Beezle Extracts – le meilleur du comté de Sonoma

Pendant mon séjour en Californie, j’ai eu la chance de visiter Beezle Extracts, le laboratoire primé spécialisé dans les concentrés de cannabis, niché au sommet des collines vallonnées de la première région vinicole de Californie, le comté de Sonoma. Avec ses lois et son climat extrêmement favorables, la région est un lieu idéal pour le développement de nouvelles idées et technologies.

Pendant mon séjour en Californie, j’ai eu la chance de visiter Beezle Extracts, le laboratoire primé spécialisé dans les concentrés de cannabis, niché au sommet des collines vallonnées de la première région vinicole de Californie, le comté de Sonoma. Avec ses lois et son climat extrêmement favorables, la région est un lieu idéal pour le développement de nouvelles idées et technologies.

La sophistication suisse à Sonoma

Breaking up high-grade Blue Dream nugs to make shatter
Concassage de pépites de Blue Dream de haute qualité pour en faire du concentré cristallisé

Dorian, un Américano-suisse âgé de 26 ans qui vit dans le comté de Sonoma depuis que sa famille a quitté la Suisse il y a plus de vingt ans, est l’homme qui est à l’origine de Beezle Extracts. En tant qu’originaire d’un pays renommé pour sa culture raffinée et sa production de biens haut de gamme – y compris du cannabis – il semble naturel qu’il ait placé la barre très haute s’agissant des extraits produits par sa société.

Dorian a commencé à cultiver du cannabis à l’âge de seize ans, assisté par des parents extrêmement compréhensifs – son père l’a initié peu de temps après, ainsi que quelques amis, à l’art du « bubble hash », ou haschich de bulle, assurant que la petite bande dispose d’une source régulière de produit de qualité irréprochable pendant toute la durée de leurs études supérieures. Quelques tentatives ont été faites alors pour fabriquer du « Miel d’ange » (huile de haschich), et les produits obtenus ont été laissés à sécher au soleil dans l’espoir d’en purger les impuretés ; toutefois, il y avait encore beaucoup à apprendre.

C’est à l’université, à Santa Cruz, que Dorian s’est forgé son opinion désormais bien ancrée sur la supériorité des produits issus de cultures biologiques. Après des débuts de producteur utilisant des méthodes de culture hydroponique, Dorian a adopté les techniques de culture biologique en sol après avoir obtenu un diplôme en agriculture biologique et découvert pour lui-même que les techniques qu’il avait apprises produisaient une saveur supérieure et une qualité constante.

Outre une approche de la qualité très suisse et perfectionniste, Beezle Extracts est implantée au cœur même du comté de Sonoma, la transcription américaine du style de vie méditerranéen du sud de la France, de l’Espagne ou de l’Italie. La région a une certaine propension à la vie en général, privilégiant l’air frais, le soleil et des aliments et des boissons sains et de bonne qualité. Les producteurs de cannabis de la région sont sans conteste bien plus préoccupés par le développement durable que ceux que l’on rencontre partout ailleurs dans le pays, et même les orfèvres de l’extrait de cannabis sont plus soucieux d’utiliser des produits biologiques et extrêmement attentifs à la saveur et à la puissance de leurs extraits.

L’utilisation de matières premières de haute qualité est primordiale

Thoroughly cleaning the apparatus is a key part of the process
Le nettoyage rigoureux de l’équipement est un élément clé du processus

La plupart des années, la société produit elle-même ses propres matières premières biologiques sur un site de culture biologique en extérieur situé à proximité de ses locaux. Il lui est ainsi possible de contrôler intégralement et précisément les produits utilisés pour créer les extraits qui ont fait la réputation actuelle de Beezle. Cette année, divers facteurs ont empêché de mener les récoltes à leur terme comme prévu, les matières premières utilisées pour créer les extraits sont donc actuellement achetées à des fournisseurs externes.

Comme l’externalisation implique une certaine perte de contrôle sur le processus complet de bout en bout, il est primordial que les matières premières proviennent d’une source fiable proposant des produits de qualité constante, sans aucune trace de moisissure, de champignons, de résidus de pesticides ou d’autres contaminants. Les produits doivent également avoir été cultivés selon les principes de l’agriculture biologique – c’est essentiel, aussi bien pour garantir un impact environnemental le plus faible possible que pour optimiser la saveur et l’arôme des extraits.

