Quelles sont les meilleures conditions pour les semis ?

Une petite plante germinant du sol

Dans cet article vous allez découvrir quelles sont les meilleures conditions de culture pour vos semis de cannabis : températures optimales, exposition à la lumière, conditions d’air et équipement pour obtenir les meilleurs résultats possibles.

Un environnement clair (mais au début pas au-dessous des lampes ou dans la lumière directe du soleil), chaud (21ºC) et humide favorise le développement des semis. On peut acheter une mini-serre ou la fabriquer soi-même.

L’utilisation d’une mini-serre est la méthode la plus simple pour obtenir ces conditions. C’est au fond une boîte à face supérieure transparente qui laisse passer la lumière mais retient l’humidité.

Illustration graphique de la manière dont les semis doivent être soignés lorsqu'ils sont plantés

La forme la plus simple d’une mini-serre est par exemple une boîte étanche pourvue d’un dessus de film plastique. Les mini-serres achetées dans un magasin offrent l’avantage d’être souvent munies d’un élément de chauffage incorporé et/ou de registres dans le couvercle permettant le réglage de l’humidité. En outre, elles laissent passer ordinairement plus de lumière.

Mettez votre mini-serre à côté d’une fenêtre de sorte que les semis reçoivent de la lumière, mais veillez à ce qu’ils ne soient pas exposés à la lumière directe du soleil pendant les deux ou trois premières semaines.

  • Disclaimer:
    Les lois et règlements régissant la culture du cannabis différent d’un pays à l’autre. Ainsi, Sensi Seeds vous recommande fortement de vérifier les lois et règlements de votre région. Ne contrevenez pas à la loi. 

Comments

5 réflexions sur “Quelles sont les meilleures conditions pour les semis ?”

  1. Bonjour,
    j’ai essayé un premier semi mais le resultat est une longue tige (10cm) avec uniquement 2 feuilles crantées … Est-ce normal ?

    1. Mark - Sensi Seeds

      Bonjour Bowman,

      Malheureusement, les restrictions légales nous empêchent de répondre aux questions liées à la culture ou de donner des conseils sur la culture sur ce blog. Cependant, d’autres lecteurs de ce blog répondront souvent à des questions comme la vôtre.

      Veuillez consulter les articles suivants sur notre blog que je pense que vous pourriez trouver utiles, et j’espère que vous continuerez à apprécier le blog!

      Le cycle de vie du cannabis : de la graine à la récolte

      Avec mes meilleurs vœux,

      Mark

    1. Mark - Sensi Seeds

      Bonjour Michel,

      Merci pour votre commentaire !
      Ceux qui vivent dans des climats tempérés plus froids, comme l’Europe du Nord et de l’Est, doivent choisir leurs souches en conséquence. Les étés sont courts et les gelées hivernales sont suffisamment fortes pour détruire toute culture de cannabis. Par conséquent, le choix du moment et de la variété est essentiel.

      Si les semis sont destinés à être cultivés en extérieur, il est conseillé de faire germer vos graines en intérieur. Lorsque les semis d’extérieur sont suffisamment grands, le processus d’acclimatation aux conditions extérieures peut commencer. Si les températures extérieures sont adéquates, les semis peuvent être acclimatés à la lumière directe du soleil en leur donnant une exposition quotidienne de plus en plus longue aux conditions extérieures.

      Les meilleures conditions pour les plants de cannabis sont un environnement lumineux, chaud (21-23 ° C) et humide avec de l’air en mouvement. Les plantes cultivées à l’extérieur ont besoin de températures de lumière du jour qui se situent au moins vers le milieu de l’adolescence, sinon, les niveaux de métabolisme commencent à diminuer, ce qui limite la croissance. Le soir, les températures doivent être au moins supérieures à 5 ° C ou il peut y avoir des lésions tissulaires. Chaque fois que le temps tombe sous le point de congélation, vous avez un problème.

      Les cultivateurs s’efforcent souvent de maintenir une température constante, limitant ainsi les dommages causés aux racines et maintenant la température de la zone racinaire à un niveau stable tout au long de l’année. Un écart de température de 2 à 4°C (3,6 à 7,2°F) est idéal pour les 2 à 3 premières semaines de floraison. Un écart ne dépassant pas 10°C (18°F) doit être maintenu pendant le reste de la période de floraison.

      Toute souche qui contient des gènes de ruderalis a également plus de chances de survivre à une période de froid. La ruderalis est plus robuste et plus résistante que les souches plus courantes. Elle n’est pas non plus dépendante de la photopériode, ce qui signifie qu’elle fleurira quand elle sera prête plutôt qu’en réponse à un changement d’heures de lumière.

      Les autofleurs sont si rustiques qu’elles poussent bien tant que les conditions restent au-dessus du point de congélation. Les autofleurs sont généralement résistantes au gel, mais les conditions de gel permanent sont trop difficiles à tolérer, même pour les plantes les plus rustiques.

      Cultiver dans des climats froids peut nécessiter une planification supplémentaire à l’avance pour éviter la mort de vos plantes. Mais cela ne rend pas la chose impossible. Après quelques saisons de culture de cannabis dans un hiver enneigé, cela devrait devenir une seconde nature.

      Bonne chance, et j’espère que vous continuerez à apprécier ce blog.

      Avec mes meilleurs voeux,

      Mark

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Auteur

  • Profile-image

    Sensi Seeds

    L’équipe de rédaction de Sensi Seeds regroupe des botanistes, des experts médicaux et juridiques ainsi que certains des activistes les plus renommés tels Dr Lester Grinspoon, Micha Knodt, Robert Connell Clarke, Maurice Veldman, Sebastian Marincolo, James Burton et Seshata.
    En savoir plus
Retour haut de page