Hash holes & donut joints : l’art de mélanger le cannabis et le haschich

Un gros plan de joint de beignet roulé dans du papier noir contre le fond noir le noir

Les hash holes ou donut joints deviennent de plus en plus populaires dans la communauté du cannabis et sont commercialisés par Fidel aux États-Unis et Terps Army en Europe. Ces pré-roulés sont devenus meilleurs vendeurs, car ils offrent une expérience plus agréable aux connaisseurs de cannabis. Explorons leur histoire et apprenons comment en fabriquer.

Une façon populaire de consommer du cannabis est sous forme de hash rolls, aussi appelés donut joints. Ces joints puissants sont composés de fleurs de cannabis de haute qualité et d’extraits obtenus sans solvant. La technique consiste à placer un petit rouleau d’extraits sans solvant, le plus souvent une rosin fraîchement pressée, sur un lit de fleurs de cannabis et de rouler le tout en un gros joint qui peut être partagé avec d’autres. Alors que le haschich sans solvant brûle au centre du joint, il se crée un anneau de cendres semblable à un beigne ou à un trou, d’où le terme hash hole.

Pour les amateurs de cannabis qui cherchent une expérience plus forte, les donut joints ou hash holes font l’affaire. Ces joints sont remplis d’une gamme de terpènes dérivés des fleurs et de la rosin, ce qui livre une abondance de saveurs et d’arômes. Cette méthode est à la fois pratique et facile d’accès, car elle ne nécessite aucun équipement spécialisé tel que des dab rigs ou des vaporisateurs. Examinons-la en détail pour en apprendre davantage !

Qu’est-ce qu’un donut joint ?

Le logo Terps Donuts avec crâne avec casque, beignet et un joint

Lorenzo, du coffeeshop Terps Army, est largement reconnu pour avoir introduit le « Terps Donut » à la communauté européenne du cannabis. Avec une immense fierté, il roule ce délicieux joint depuis 2017 qui est devenu un choix populaire parmi les amateurs de cannabis. Lorsque nous nous sommes entretenus avec Lorenzo à son coffeeshop d’Amsterdam, il a affirmé qu’« il n’y a pas de meilleure expérience que de fumer un Donut puisqu’il brûle lentement et offre de puissants effets que tout le monde peut apprécier ».

Étant donné leur puissance, Lorenzo se spécialise dans la fabrication de petits lots de donuts pour assurer la meilleure qualité possible. Au départ, il ne roulait que de très petites quantités de joints, seulement dix de chaque variété, et son stock s’écoulait rapidement. Il a ensuite élargi sa gamme de variétés en conservant son approche artisanale.

Lorenzo explique que sa vision avec Terps Donuts était de combiner le hash le plus fin à de la weed de la plus haute qualité pour créer une synergie optimisant les différentes variétés et la gamme d’arômes. Il croit que cette approche donne lieu à un produit qui offre un large éventail de saveurs et de parfums. Par conséquent, un Terps Donut typique contient 0,8 gramme de haschich de première qualité et 2 grammes de cannabis.

Il fait remarquer que déguster un Terps Donut offre une vaste gamme d’expériences — un goût rafraîchissant de limonade mélangé à des notes intenses et robustes rappelant un cigare. Explorer le monde des saveurs et savourer l’expérience rend la consommation d’un Terps Donut unique. C’est bien plus que de fumer un simple joint, vous plongez dans un monde de saveurs et d’arômes différents qui ajoutent à l’expérience globale.

Qu’est-ce qu’un joint hash hole ?

Shant « Fidel » Damirdjian était à Barcelone en 2018 lors de Spannabis pour faire la promotion de la collaboration Cookies x Dying Breed. C’est au cours de cette période que la génétique de la côte ouest de l’Amérique s’est emparée du marché et a gagné une immense popularité à Barcelone. Il y avait une abondance de rosins de haute qualité, et au départ, bien des sommités de l’industrie enduisaient de haschich leurs papiers. Toutefois, Fidel affirme s’être inspiré de Lorenzo, lequel incorporait de fins rouleaux de hash dans ses joints.

Les joints de trou de hachage de Fidel, un qui n'est pas allumé et un éclairé
Crédit photo : fidelshashholes.com

Fidel a introduit le style unique des Donuts appelé hash holes à Los Angeles, ce qui a constitué un important tournant pour la communauté du cannabis. Grâce à des collaborations avec des producteurs de cannabis importants comme Serge Cannabis, Gas No Breaks et Cookies, Fidel a développé une grande variété de hash holes qui ont eu une incidence considérable sur le marché américain du cannabis.

Leurs pré-roulés sont habilement préparés avec du cannabis de haute qualité et le meilleur haschich obtenu à l’eau glacée. Ces produits sont offerts en deux formats : les mini hash holes qui contiennent 1,5 gramme de weed et 0,5 gramme de rosin, et les Hash Holes originaux qui contiennent 2,5 grammes de weed et 1 gramme de rosin, parfaits pour partager entre amis !

Quelle est la différence entre les donuts et les hash holes ?

