Comment choisir une variété de haschich

Comment choisir une variété de haschich

Évaluer la qualité et l’effet du haschich peut s’avérer très difficile. Les fleurs de cannabis possèdent des caractéristiques évidentes telles que l’arôme et la quantité de cristaux pour indiquer leur qualité et leur puissance. Le haschich ne donne pas d’indications aussi évidentes et peut également contenir des contaminants s’il est produit dans de mauvaise conditions.

Comment évaluer la qualité du haschich

Dans cet article, je présuppose que le terme « haschich » désigne les types traditionnels tels que le haschich tamisé à sec ou frotté à la main, plutôt que les extraits avec solvants très puissants aujourd’hui si populaires. Toutefois, je mentionne aussi le haschich « ice-o-lator » (également appelé extrait « sans solvant »), qui est très courant dans les coffee shops néerlandais et que l’on peut également évaluer de la même façon que le hasch traditionnel.

Dans les coffee shops, il n’est pas toujours possible de soumettre le haschich que vous voulez acheter à des contrôles rigoureux. Certains de ces contrôles impliquent une manipulation du haschich et bon nombre de vendeurs dans les coffee shops essaient généralement d’empêcher la manipulation de leurs produits afin d’éviter qu’ils ne soient contaminés par des mains sales ou parfumées. Mais si vous ne pouvez pas le toucher vous-même, vous pouvez au moins demander au vendeur de vous montrer.

Comment choisir une variété de haschich

Les indicateurs de bonne qualité dépendent du type de haschich, puisque les variétés frottées à la main et tamisées à sec présentent des propriétés différentes. Mais quel que soit le type de haschich, il faut d’abord contrôler l’arôme. Un haschich frais et de bonne qualité doit être, au minimum, légèrement parfumé ; une odeur de renfermé, voire de moisi (si le produit n’a pas été parfaitement séché, ce qui concerne davantage le haschich frotté à la main et ice-o-lator) doit vous alerter, ou même une forte odeur de plastique qui peut indiquer la présence de contaminants.

Caractéristiques visuelles d’un haschich de bonne qualité

L’aspect du haschich varie considérablement en fonction du type. Le haschich tamisé à sec est probablement le type le plus courant que l’on rencontre dans les coffee shops aujourd’hui ; on produit ce type en passant les fleurs séchées au tamis de façon à séparer les trichomes. La poudre sèche pleine de trichomes qui en résulte est appelée kif ou kief ; elle est ensuite compressée pour former du haschich.

Le haschich tamisé à sec et pressé de bonne qualité présente un aspect blond-marron clair avec une texture douce, granuleuse (presque « sableuse ») pour le hasch légèrement pressé et un aspect marron foncé, brillant et dur pour les types fortement pressés. Si vous examinez une forme fortement pressée et dure de haschich tamisé à sec, elle doit encore présenter une teinte blonde-marron plus claire une fois ouverte et doit devenir molle une fois chauffée. Certaines variétés de haschich tamisé à sec, notamment d’origine libanaise, peuvent avoir un aspect plus roux que blond.

Le haschich frotté à la main, principalement d’Afghanistan, d’Inde et du Pakistan, est le second type le plus fréquemment rencontré dans les coffee shops néerlandais. Pour produire cette forme de haschich, on frotte les plants vivants pour retirer la résine collante, que l’on roule ensuite en boules ou en œufs et que l’on laisse durcir avant de la consommer ou de la vendre.

Comment choisir une variété de haschich

Le hasch frotté à la main doit présenter un aspect noir ou brunâtre-noir lisse et une texture souvent collante. Lorsque vous l’ouvrez, l’intérieur doit être d’un brun délicat, parfois avec une nuance légèrement verte (un intérieur très vert indique un excès de matière végétale résiduelle).

Là encore, un hasch frotté à la main de bonne qualité doit être relativement dur lorsqu’il est froid et mou et souple une fois chauffé. Une adhérence excessive, notamment à froid, peut indiquer la présente d’huiles ajoutées pour augmenter le poids. Recherchez la présence de moisissure blanche mousseuse, signe d’un affinage incorrect.

Les variétés de hasch ice-o-lator ont également un aspect très variable et peuvent être vendues non pressées ou pressées dans les coffee shops. Les variétés non pressées doivent présenter une couleur homogène et ressembler à de la poudre de cristaux, parfois avec de petits morceaux lorsque la poudre a naturellement coagulé.

