Purple Berry Muffinz Féminisée

Purple Berry Muffinz Féminisée

Nous avons documenté toutes les étapes de la croissance de la Purple Berry Muffinz Féminisée, de la germination à la récolte. Fidèle à sa réputation, la plante est restée compacte, mais nous a donné des récoltes abondantes en seulement 63 jours. Avec son riche profil de cannabinoïdes, la Purple Berry Muffinz Féminisée offre l’équilibre parfait entre la douce détente et l’euphorie envoûtante.

Stade de floraison : 63 jours

Temps total, de la graine à la récolte : 91 jours

Rendement final : 97 grammes

Teneur en THC : 23,42 %

Chez Sensi Seeds, nous apprécions grandement les hybrides parfaitement équilibrées, et c’est avec enthousiasme que nous avons fait germer notre graine de Purple Berry Muffinz. Développée par le croisement d’une Purple Bud, d’une Blueberry Muffin et d’une Zkittlez, ce mélange unique de trois variétés emblématiques offre une expérience inoubliable. Nous avions de grandes attentes et espérions obtenir de grosses récoltes de bourgeons au profil terpénique éclatant imprégné de bois de santal exotique et de notes de biscuits crémeux ! 

Nous avons cultivé notre Purple Berry Muffinz Féminisée à l’intérieur, d’abord sous une lampe HPS de 600 W Green Power Philips. Lorsque notre plantule a atteint une certaine hauteur, nous sommes passés à une ampoule de 1000 W placée à 3 mètres au-dessus du sol. Notre mélange de terre préféré est toujours le BAC Lava. Nous avons utilisé les nutriments BIO Grow au stade végétatif, et les BIO Bloom pour la floraison. Nous nous sommes assurés de maintenir un pH de 6 tout au long du cycle de culture.

Pour assurer une efficace circulation de l’air dans notre zone de culture, nous avons mis en place plusieurs ventilateurs oscillants. Ces ventilateurs aident à éliminer les poches d’air stagnant dans la canopée et fournissent à notre Purple Berry Muffinz le dioxyde de carbone frais nécessaire à la photosynthèse. Pour maintenir un environnement sans odeur, nous avons installé des ventilateurs en ligne munis de filtres au charbon. Ceux-ci sont placés stratégiquement pour éliminer les odeurs de manière efficace.

Pour maximiser le potentiel de croissance, nous avons surveillé de près les conditions environnementales. Le jour, nous avons maintenu une température de 23 °C, qui était réduite à 21 °C la nuit. Nous avons commencé par un taux d’humidité de 65 % et l’avons ajusté au fil de la croissance. Pour le stade végétatif, nous avons suivi un régime d’éclairage de 18 heures de lumière et 6 heures d’obscurité, puis pour la floraison, il est passé à 12/12.

Germination et semis

Pour amorcer le cycle de croissance et faire germer notre graine de Purple Berry Muffinz Féminisée, nous l’avons placée entre deux feuilles de papier absorbant emprisonnées entre deux assiettes en céramique. En seulement 48 heures, une minuscule racine sortait de l’enveloppe de la graine. Nous avons ensuite transféré la graine germée dans un contenant de 1 litre rempli de mélange BAC Lava. Le troisième jour, nous avons ajouté 100 ml d’eau (EC de 0,8) contenant une hormone d’enracinement.

Nous étions prudents de ne pas trop arroser les nouvelles racines délicates de notre Purple Berry Muffinz Féminisée, au risque d’entraîner la pourriture des racines et nuire à la croissance. Les cotylédons semblaient en santé, signe que notre plante recevait assez d’eau et d’éléments nutritifs. Après une semaine de soins, nous étions ravis que notre plante atteigne 5 cm de hauteur. Cette étape importante franchie, nous savions que la Purple Berry Muffinz avait établi un système racinaire sain. 

Stade végétatif

Au cours de la deuxième semaine, nous avons dû transplanter notre Purple Berry Muffinz Féminisée dans un pot de 5 litres en raison de la croissance rapide de la motte racinaire. Notre semis faisait 15 cm et présentait de larges feuilles en éventail. Nous avons fourni 200 ml d’eau, avec une hormone d’enracinement, tout en maintenant la EC à 0,8. La température demeurait à 23 °C le jour et 21 °C la nuit, et l’humidité relative était de 65 % pour soutenir le développement de notre plante.

