Rabais de 30 % sur toutes nos graines de cannabis à autofloraison
Achetez maintenant

Le Parlement réglemente officiellement les associations cannabiques de Catalogne

Le 29 janvier 2015, la Commission sur la santé du Parlement catalan a approuvé le contrôle sanitaire des associations cannabiques. Dix-sept recommandations destinées aux municipalités dont dépendra, en dernier recours, le contrôle final de ces clubs ont été publiées au Journal officiel du gouvernement de la Catalogne (DOGC).


Le 29 janvier 2015, la Commission sur la santé du Parlement catalan a approuvé le contrôle sanitaire des associations cannabiques. Dix-sept recommandations destinées aux municipalités dont dépendra, en dernier recours, le contrôle final de ces clubs ont été publiées au Journal officiel du gouvernement de la Catalogne (DOGC).

Parlament CatalunyaAvec cette loi, élaborée sous la supervision de l’agence de santé publique de Catalogne (ASPCAT), on prétend « protéger, promouvoir et améliorer la santé des citoyens à l’aide d’une politique visant à réduire les dommages subis par le consommateur de cannabis ».

On fournit ainsi un cadre juridique aux exigences de base et on met fin à l’insécurité juridique dans laquelle vivaient les 400 associations présentes en Catalogne. Une série de recommandations permettront à des milliers de consommateurs de cannabis de sortir de l’éternel vide juridique dans lequel ils se trouvaient.

Exigences applicables aux membres

La nouvelle réglementation restreint l’adhésion aux associations aux moins de 18 ans et exige que l’accès soit exclusivement limité aux membres. De plus, ces derniers doivent être des consommateurs réguliers de cannabis et ne pas être affiliés à d’autres clubs de ce type. Il est important de souligner que ceux qui veulent s’enregistrer comme nouveaux membres devront recevoir l’appui d’un autre membre déjà enregistré dans l’entité. En outre, tous les membres ont l’obligation de s’inscrire à un registre municipal d’associations de consommateurs de cannabis.

Il est également important de préciser que les nouveaux membres devront subir 15 jours de carence pendant lesquels ils ne pourront demander aucune substance à l’association.

Exigences applicables au club

En ce qui concerne les obligations des associations proprement dites, elles devront s’inscrire au Registre des associations du gouvernement autonome. De fait, 200 clubs se sont déjà inscrits et 150 autres en ont fait la demande.

cannabis legalEn outre, les locaux devront se situer à une distance raisonnable les uns des autres et également à bonne distance des centres de soins ou des établissements scolaires. Ils devront appliquer une limite horaire de huit heures (jusqu’à 22 h au plus tard du dimanche au jeudi, et jusqu’à minuit les vendredis et samedis).

En revanche, la consommation d’autres drogues et de boissons alcoolisées reste interdite, tout comme la vente de produits alimentaires. Le club devra également respecter des conditions minimales de salubrité et assurer la formation spécifique de ses employés afin qu’ils puissent fournir la substance en toute connaissance de cause, ce qui permettra de réduire les risques associés à la consommation.

Même si on espérait, au début, que le transport et la culture du cannabis seraient également approuvés, de l’avis général, c’est un sentiment de satisfaction qui domine. La Catalogne a montré qu’elle était à l’avant-garde de la légalisation et, même s’il reste encore beaucoup de chemin à parcourir, cette loi constitue indéniablement un grand pas en avant. Un pas de plus vers la liberté.

Sensi Seeds, comme toujours, continuera à soutenir les mouvements sociaux et les lois permettant la légalisation totale du cannabis, lui accordant ainsi la place qu’il mérite dans la société.

Commentaires

Laissez un commentaire ici.

Laissez un commentaire

Merci d'entrer un nom
Oups, on dirait que vous avez oublié quelque chose.