À ces fins, Beezle collabore avec un petit groupe de fournisseurs sélectionnés qui sont réputés pour être des producteurs et des obtenteurs primés. Bien souvent, ce genre de collaboration donnera des produits qui pourront concourir dans diverses compétitions, comme la prochaine NorCal Secret Cup, lors de laquelle un produit élaboré en collaboration avec Elemental Seeds, une société déjà primée de son côté, sera présenté en compétition. Ce produit, que j’ai eu le privilège de pouvoir aider à élaborer, est un concentré « nug run » obtenu à partir de têtes de Blue Dream de première qualité – une sativa extrêmement populaire – qui constitueraient un produit de premier choix dans n’importe quel coffee shop d’Amsterdam, avant même d’être transformées en concentrés.

Comment les extraits sont-ils obtenus ?

Removing the waste material from the chamber
Retrait des matières résiduelles de la chambre

Beezle Extracts est l’une des trois seules entreprises californiennes qui utilisent actuellement le système spécial en boucle fermée inauguré par Emotek Labs, basée à Denver dans le Colorado. Ce système, dont le prix de vente avoisine les 27 000 $ et qui est considéré comme l’un des systèmes les plus fiables, les plus efficaces et conviviaux existants, permet de transformer jusqu’à 1000 g de matière à la fois. Comme il s’agit d’un système en boucle fermée, le butane utilisé est recyclé plusieurs fois avant le remplacement de la cartouche – certains affirment même qu’ils recyclent leur butane à trente reprises ou plus avant de remplacer la cartouche, sans aucune perte de qualité. Les cartouches usagées sont ensuite nettoyées, filtrées et revendues.

Au cours du cycle de vie intégral d’une cartouche de gaz dans le système en boucle fermée, seulement 3 % du butane sont perdus ; ces infimes quantités s’échappent habituellement pendant le nettoyage ou le démontage de l’appareil. À lui seul, ce fait signifie que le système est bien plus respectueux de l’environnement que les systèmes ouverts utilisés dans le passé, et qui sont encore utilisés par de nombreux extracteurs amateurs, voire par certains professionnels chevronnés des extraits.

Au cours d’une semaine normale de travail, le laboratoire peut produire entre trois et six livres de cristaux, dont la majeure partie sera livrée à divers dispensaires dans toute la Californie. Beezle Extracts fournit régulièrement Imeds et l’Arc Center, tous deux situés à San José, ainsi que Northstar et Collective Efforts à Sacramento et HTG Group à Vallejo ; d’autres dispensaires viennent chez Beezle Extracts pour s’approvisionner en fonction de leurs besoins.

Comment Beezle garantit-elle une qualité irréprochable ?

The shatter during the purging process, as the butane evaporates
Le concentré cristallisé pendant le processus de purge, alors que le butane s’évapore

Pour garantir une qualité supérieure constante, la première étape consiste à s’approvisionner en matières premières de qualité constante. Les matières premières doivent être de premier choix, avec un arôme et une saveur excellents, et doivent être issues de l’agriculture biologique – bien que certains produits non biologiques de qualité exceptionnelle puissent passer les tests d’inspection de temps à autre. Dorian préfère travailler avec des arômes d’agrumes, et il a donc quelques variétés de prédilection avec lesquelles il aime travailler par-dessus tout. En particulier, la Super Lemon Haze, l’Agent Orange et la Jillybean figurent parmi ses préférées.

Dès lors que la matière première de départ est bonne, il n’y a nul besoin de passer par les étapes suivies par certains orfèvres des extraits peu scrupuleux, qui ajoutent en fait des terpènes au produit fini pour tenter de récupérer des arômes perdus pendant le processus de transformation ou simplement inexistants en premier lieu.

Que pourrait-il arriver de préjudiciable ?