Comme nous l’avons mentionné plus tôt, ils sont très semblables, à part leur philosophie. Néanmoins, les Donuts de Terps Army et les Hash Holes de Fidel se distinguent par la façon dont ils sont roulés. Lorenzo roule méticuleusement le joint à l’envers (backrolling) pour éliminer tout surplus de papier, tandis que les Hash Holes de Fidel, produits à plus grande échelle, sont généralement roulés avec tout le papier.

Comment rouler un hash hole ?

Vous êtes maintenant au courant qu’il existe des joints exceptionnellement puissants et savoureux et vous avez hâte de rouler le vôtre. Nous avons préparé ce guide étape par étape pour vous montrer comment rouler votre hash hole !

Joints de trou de hachage de Fidel et un pack chatoyant sur une surface blanche
Crédit photo : fidelshashholes.com

1. Assemblez le matériel

Le matériel requis comprend ce qui suit :

  • Plateau à rouler
  • Moulin à herbes
  • Papier à rouler
  • Filtre
  • Fleurs de cannabis
  • Extrait sans solvant, du hash par exemple
  • Outil de dabbing

2. Moulez le cannabis

Placez de petits bourgeons dans votre moulin à herbes et moulez la weed jusqu’à ce qu’elle atteigne la texture désirée. Moudre le cannabis garantit une combustion uniforme et une fumée plus douce.

3. Préparez votre filtre

Placez le filtre à gauche ou à droite, selon votre main dominante. Ce filtre agit comme un support structurel essentiel au joint. De plus, il évite que vous n’inhaliez de cannabis moulu pour une expérience plus agréable et une meilleure saveur.

4. Remplissez le papier à rouler

Après avoir broyé votre cannabis, remplissez le papier à rouler de cannabis de texture uniforme. Cette étape assure que le joint brulera de manière régulière et que les bouffées seront plus douces.

5. Préparez le haschich

Retirez l’extrait sans solvant du réfrigérateur et utilisez votre outil de dabbing pour créer un rouleau de hash. Il doit s’étendre du filtre jusqu’à l’extrémité du joint. Essayez de rouler un cylindre de taille uniforme pour assurer une combustion uniforme et efficace.

6. Roulez le tout !

Prenez la pointe du filtre et commencez à rouler le joint de la pointe vers le haut, en roulant le papier sur lui-même avant d’humecter la gomme et de sceller le joint.

7. Amusez-vous avec vos amis

Une fois votre hash hole roulé, détendez-vous et partagez-le entre amis. Lorsque vous l’allumez, utilisez une mèche de chanvre en tirant sur le joint tout en le faisant tourner pour qu’il commence à bruler de manière uniforme.

Trois problèmes courants avec les hash holes

La perfection réside dans la pratique. Pour prévenir certains problèmes courants associés aux hash holes ou qui découlent de joints qui brûlent mal, nous allons aborder trois problèmes courants.

1. Trop d’humidité

Une gomme adhésive trop humectée humidifiera le cannabis en dessous, et le joint brulera de manière inégale.

2. Roulé trop serré

Le fait de rouler trop serré un hash hole peut nuire à la circulation de l’air, ce qui entraîne des bouffées insuffisantes et une combustion inégale, ou complètement inefficace.

3. Du cannabis de la plus haute qualité

Pour fabriquer un hash hole, utilisez le cannabis de la plus haute qualité. L’utilisation de fleurs non affinées ou de cannabis provenant de plantes mal cultivées peut entraîner des problèmes de combustion.

L’avenir du hash sans solvant et des joints

Lorenzo, le créateur à la tête de Terps Donuts, a loué Fidel pour son dévouement indéfectible, soulignant qu’il est remarquable d’observer cette inspiration se propager au-delà des frontières nationales et connaître un tel succès mondial. Notre communauté brille parce qu’elle recèle des spécialistes de divers domaines, chacun ayant un rôle distinct ancré dans de fortes valeurs communautaires et d’entraide.

Récemment, la tendance est passée des moonrocks aux hash holes et donut joints, et ceux-ci sont de plus en plus populaires dans les cercles cannabiques. Dans l’industrie en constante évolution, les amateurs de hash ont acquis une grande influence ; ils sont maintenant célébrés chaque année lors d’une journée qui leur est consacrée, le 30 octobre. C’est formidable de constater la croissance remarquable de l’industrie du cannabis et nous sommes ravis de participer à cette aventure.

  • Disclaimer:
    Les lois et règlements régissant la consommation de cannabis diffèrent d’un pays à l’autre. Sensi Seeds vous conseille donc fortement de vérifier les lois et règlements de votre pays. Ne contrevenez pas à la loi.

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Auteur

  • Author_profile-Sensi-Mark-Smith

    Mark Smith

    Mark Smith est un défenseur du cannabis anglais basé aux Pays-Bas. Il travaille depuis dix ans dans le secteur du cannabis au Canada, en Espagne et en Californie dans des installations de culture. Il a poursuivi sa passion partout dans le monde et se consacre aujourd’hui à disséminer l’information en tant que responsable de contenu chez Sensi Seeds, à Amsterdam.
    En savoir plus
Retour haut de page