure Organic Kush » (Disjointed Kush 100 % bio) apparaissent au-dessus. La peinture se fond ensuite dans une photo de Kathy Bates, souriante dans son personnage de Ruth, entourée de plantes de cannabis à divers stades de croissance.

Disjointed est une série Netflix de type sitcom mettant en vedette Kathy Bates dans le rôle d’une propriétaire d’un dispensaire de cannabis médical de Los Angeles (USA). La série nous transporte dans le quotidien de la propriétaire et de son équipe de « budtenders » alors qu’ils évoluent dans l’industrie du cannabis et tombent inévitablement sur les incontournables clichés du stoner et/ou du hippie.

Disjointed fait un peu figure de révolution dans le paysage des séries sitcom filmées devant une audience en direct. Chuck Lorre, un des créateurs de la série, est un prolifique producteur de séries qui semble avoir un faible pour les thèmes peu orthodoxes – la toxicodépendance, les structures familiales modernes, etc. Disjointed ne fait pas exception et se concentre sur l’industrie du cannabis dans son ensemble en y donnant une tournure comique. Ajoutez à tout cela, la présence de la très honorable Kathy Bates, et voilà une des premières séries sitcom centrées sur le cannabis qui peut (presque) se regarder en famille.

Certains épisodes explorent des aspects du monde du cannabis qui sont rarement abordés dans les séries télé qui ne sont pas spécialement dédiées au cannabis. L’activisme, les politiques en matière de cannabis, la signification derrière le statut de célébrité dans l’industrie, la quête de mère Nature, etc. En résumé, Disjointed n’est pas exactement la série cannabique la plus avant-gardiste qui existe. Mais peut-être que c’est ce qui lui donne autant de valeur. Elle peut être aisément appréciée par des amateurs de cannabis, mais s’adresse davantage à un auditoire de non-initiés. La normalisation du cannabis a encore bien du chemin à faire, et cette nouvelle alliée est la bienvenue.

A voir avec : Vos parents, vos amis qui ricanent lorsqu’on parle de cannabis médicinal
Ou regardez plutôt : Weeds (2005-2012), son prédécesseur axé sur une classe sociale plus aisée (à tendance criminelle)

2 – Time Traveling Bong

Photo en gros plan des visages des acteurs Ilana Glazer et Paul W. Downs dans leurs rôles de Sharee et de Jeff, de la série « Time Traveling Bong ». On peut voir des petites coupures sur leur visage et leurs sourcils sont recouverts de flocons de neige. Les mots « Time Traveling Bong » figurent dans le coin inférieur gauche.

Time Traveling Bong est une mini-série en trois parties qui raconte l’histoire complètement déjantée d’un cousin et d’une cousine qui découvrent – devinez quoi – un bong leur permettant de voyager dans le temps. Ledit bong, d’apparence anodine, permet à celui qui l’utilise de se déplacer dans le temps et l’espace et de se retrouver plongé dans une aventure aussi fantastique que brumeuse.

Toujours pas convaincu que cette série télé vaille la peine qu’on s’y attarde ? Considérez ceci : la série est gratuitement disponible en ligne. En outre, elle met en vedette une des plus réputées amoureuses du cannabis de la chaine Comedy Central, Ilana Glazer. Cette actrice talentueuse derrière la « comédie féminine de stoner » Broad City dans laquelle elle joue aussi, voue sa carrière à la représentation de stoners complètement fonctionnels. Si vous connaissez déjà le parcours de Glazer, cette série s’inscrit à même son trajet embrumé.

Il faut aussi mentionner que les œuvres de fiction centrées sur les consommateurs de cannabis ne s’aventurent généralement pas au-delà de la problématique (éculée) de La Vie, Le Tutoriel pour StonersMC. Alors pensez-y bien avant de possiblement dédaigner ces stoners voyageurs du temps !

A voir avec : Vos amis fans de cannabis
Ou regardez plutôt : Broad City (2014- )

1 – High Maintenance

 

Photographie de Katja Blichfeld et de Ben Sinclair, les co-créateurs, rédacteurs et metteurs en scène de la série « High Maintenance ». Les mots « High Maintenance » figurent devant eux en majuscules jaune vif.

On ne se lasse pas de parler de High Maintenance ! La majorité de son public cible est à peine consciente du fait que cette série télé sur le thème du cannabis existe depuis 2012. Après six saisons populaires, la série web s’est interrompue en 2015 pour revenir en 2016 en tant que série télé de plein droit sur HBO.

Le concept demeure le même. High Maintenance retrace le parcours de « The Guy », un livreur indépendant de cannabis qui fait sa tournée et rencontre ses clients dans la ville de New York et ses alentours.
Si vous avez déjà habité un pays où le cannabis est illégal, vous aimerez cette série. Très réaliste – et hilarante – elle relève tous les petits détails qui composent la relation particulière entre un client et son fournisseur. Irritant, vital, égoïste, inestimable, difficile… en d’autres mots, haute maintenance, pour vous, ou pour votre fournisseur de cannabis.

Chaque épisode se concentre sur un ou plusieurs clients, certains d’entre eux réapparaissant de temps en temps. La palette de clients couvre toutes les raisons pour lesquelles un enthousiaste du cannabis voudrait acheter du cannabis illégalement. En effet, « The Guy » se rend chez les fumeurs récréatifs occasionnels, les fêtards invétérés, les patients médicaux, les hipsters curieux, etc. Et à travers chacun d’eux on sent différentes nuances de comportements familiers qui vous rappelleront certainement des situations que vous avez déjà vécues.

A voir avec : Vos amis qui n’ont jamais acheté de cannabis d’un dealer, vos amis qui l’ont déjà fait
Ou regardez plutôt : Mary + Jane (2017), la série éphémère de Snoop Dogg sur un service de livraison de cannabis à Los Angeles

Commentaires

Laissez un commentaire ici.

Laissez un commentaire

Merci d'entrer un nom
Oups, on dirait que vous avez oublié quelque chose.
Read More
Read More
Read More