Good quality shatter should be glassy and regular in appearance
Un concentré cristallisé de bonne qualité doit avoir une apparence vitreuse et régulière

Occasionnellement, une erreur humaine ou des problèmes d’équipement peuvent donner des lots de mauvaise qualité. Lorsqu’une humidité résiduelle est présente dans les tuyaux du système, ou lorsque le système n’atteint pas une pression interne suffisamment basse (« pas suffisamment aspirée » comme le dirait plus succinctement Dorian), ou lorsqu’une fuite survient à cause d’un joint mal ajusté ou de tuyaux inadaptés, cela peut avoir diverses conséquences indésirables.

En outre, lorsqu’il reste des impuretés dans la matière première (comme des résidus nutritifs mal rincés) ou si la température du four est trop élevée ou trop basse, la qualité des cristaux peut en pâtir sans que cela soit détectable avant que le produit final soit échantillonné.

Les lots non conformes peuvent avoir une apparence trouble (souvent à cause d’une température du four trop élevée provoquant une nucléation, ou la cristallisation de liquides en solides – ce phénomène est également lié à la variété utilisée et la température idéale est souvent déterminée seulement après des essais et des erreurs) ou, si la teneur en humidité du produit fini est trop élevée, la structure peut être modifiée, passant du cristallin au pâteux, ou cireux. Toutefois, les lots non conformes occasionnels sont le lot commun de tout laboratoire, et les erreurs sont autant d’enseignements qui serviront aux améliorations potentielles futures.

Comment s’annonce l’avenir pour Beezle Extracts ?

A finished slab of premium-quality shatter
Un bloc fini de concentré cristallisé de premier choix

Beezle Extracts a participé à plusieurs concours et s’y est distinguée dans la plupart des cas. En 2012, la société est arrivée en seconde position dans la catégorie « sans solvant » de l’Emerald Cup, qui se tient désormais à Santa Rosa, mais qui se tenait à l’époque à l’Area 101 juste au nord de Laytonville, dans le comté de Mendocino.

En 2013, Beezle a remporté le trophée « Connoisseurs Choice » (le « choix des connaisseurs »), elle s’est placée en 4ème position du classement global de la NorCal Secret Cup à Richmond, et est arrivée en tête de la catégorie « sans solvant » de la toute première édition de la Dab-a-Doo Cup à Amsterdam. Pour l’heure, en 2014, elle s’est également arrogée la première place dans la catégorie « sans solvant » de la Dab-a-Doo Cup de Denver.

La prochaine grande compétition sera la Secret Cup 2014 à NorCal (30-31 mai), où elle est déjà inscrite – dans le cadre de la collaboration précitée avec Elemental Seeds, qui réalise au moment où nous écrivons ces lignes un temps de trente minutes sur une purge de vingt-quatre heures. Ce sera ensuite le tour de la San Francisco High Times Cannabis Cup, où elle concourra dans les catégories « sans solvant », « solvant » et « comestibles » – pour la première fois, Beezle Extracts présentera sa crème glacée médicamentée dont on devrait bientôt entendre parler.

D’autres percées dans le domaine des produits comestibles sont prévues à l’occasion de Chalice California, un évènement présenté par l’entreprise verrière innovatrice Hitman Glass, où Beezle présentera pour la première fois ses nouvelles truffes au chocolat, fabriquées bien sûr à partir de vrai chocolat suisse importé. À l’avenir, les connaisseurs en cannabis pourront découvrir d’autres produits comestibles étonnants de sa nouvelle entité, Beezle Creamery – et bien sûr, des concentrés de cannabis toujours plus fins.

  • Disclaimer:
    Les lois et règlements régissant la consommation de cannabis diffèrent d’un pays à l’autre. Sensi Seeds vous conseille donc fortement de vérifier les lois et règlements de votre pays. Ne contrevenez pas à la loi.

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Auteur

  • Profile-image

    Sensi Seeds

    L’équipe de rédaction de Sensi Seeds regroupe des botanistes, des experts médicaux et juridiques ainsi que certains des activistes les plus renommés tels Dr Lester Grinspoon, Micha Knodt, Robert Connell Clarke, Maurice Veldman, Sebastian Marincolo, James Burton et Seshata.
    En savoir plus
Retour haut de page