8 bienfaits des graines de chanvre comme source de protéines, et comment les utiliser

Les protéines sont essentielles à la santé des humains et doivent faire partie de l’alimentation quotidienne. Comme le corps ne peut fabriquer toutes les protéines nécessaires aux fonctions et au maintien des cellules, votre alimentation doit en contenir. Voici huit raisons pourquoi les graines de chanvre sont la meilleure source de protéines qui soit !

Les protéines sont essentielles à la santé parce qu’elles sont composées de chaînes d’acides aminés, les composantes de base des protéines. Les acides aminés fournissent les composantes de l’hémoglobine qui sert à transporter l’oxygène dans le sang, des anticorps qui combattent les infections et d’un grand nombre d’hormones et d’enzymes qui déclenchent les réactions chimiques à l’intérieur de la cellule. Ils sont à la base même des fonctions cellulaires, notamment celles liées aux récepteurs, à la structure et la motilité

Contrairement aux gras et aux sucres, les protéines ne peuvent être emmagasinées par le corps humain ; elles sont plutôt utilisées dans les processus cellulaires. Si on ne consomme pas la quantité quotidienne nécessaire de protéines, notre corps décomposera des tissus musculaires pour compenser. Maintenant que nous comprenons l’importance des protéines, voyons pourquoi les graines de chanvre représentent une source de protéines si précieuse.

1. Les graines de chanvre contiennent les neuf acides aminés essentiels

Parmi les vingt acides aminés dont notre corps a besoin, neuf sont considérés comme « essentiels ». Ce sont les acides aminés que notre corps ne peut synthétiser à partir d’autres acides aminés et processus métaboliques. C’est pourquoi on doit les consommer à partir d’aliments. Comme les graines de chanvre contiennent des quantités importantes des neuf acides aminés essentiels, leur consommation quotidienne représente la meilleure façon de combler nos besoins protéiniques.

2. Les graines de chanvre renferment plus de protéines utilisables par grammes que presque tous les autres aliments

Les graines de chanvre renferment 25 grammes de protéines par 100 grammes. Ce ratio est le plus élevé de tous les aliments de source végétale, et équivalent ou supérieur aux poissons et viandes. Sur papier, le soya semble surpasser le chanvre en tant que source de protéines pour quelques raisons.

Les graines de chanvre contiennent 25 % de protéine, alors que le soya en contient 32 %. Le soya renferme aussi de plus grandes concentrations de huit des neuf acides aminés essentiels. Cependant, il est important de considérer la proportion de ces protéines réellement utilisée par le corps. Le soya, à l’opposé du chanvre, est riche en inhibiteurs de trypsine (voir ci-dessous) qui empêchent l’assimilation complète des protéines et acides aminés.

3. Les graines de chanvre ne contiennent pas d’inhibiteurs de trypsine

La trypsine est une enzyme digestive sécrétée par le pancréas sous forme de trypsinogène. La fonction essentielle de la trypsine est de dégrader les protéines dans le petit intestin pour que le corps puisse assimiler les acides aminés et les autres nutriments qu’elles contiennent.

En bloquant la fonction de cette enzyme, les inhibiteurs de trypsine empêchent la dégradation et l’assimilation des protéines. Les graines de chanvre sont remarquables puisqu’elles font partie des rares sources alimentaires de protéines à ne pas contenir d’inhibiteurs de trypsine, ce qui fait en sorte que tous les acides aminés et protéines qu’elles contiennent peuvent être assimilés par le corps. La viande, les noix, le soya, les fèves de Lima et les blancs d’œufs crus renferment tous des inhibiteurs de trypsine.

4. Les protéines des graines de chanvre sont facilement digestibles

Ce ne sont pas tous les aliments qui contiennent des protéines facilement digestibles. Les noix et les légumineuses contiennent de l’acide phytique qui peut rendre certaines protéines d’un même aliment indigestes. Elle bloque également l’absorption du zinc et du fer, deux éléments essentiels au maintien d’une bonne santé (et contenus dans les graines de chanvre !).