Au cours de la troisième semaine, elle avait atteint une hauteur de 24 cm. La tige apicale se développait bien et portait déjà quelques nœuds rapprochés. Il est essentiel d’établir un plan de lutte antiparasitaire efficace et préventive. Toute éclosion d’insectes nuisibles peut causer de graves problèmes de croissance. Pour prévenir les thrips, les pucerons et les larves de mouches du terreau, nous avons placé des sachets de Neoseiulus californicus et d’Amblyseuis swirskii le long de la tige principale.

Vers la fin de la semaine, notre Purple Berry Muffinz avait développé des feuilles d’un vert riche et d’aspect luxuriant ; nous avons augmenté la solution nutritive à 400 ml. Une belle coloration verte des feuilles indique des niveaux suffisants d’azote, un élément essentiel au processus de photosynthèse. Trop peu d’azote ralentit la photosynthèse, ce qui nuit à la croissance et au développement de la plante. 

Stade de floraison

Durant la quatrième semaine, nous avons modifié le régime d’éclairage à 12 heures de lumière et 12 heures de repos. Ce changement d’éclairage imite la transition naturelle de l’été à l’automne, indiquant à la plante de tomber en floraison. Nous avons remplacé les nutriments Bio Grow par les Bio Bloom pour encourager le développement de bourgeons, et le volume d’arrosage est passé à 800 ml. Les nutriments pour la floraison contiennent moins d’azote, et plus de phosphore et de potassium pour favoriser le bon développement des fleurs.

À la fin de la semaine, notre plante avait atteint une hauteur de 34 cm. Après avoir surveillé étroitement le développement de la zone racinaire, nous avons décidé d’augmenter le volume de notre solution nutritive à 800 ml. Notre plante était magnifique, et malgré le fait que les techniques de palissage peuvent augmenter considérablement les rendements, nous avons choisi de laisser la laisser se développer sans intervention.

Au cours de la cinquième semaine, nous avons surveillé de près la croissance de notre Purple Berry Muffinz. Nous avons été heureux de constater que nos conditions environnementales optimales avaient produit une plante de structure compacte. À la fin de la semaine, elle atteignait 47 cm de hauteur, ce qui représentait tout un progrès ! Nous avons augmenté le volume d’arrosage à 1000 ml et fait passé la EC à 1,7 pour soutenir l’expansion des racines.

À la sixième semaine, notre éblouissante Purple Berry Muffinz Féminisée faisait un impressionnant 60 cm et affichait une morphologie typiquement indica. Elle avait développé une structure forte et buissonnante avec une abondance de branches et de feuilles portant sept folioles pointues, caractéristique déterminante de cette variété. Nous avons augmenté le volume de la solution à 1500 ml (EC de 1,8) tandis que le pH est demeuré inchangé à 6,2.

Il est essentiel de s’assurer qu’aucun organisme nuisible ne visite le jardin durant la phase de floraison, car une infestation peut décimer une récolte. Dans le cadre de notre lutte antiparasitaire continue, nous avons relâché d’autres Neoseiulus californicus et Amblyseius swirskii à la base de la plante. De cette manière, nous préservons la santé et la vigueur de notre Purple Berry Muffinz Féminisée.

Au cours de la septième semaine, notre Purple Berry Muffinz Féminisée a atteint une hauteur impressionnante de 68 cm. Comme nous fertilisons de manière intensive, nous avons rincé notre plante avec 1500 ml d’eau (EC de 0,8) au pH de 6,5 pour éliminer les résidus de sel indésirables accumulés dans le sol. Ensuite, nous avons remarqué les signes initiaux de formation des bourgeons. Au bout des branches commençaient à émerger des stigmates blancs, signe prometteur de bourgeons à venir. 

À la fin de la huitième semaine, notre plante avait atteint 76 cm. Les feuilles en éventail étaient orientées vers le haut, alors que les nouvelles feuilles continuaient de porter de longues et effilées folioles. Alors que les calices continuaient de prendre du volume et de l’expansion pour former des bourgeons, nous avons pris les précautions nécessaires pour prévenir tout problème de moisissure en retirant les amples feuilles à la base de la plante.

