Votre opinion : irradiation gamma pour décontaminer le cannabis médicinal

On ne se surprend pas d’apprendre que l’irradiation par rayons gamma est une technique utilisée par les entreprises productrices de fleurs de cannabis de pays possédant des programmes nationaux de cannabis médicinal tels les Pays-Bas et le Canada. Une étude récemment publiée par Arno Hazekamp, directeur de la recherche et de l’éducation à Bedrocan International BV, a rouvert le débat sur cette question qui demeure controversée.

La réglementation pharmaceutique exige que les fleurs de cannabis soient exposées à l’irradiation gamma afin d’être conformes aux rigoureuses normes sanitaires en matière de (possible) contamination microbienne. Une étude intitulée « Évaluation des effets de l’irradiation gamma sur la décontamination du cannabis médicinal » a procédé à l’analyse de quatre variétés de cannabis médicinal de l’entreprise Bedrocan avant et après le traitement d’irradiation gamma, relevant les changements de taux de terpènes, de cannabinoïdes et d’humidité.

Alors qu’aucun changement n’a été noté en ce qui concerne les taux de THC, de CBD et d’humidité, les chercheurs ont trouvé quelques terpènes endommagés.  « Il y a réduction de terpènes, mais aucun autre composé n’est formé. Cela veut dire que les terpènes se sont évaporés à un certain degré, mais ne se sont pas décomposés en de nouveaux composés. L’irradiation gamma accélère sensiblement le taux d’évaporation, mais ne tue ni ne détruit pas le cannabis », a annoncé Hazekamp.

L’étude a de plus conclu que l’irradiation gamma demeure la technique la plus sécuritaire et efficace pour offrir aux patients un produit sécuritaire, en particulier aux personnes immunodéficientes. Vous pouvez consulter ici l’article de recherche complet, incluant la discussion et la conclusion.

Réaction des associations de patients à l’irradiation gamma

Cependant, l’irradiation gamma soulève du scepticisme et des doutes chez les patients, les consommateurs et les activistes.

Selon des recherches effectuées par des associations de patients, entre elles, la Canadians for Safe Access, un des effets secondaires de l’irradiation gamma est la production de nouveaux types de composés chimiques qui ne sont pas retrouvés dans la nature. De plus, il est possible que se forment des substances chimiques cancérigènes lorsque du gras est exposé au traitement d’irradiation.

Derrick Bergman (représentant célèbre de ENCOD et VOC) a publié un article au titre évocateur « Cannabis médicinal aux Pays-Bas : la plupart des patients préfèrent les coffeeshops aux pharmacies » dans lequel il expose le fait que certains patients estiment que l’irradiation gamma affecte la qualité du cannabis médicinal, Bedrocan se défendant de devoir y avoir recours afin de répondre aux normes du Bureau de l’accès médical au cannabis.

L’association de patients néerlandaise PGMC (Stichting Patiënten Groep Medicinale Cannabis Gebruikers) fait remarquer que l’étude en question ne répond pas à l’importante question : qu’arrive-t-il lorsque le produit irradié est fumé, vaporisé ou mangé ?

Dans cet article, nous avons recueilli une large gamme d’opinions sur le sujet. Vous pouvez également partager le vôtre avec Sensi Seeds et nos lecteurs.

L’irradiation gamma pour décontaminer le cannabis médicinal – recueil de citations

« Il faut se rappeler que l’irradiation gamma n’est pas un traitement effectué de manière arbitraire. Il sert à réduire les risques potentiellement plus néfastes d’infections microbiennes chez les patients. Dans mon article, je cite plusieurs sources rapportant ce fait. Il s’agit de peser deux ‘mauvaises’ possibilités (risque d’infection, ou risque que pose l’irradiation) et de choisir la plus sensée. Nous espérons tous qu’apparaîtra un jour, bientôt, une nouvelle technique de stérilisation pour le cannabis. » – Hazekamp, news.liftcannabis.ca [x]

« … L’irradiation gamma produit des composés non naturels (l’ionisation déclenche une multitude de changements chimiques)… » – Révérend Ryan, leafscience.com [x]

« Pourquoi l’irradiation gamma obligatoire ? Quels sont ses effets ? » – James Burton, fondateur du programme néerlandais de cannabis médicinal [x]

 « Le soleil nous irradie continuellement. Si on ne bronze pas, il n’y a aucun problème. Un aliment irradié pour tuer les germes NE DEVIENT PAS radioactif – si c’était le cas, quiconque s’exposerait au soleil deviendrait un danger de santé lorsqu’il reviendrait à l’intérieur – et une masse de cancer ! » – D. J. Walters, cbc.ca [x]