Les fèves, bien qu’elles soient une bonne source de protéines, contiennent des saponines, une sorte d’antinutriment similaire à l’acide phytique. Elles aussi peuvent interférer avec le transport et la digestion des protéines. En somme, les graines de chanvre – qui contiennent de l’édestine et de l’albumine, deux protéines de qualité – offrent les protéines qui sont incontestablement les plus faciles à digérer.

5. Les acides gras des graines de chanvre sont présents dans le rapport parfait de 2,5 : 1

Les graines de chanvre et l’huile de graines de chanvre représentent des sources extrêmement riches d’acide linoléique, un acide aminé essentiel aussi appelé oméga-6, et d’acide alpha-linolénique, l’acide gras oméga-3. À l’instar des acides aminés mentionnés plus tôt, ils sont considérés comme essentiels parce qu’ils sont indispensables à la santé et le corps est incapable de les produire. Ils doivent donc faire partie de notre alimentation. 

Tout aussi important que ces acides gras en tant que tels est le rapport dans lequel ils sont consommés, puisque celui-ci influence leur absorption et leur utilisation par le corps. Un excès d’oméga-6 peut engendrer de sérieux problèmes de santé.

On pense que durant leur évolution, les humains sont passés d’une alimentation contenant un rapport oméga-6:oméga-3 de 1:1 à 20:1. Cette surabondance malsaine d’oméga-6 augmente les risques d’obésité. On sait maintenant que l’idéal se situe entre 2:1 et 3:1. Il est intéressant de noter que c’est le ratio généralement retrouvé dans l’alimentation traditionnelle japonaise et méditerranéenne, deux cultures dont les taux de maladies cardiaques ont toujours été très bas. Les graines de chanvre présentent un ratio parfait de 2,5:1. En comparaison, le ratio du soya est de 7:1.

6. La culture des graines de chanvre est bonne pour l’environnement

On a beaucoup parlé des bienfaits de la culture de chanvre pour l’environnement : elle requiert moins d’irrigation, de fertilisation, et de pesticides que bien d’autres cultures, elle améliore le sol pour les prochaines cultures au lieu de l’appauvrir, et elle a le potentiel de séquestrer de grandes quantités de carbone, autant durant la croissance que lorsque le chanvre est utilisé dans l’industrie des matériaux de construction ou en tant que fibre textile

L’industrie de la viande est quant à elle nocive pour l’environnement et entraîne d’importantes émissions de carbone. Les auteurs de l’article Global Warming : Role of Livestock (réchauffement climatique : rôle des élevages de bétails) attribuent 14 % des émissions de gaz à effet de serre à l’élevage pour la viande. La science moderne déclare qu’il faut radicalement changer nos pratiques de production ; le chanvre est une culture qui peut fournir quantité de protéines. 

7. Les graines de chanvre sont évidemment exemptes de contaminants et d’additifs

Les aliments transformés, particulièrement la viande, sont traités et emballés de manière à paraître alléchants. Pour parvenir à cette fin, il faut souvent ajouter des agents de conservation, des rehausseurs de saveur, et des agents de charge qui ne sont pas visibles à l’œil nu, mais qui peuvent être nocifs à la santé. Un certain manque de transparence est habituellement associé à la chaîne de production de la viande qui fait en sorte que les consommateurs ne connaissent pas les additifs utilisés, ni leur innocuité.

Les graines de chanvre et l’huile de chanvre se présentent comme elles sont ! Ça ne veut pas dire qu’elles ne sont jamais produites de manière non éthique ; les graines de chanvre peuvent contenir des contaminants. Cependant, elles ne requièrent aucun agent de préservation ni traitement supplémentaire avant d’être emballées et vendues. Cela veut dire que les graines de chanvre ne contiennent presque jamais d’additifs, et les chances qu’elles recèlent des contaminants sont faibles. 

