Foire Aux Questions

Quelle est la différence entre Indica et Sativa?

Du point de vue scientifique (et légal) tout cannabis est Cannabis Sativa L. Dans la pratique, indica et sativa sont les noms utilisés pour distinguer les deux côtés du « spectre » du cannabis, et il existe de nombreux éléments les différenciant. Il existe une large gamme spectrale de types de croissance, de qualités et d’effets, dont la plupart sont le résultat de la capacité remarquable du cannabis à s’adapter à son environnement. Dans la mesure où du point de vue génétique, et au niveau des croisements possibles (i.e., culture d’hybrides) toutes versions de la plante (incluant le chanvre industriel, et le Cannabis Ruderalis J.) sont considérées comme appartenant à la même espèce polymorphique.

Différence entre Indica et Sativa – origines

Cannabis Indica L.

La plupart des variétés indica sont originaires de l’Asie du Sud et du sous-continent indien (l’Afghanistan, le Pakistan, l’Inde, le Tibet, le Népal, etc.).

Cannabis Sativa L.

Les sativas sont en général originaires des zones équatoriales – la Thaïlande, le Cambodge, la Jamaïque, le Mexique, etc.

Différence entre Indica et Sativa - apparence physique

Différence entre Indica et Sativa – apparence physique

Les indicas sont compactes et trapues, aux têtes denses, lourdes et aromatiques. Les plantes de cannabis produisent des nœuds à intervalles régulières le long de leurs tiges, et ces nœuds accueillent les feuilles, branches et fleurs (têtes). Les têtes des indicas ont tendance à croître en grappes à des espaces variables de relativement petite taille (connus comme les entre-nœuds) entre les grappes.

En pareilles conditions, les sativas atteignent une plus grande hauteur que les indicas. Les têtes des sativas sont ordinairement plus grandes que celles des indicas, parce qu’elles croissent sur la longueur d’une branche au lieu de se former en grappes autour des entre-nœuds. Sèches, leur poids est plus bas que celui des têtes indicas à cause de leur densité plus basse. L’odeur des têtes des sativas est souvent aussi moins forte, pendant la croissance comme à l’état sec.

 Différence entre Indica et Sativa - temps de floraison

Différence entre Indica et Sativa – temps de floraison

Les indicas sont les variétés de cannabis qui fleurissent plus rapidement, le temps de floraison en étant ordinairement de 45 à 60 jours.
Les sativas prennent plus de temps pour la floraison. En général, elles prennent 60 à 90 jours pour terminer leur floraison. D’autre part, le temps de croissance est bien plus court que celui des indicas AVANT de fleurir. Aussi le temps total pour les sativas est-il plus ou moins égal à celui des indicas (parfois même plus court sur la base des « heures de lumière »).

 Différence entre Indica et Sativa - taille

Différence entre Indica et Sativa – taille

La floraison commencée, les indicas tendent à atteindre leur hauteur assez lentement. On peut s’attendre à ce qu’une indica atteigne 50 à 100% de sa hauteur de croissance vers la fin de la période de floraison.

Les sativas continuent en général à croître pendant la floraison, atteignant souvent 200% à 300% de leur hauteur de croissance ou même plus. La raison est que dans les régions équatoriales la différence entre le nombre d’heures de lumière du jour en hiver et celui en été n’est pas très grande. Aussi, dans leur environnement d’origine, les sativas croissent et fleurissent simultanément. C’est pourquoi les horticulteurs d’intérieur doivent déjà mettre une sativa en floraison avant qu’il ne se produise trop de croissance végétative. En cultivant avec des clones il y a beaucoup de variétés de cannabis sativa que l’on peut mettre en floraison dès que le clone aura formé des racines.

Différence entre Indica et Sativa - effets

Différence entre Indica et Sativa – effets

L’effet d’une indica est généralement caractérisé comme un « stone », ce qui veut dire qu’il est plus concentré sur le corps. Cela peut intensifier les sensations physiques telles que le goût, le toucher et le son. Il a un effet détendant – mentalement et physiquement – et, en plus grandes doses, peut être soporifique.
Malgré le poids plus bas et éventuellement le temps de floraison plus long des sativas, beaucoup d’horticulteurs les apprécient à cause de leur effet « high ». Ce high pourrait être caractérisé comme cérébral, énergique, créatif, donnant envie de rire ou même psychédélique. Il est moins dévastateur que l’indica « stone » et il est peu probable qu’il endorme le fumeur.