« Je ne pense pas que l’irradiation dissuade les consommateurs. Les gens ronchonneront et seront outrés, et puis ils l’accepteront comme étant la norme. La plupart de nous utilisent des épices alimentaires qui ont été irradiées. Je ne crois pas que l’irradiation sera un problème qui tuera le programme. Ça serait amusant de faire un test à l’aveugle. » – leaffan, rollipup.org [x]

« Est-ce l’irradiation aux rayons gamma a un effet sur les composés ? Non, ça ne fait que stériliser les graines. » – Steve Harris, quora.com [x]

« IRRADIATION ????? Je n’ai jamais connu de cultivateur personnel ayant eu recours à ce poison. Voilà une autre raison de ne PAS acheter de cannabis à ces gens. Vont-ils dire aux patients si le produit a été irradié ou non ? » – Bmunro, cbc.ca [x]

« L’irradiation gamma n’enraye pas les spores de moisissure… Il s’agit peut-être de la conception la plus erronée qui existe au sujet de cette opération dangereuse et contre nature, qui s’avère maintenant inefficace. Non seulement les patients néerlandais souffrent de l’inefficacité du cannabis, mais de plus, ils doivent consommer un produit de qualité inférieure qui a été inutilement irradié et mis dans un emballage non stérilisé. C’est un crime, et de la torture ! – Jackie Woerlee, marijuanapatients.org [x]

« Je n’étais pas en faveur de l’irradiation gamma. » – James Burton soutient une position sans équivoque sur le sujet.

« Quelle est l’utilité d’irradier un médicament alors que ce sont justement les éléments naturels des produits naturels qui sont mieux que ce que contient notre tabac ??.. » – pfk 182, rollipup.org [x]

« J’ai mis au point des irradiateurs à rayons X utilisés dans les études biologiques. Avec les avancées récentes dans le marché de la marijuana médicale, on a commencé à la considérer comme un produit agricole. Je n’ouvrirai pas le débat des OGM contre les produits biologiques puisque je ne suis pas un expert en la matière. Cependant, je peux affirmer que l’irradiation de produits biologiques ne les rend pas radioactifs. Il s’agit là d’une idée fausse qui règne au sein de la population générale. Irradier des produits biologiques ne signifie pas les saupoudrer de matière radioactive. Ce n’est pas ce qui se passe. L’énergie émise d’une source radioactive est plutôt utilisée pour stériliser le produit et tuer les bactéries. L’irradiation n’est qu’une lumière invisible d’une longueur d’onde différente de la lumière qui s’échappe, par exemple, d’une lampe de poche. Il s’agit d’inquiétudes similaires à celles associées à la consommation d’aliments qui sortent du micro-onde qui, croit-on, ont le potentiel de nous empoisonner. Pensons au soleil. Si on s’y expose trop longtemps, notre peau brûle. Par contre, si on se couvre des rayons UV, notre peau cesse de brûler. C’est le même concept. L’alternative aux rayons gamma ou aux rayons X serait les rayons UV, mais ceux-ci altèrent la composition chimique et les effets du cannabis. Ou encore la stérilisation chimique. » – Robert, marijuanapatients.org [x]

 « Prairie Plant Systems utilise un procédé de stérilisation appelé l’irradiation gamma pour assurer que son produit est exempt de bactéries et de moisissures. C’est un procédé où oui, il y a exposition à la radiation. En revanche, l’irradiation est une méthode approuvée de stérilisation particulièrement répandue dans les industries pharmaceutique et agricole où existe un rigoureux contrôle de la qualité. S’assurer que le cannabis médicinal est exempt de toxines est important pour les patients immunodéficients. Bedrocan B.V., l’unique producteur de marijuana médicale aux Pays-Bas, irradie ses produits. » – Selon un article paru sur leafscience.com [x]

« Wow, alors l’irradiation gamma convertit les gras/acides/terpènes contenus dans le cannabis en substances carcinogènes, super ! » – Drifter, weedforum.eu [x]

« C’est une des raisons qui m’a poussé à retourner sur le marché noir du l’herbe. On y trouve un produit de meilleure qualité, moins cher, dont l’offre est fiable et qui n’est pas radioactif… » – Steve, marijuanapatients.org [x]

Irradiation gamma pour décontaminer le cannabis médicinal – votre opinion s’il vous plaît !

Êtes-vous en accord ou en désaccord avec les commentaires cités ? Que pensez-vous de l’irradiation aux rayons gamma comme technique de stérilisation du cannabis ? Êtes-vous pour ou contre ? Partagez avec nous vos points de vue dans la section des commentaires ci-dessous.