8. Les graines de chanvre peuvent facilement être ajoutées à tout type d’alimentation

Les gens ont généralement un horaire chargé, et se découragent souvent à apporter des changements à leur alimentation lorsqu’ils doivent passer trop de temps à élaborer leurs repas ou apprendre de nouvelles recettes compliquées. Le chanvre est un aliment sain exceptionnel puisque sa consommation ne requiert aucune préparation ! Il vaut d’ailleurs mieux le consommer cru puisque ses protéines se dénaturent à haute température. Il suffit de l’ajouter aux salades ou céréales. Le chanvre préserve également toute sa valeur nutritive lorsqu’il est ajouté à des plats chauds avant de servir.

De goût subtil, presque neutre et de saveur noisettée, il s’incorpore facilement aux mets traditionnels de tous les jours, comme aux recettes plus spécialisées. Par exemple, on peut en ajouter à des fricassées de fèves, aux purées de pommes de terre, aux sauces à spaghetti, aux soupes, aux ragoûts… Les graines de chanvre conviennent aussi bien aux diètes végétariennes, végétaliennes, sans gluten, paléo, sans lactose, sans sucre, macrobiotiques, et même celles des crudivores.

Comment incorporer les graines de chanvre à votre alimentation 

Vous pouvez incorporer les graines de chanvre à votre alimentation de plusieurs manières. En voici quelqu’une :

  1. Graines de chanvre décortiquées

La première façon d’utiliser les graines de chanvre décortiquées est simplement de les manger telles quelles, saupoudrées sur des salades, céréales, yaourts, céréales chaudes. Elles peuvent aussi être ajoutées aux boissons frappées pour les rendre plus onctueuses, ou encore, aux mélanges de noix et fruits séchés. Elles ont un goût de noisette qui se marie bien à celui d’autres noix ou de mélanges de super aliments. Sensi Seeds offre des graines de chanvre décortiquées qui s’ajoutent parfaitement à vos repas.

  1. Huile de graines de chanvre

Les graines de chanvre peuvent aussi être pressées pour produire de l’huile. L’huile de chanvre de Sensi Seeds Hemp Foods biologique et pressée à froid devrait faire partie de vos aliments de base. Elle a le même goût noisetté que les graines et vous pouvez en enduire vos salades, l’utiliser pour cuisiner ou encore, en faire la base de votre prochain pesto !

  1. Boisson protéinée au chanvre

Sensi Seeds a innové en créant une onctueuse et délicieuse Boisson protéinée au chanvre. Le meilleur moment pour la boire est le matin pour commencer la journée avec de l’énergie. Elle est aussi parfaite pour renflouer vos niveaux d’énergie après l’entrainement, ou encore, vous procurer de l’énergie au cours d’une rude journée de travail ou d’activités sportives. Dégustez-la telle quelle ou faites-vous une délicieuse boisson frappée protéinée et revigorante en y ajoutant des fruits frais. 

D’autres parties comestibles de la plante de chanvre

Le chanvre est l’une des plantes les plus polyvalentes sur terre, non seulement pour le nombre d’applications qu’il offre, mais aussi pour la quantité de parties utilisables. Ses graines ne sont pas les seules parties qui offrent des bienfaits, alimentaires ou physiques. Les fleurs et les feuilles sont aussi riches sur le plan nutritif, et vous pouvez en profiter. 

  1. Feuilles de chanvre

Les feuilles de chanvre sont riches en protéines, cannabinoïdes, terpènes et flavonoïdes. Ces composés présentent différentes qualités, dont des vertus antioxydantes et anti-inflammatoires. Les feuilles peuvent être ajoutées aux salades ou même aux sandwichs !