Les variétés pressées doivent présenter une couleur grisâtre-brune claire à brune foncée ; la texture est généralement molle et légèrement collante et les types « entièrement fondus » d’excellente qualité peuvent rester collants et amorphes à température ambiante. Les qualités moindres peuvent être plus dures en raison de la présence de matière végétale, mais cela n’implique pas nécessairement que la qualité est inacceptable.

Le « test des bulles » du haschich de bonne qualité

Une excellente façon d’évaluer la qualité du haschich, quel que soit son type, est le « test des bulles ». Il consiste à prendre un morceau de hasch et à appliquer une flamme dessus ; si le haschich est de bonne qualité, la résine commence à faire des bulles. Souvent, le haschich de très bonne qualité s’enflamme rapidement et brûle avec une flamme nette.

Si le hasch est noir à l’issue du test, cela peut indiquer que des contaminants ont brûlé avec la résine (utilisez la flamme nette d’un briquet plutôt que d’une allumette, car cette dernière peut laisser de la suie noire sur le hasch).

Si le hasch ne fait pas de bulles, il est probablement de très mauvaise qualité et contient des contaminants ou des niveaux élevés de matière végétale résiduelle. Comme le dit le vieil adage, « s’il n’y a pas de bulles, cela n’en vaut pas la peine ». Par ailleurs, un excès de bulles peut indiquer la présence d’huiles ajoutées ; des producteurs sans scrupules n’hésitent pas à ajouter intentionnellement des huiles qui produiront le même effet lors du test des bulles.

Avec de l’expérience, la combinaison d’odeur, d’aspect et de « facteur de bulles » doit indiquer la qualité ou l’absence de qualité ; les huiles ajoutées donnent souvent un aspect graisseux et une odeur de plastique.

Comment choisir une variété de haschich

Quel est l’effet recherché ?

L’effet du hasch peut varier considérablement, essentiellement en fonction de la souche. Toutefois, l’effet du haschich produit par des plantes moins matures peut différer de celui produit par des plantes plus matures, même si elles sont de souche identique.

Le « jeune » hasch provenant de plantes précoces contient souvent un rapport THC-CBD plus élevé et produit un effet plus « planant » et plus « corsé ». Le haschich affiné plus brièvement avant la vente peut également produire un effet plus « planant » car une quantité moindre de THC a été dégradée en CBN.

Parmi les souches individuelles, les variétés sativa produisent généralement un effet plus « planant » que les variétés indica. Cependant, les principaux pays producteurs de hasch ont commencé à enregistrer un affaiblissement du patrimoine génétique en raison de l’introduction de gènes étrangers. Il peut donc s’avérer très difficile de prédire l’effet du haschich avant de l’avoir testé.

Le hasch ice-o-lator peut produire un effet variable en fonction de la taille micrométrique, notamment pour les variétés hybrides. En effet, les souches sativa et indica possèdent des trichomes de tailles différentes (les variétés sativa ont généralement de petits trichomes, alors que les variétés indica en ont des grands) et les hybrides contiennent un mélange des deux tailles. Ainsi, les grands trichomes peuvent être séparés des plus petits pendant le processus de production du type ice-o-lator.

  • Disclaimer:
    Les lois et règlements régissant la consommation de cannabis diffèrent d’un pays à l’autre. Sensi Seeds vous conseille donc fortement de vérifier les lois et règlements de votre pays. Ne contrevenez pas à la loi.

Comments

2 réflexions sur “Comment choisir une variété de haschich”

  1. josé bovay

    Bonjour,
    Fumant maintenant depuis 2 ans du « skuff maison », ce hashish est verdatre mais ne bulle pas quand on le chauffe avec un briquet, il peut meme noircir Au contact de la flamme.
    Cela veut-il dire que c’est de la mauvaise qualité?
    Il a pourtant un tres bon goût et me met une tarte a chaque consommation (espacée ou non).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Auteur

  • Profile-image

    Sensi Seeds

    L’équipe de rédaction de Sensi Seeds regroupe des botanistes, des experts médicaux et juridiques ainsi que certains des activistes les plus renommés tels Dr Lester Grinspoon, Micha Knodt, Robert Connell Clarke, Maurice Veldman, Sebastian Marincolo, James Burton et Seshata.
    En savoir plus
Retour haut de page