Pour un débat équitable, et respectueux !

  • Disclaimer:
    Les lois et règlements régissant la culture du cannabis différent d’un pays à l’autre. Ainsi, Sensi Seeds vous recommande fortement de vérifier les lois et règlements de votre région. Ne contrevenez pas à la loi. 

Comments

4 réflexions sur “Votre opinion : irradiation gamma pour décontaminer le cannabis médicinal”

  1. Que faites vous du canabis une fois qu’il a poussé? Comment le consommez vous?
    Il est certain que l.irradiation crée des radicaux libres dans la plante ce qui crée une oxydation des composés chimiques de la plante, néanmoins si vous brûlez la plante pour la consommer vous dégrader bien plus les composés puisque la combustion est d’avantage destructrice…
    La phobie de la radioactivité repose sur une grande méconnaissance de ce principe physique.

  2. Complètement d’accord avec Alain…
    En tant que chimiste et biochimiste je peux l’affirmer : l’irradiation gamma est une pratique presque universelle utilisée poour augmenter la préservabilité des produits qui ne supporteraient pas la « flash-pasteurisation ».
    Les rayons gamma sont soit « absorbés » par les bactéries (car effectivement c’est malheureusement insuffisant pour tuer les spores. Toute weed contenant la moindre trace de moisissures est donc bonne à jeter -à moins que développer une pneumonie ou une tuberculose ne vous dérange pas) et disparaissent, soit poursuivent leur chemin vers la surface absorbante la plus proche s’ils passent à coté de leur « cible », et rebondissent sur tout ce qui leur est intouchable dans la weed… Il n’y a donc aucun danger à consommer une telle weed, pour peu qu’on la laisse reposer quelques heures après traitement.
    Les rayons gamma n’ont d’autre part part pas (ou très peu, et sur une quantité infime) d’effet sur les terpénoïdes présents dans le cannabis, et transforment très peu de substances grasses en produits cancérigènes (et non « carcinogènes » comme j’ai pu le lire. c’est le terme anglais ça !), et quand bien même elles en forment, ce sont des cancérigènes « légers » et non tératogènes (i.e. n’ont pas d’action sur le foetus humain). ça équivaut à faire sa vinaigrette avec une huile contenant un poil trop d’acides gras insaturés, au pire…
    De plus, je me répète peut-être, mais nous consommons tous les jours quantités de produits irradiés, et pas artificiellement : ils le sont par la trop grande quantité de Césium138 présent dans les 10-15 premiers cms de la couche de terre qui sert à faire pousser nos légumes, qui est un héritage direct de la catastrophe de Chernobyl…
    Et que dire du nombre incalculable de produits cancérigènes produits par la combustion de la matière végétale de la weed… Seule une consommation en vaporisateur arrive à réduire (mais pas éliminer totalement) ce risque.
    Bref, la weed est comme n’importe quel autre médicament : si l’on en consomme, il faut accepter ses effets secondaires indésirables en même temps que ses bénéfices, rien n’est parfait en ce monde et je ne vois pas d’amélioration en vue quant à ce dernier point…

  3. irradier des produit se fait maintenant depuis presque 30 ans sur tous type de produit
    de notre quotidien,
    je travail dans un shop de culture,par exemple sont nombreux les fournisseur de terreaux qui stérilisent leurs palette de terre: Biobizz,Plagron… cela ne me dérange encore guère.tous le monde n as pas envie de se retrouver avec des tas de bestioles qui volent dans votre espace de culture;
    par contre ,je serais complètement contre d »irradier le produit fini ça c est claire
    il y aurait trop de risque de détériorer le produit.
    chaque entreprise ou laboratoire doit être responsable et aussi très vigilante au bon fonctionnement de ses espaces de culture.
    Médicinal pour moi n est qu un mot qui fait vendre actuellement,mais a en voir l article le produit parait inefficace irradié alors pourquoi s entêter,vaut mieux essayer d »optimiser les conditions de culture afin de garantir un meilleur rendu final ainsi qu’une qualité parfaite garantie sans problème de culture!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Auteur

  • Profile-image

    Sensi Seeds

    L’équipe de rédaction de Sensi Seeds regroupe des botanistes, des experts médicaux et juridiques ainsi que certains des activistes les plus renommés tels Dr Lester Grinspoon, Micha Knodt, Robert Connell Clarke, Maurice Veldman, Sebastian Marincolo, James Burton et Seshata.
    En savoir plus
Retour haut de page