  1. Fleurs de chanvr

Il vaut mieux ajouter les fleurs de chanvre à l’alimentation lorsqu’elles sont fraîchement coupées de la plante. Elles peuvent être consommées en jus, toutes seules ou avec d’autres super aliments. Le corps absorbe mieux les cannabinoïdes dans leur forme acide ; ils ont une meilleure biodisponibilité que les cannabinoïdes décarboxylés. Les fleurs de chanvre crues contiennent des cannabinoïdes dans leur forme acide. Comme de grandes quantités de fleurs sont nécessaires pour faire du jus, mieux vaut avoir vos propres plantes à la maison !

Nous aimerions que vous partagiez avec nous comment vous incorporez le chanvre à votre alimentation ! Laissez vos suggestions dans la section des commentaires ci-dessous.

  • Disclaimer:
    Cet article ne remplace aucun conseil, diagnostic ou traitement d’un professionnel médical. Consultez toujours votre médecin ou tout autre professionnel de la santé habilité. Ne tardez pas à obtenir des conseils médicaux et n’ignorez aucune recommandation médicale après avoir lu tout contenu de ce site web. 

Comments

3 réflexions sur “8 bienfaits des graines de chanvre comme source de protéines, et comment les utiliser”

  1. Médecin Nutritionniste, Lupupu I.

    Nutriment ¹ Unité Quantité par 100g Pourcentage de
    l’apport quotidien
    Énergie Cal 526.00 –
    Eau g 6.50 –
    Protéine g 24.80 52%
    Sucre g 27.60 21%
    Fibre g 27.60 73%
    Gras
    Total g 35.50 –
    Omega 3 g 8.52 –
    Omega 3 (ALA) g 7.81 488%
    Omega 3 (SDA) g 0.71 –
    Omega 6 g 21.30 125%
    Omega 9 g 3.20 –
    Gras saturés g 2.49 –
    Gras trans g 0.00 –
    Minéraux
    Calcium mg 145.00 14%
    Cuivre µg 2000.00 222%
    Fer mg 14.00 78%
    Magnésium mg 483.00 121%
    Manganèse mg 7.00 304%
    Phosphore mg 1160.00 166%
    Potassium mg 859.00 18%
    Sodium mg 12.00 1%
    Zinc mg 7.00 64%
    Vitamines
    Vitamine B1 mg 0.40 33%
    Vitamine B2 mg 0.10 8%
    Vitamine E mg 90.00 600%

  2. Aronovici Thomas

    j’ai cherché sur le net et je n’ai pas trouvé de grille de lecture simple concernant les différentes parties du cannabis et du chanvre indien ( feuilles fraiches, cuites etc..).
    Je veux dire les proportions aux 100 gr pour les acides animés, sucres, amidon, graisses végétales (oméga 3-6-9), vitamines, antioxydants, minéraux et autres substances de quelque intérêt pour le pratiquant d’hatha-yoga puriste épris de santé holistique que je suis.

    Please, Please ceux, celles qui savent, postez massivement sur le net dans des formats user-friendly. Postez moi s’il vous plait.

    Aum namah Shivaay

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Auteur et réviseur

  • Profile-image

    Sensi Seeds

    L’équipe de rédaction de Sensi Seeds regroupe des botanistes, des experts médicaux et juridiques ainsi que certains des activistes les plus renommés tels Dr Lester Grinspoon, Micha Knodt, Robert Connell Clarke, Maurice Veldman, Sebastian Marincolo, James Burton et Seshata.
    En savoir plus
  • Sanjai_Sinha

    Sanjai Sinha

    Dr Sanjai Sinha est membre du corps enseignant du Centre médical Weill Cornell de New York où il reçoit des patients, enseigne aux médecins résidents et aux étudiants en médecine et fait de la recherche en services de santé. Il prend soin d’éduquer ses patients et pratique la médecine fondée sur les preuves. Son grand intérêt pour l’examen médical est nourri de ces passions.
    En savoir plus
Retour haut de page