Comme nous l’avions prévu, notre Purple Berry Muffinz Féminisée s’est étirée durant la neuvième semaine pour atteindre 99 cm. L’étirement a aussi causé un plus grand espacement entre les nœuds. Il est impressionnant de constater le développement des pistils et des trichomes et de savoir que nos bons soins y sont pour quelque chose. Notre plante se développait parfaitement bien.

Tout au long de la dixième semaine, les bourgeons se couvraient de résine et prenaient une apparence éblouissante et scintillante. Les calices de taille moyenne s’aggloméraient densément sur la tige apicale. Certains bourgeons se développaient sur la tige supérieure et les branches, mais en général, les grappes de fleurs demeuraient denses. Comme nous n’avions pas rincé notre substrat pour éliminer les résidus de la motte racinaire depuis un certain temps, nous avons versé 1500 ml d’eau (EC de 0,8 et pH de 6,5).

Alors que la semaine se terminait, la Purple Berry Muffinz avait atteint une hauteur de 108 cm ; sa phase végétative prenait fin. Il semblait que la plante faisait un dernier effort de croissance avant de détourner son énergie vers la production de bourgeons denses qui promettaient être puissants. Au cours des semaines suivantes, notre plante passerait graduellement vers la production de trichomes, les petites glandes de résine responsables de l’arôme et de l’effet du cannabis.

Pendant la onzième semaine, les pistils et les trichomes ont continué de se développer. À mesure que la plante approche de la récolte, il est essentiel de surveiller le développement des bourgeons pour les récolter lorsqu’ils atteignent une densité et une puissance optimales. Pour ce faire, il est recommandé d’utiliser une loupe pour observer le développement des trichomes pendant la floraison. Le moment de la récolte est crucial pour garantir que les bourgeons soient en quantité abondante, mais aussi, qu’ils soient savoureux.

De nombreux producteurs visent un ratio spécifique de trichomes avant de passer à la récolte : il faut qu’environ 70 à 80 % des trichomes aient une apparence laiteuse, le reste, des teintes ambrées ou brunes. Ce ratio indique que la plante a atteint sa puissance maximale et qu’elle est prête pour la récolte. Nous étions impressionnés par le progrès de notre plante, elle était rendue à 117 cm cette semaine.

Au cours de la douzième semaine, la dernière semaine avant la récolte, nous avons rincé notre plante tous les jours pour éliminer complètement les substances indésirables. Les bourgeons ont pris une légère teinte de bleu alors que les feuilles vert foncé tournaient presque au pourpre. Ces couleurs sont dues à la présence d’anthocyanes, des pigments produits en réponse à des températures plus froides. Si vous voulez obtenir des teintes vives de pourpre, il est recommandé de baisser la température dans votre salle de culture. 

Notre Purple Berry Muffinz a pris un autre 5 cm durant la semaine, atteignant une hauteur impressionnante de 125 cm. La couverture de trichomes était dense et les fleurs étaient compactes. Les calices enflés s’empilaient sur eux-mêmes, ce qui promettait un lourd rendement. Vers la fin de la semaine, notre plante a commencé à émettre un arôme floral légèrement piquant, mais adouci par un parfum délicieusement sucré.

Rendus à la treizième semaine, nous avions atteint le comble de l’enthousiasme : la récolte était éminente ! La Purple Berry Muffinz Féminisée avait connu une croissance remarquable sur une période de 91 jours, atteignant une hauteur impressionnante de 130 cm. 

Les bourgeons étaient magnifiquement développés, volumineux et denses, ce qui augurait une grande puissance. Ils étaient recouverts d’une couche épaisse de trichomes, et brillaient comme des diamants. Les pistils orange foncé qui parsemaient les bourgeons ajoutaient de la couleur au feuillage vert foncé. Dans l’ensemble, nous ne pouvions être plus enchantés par les résultats de nos soins assidus. Il était maintenant temps de couper notre plante !

Récolte

Une fois notre plante coupée, nous avons soigneusement enlevé toutes les feuilles en éventail pauvres en trichomes, en ne conservant que les bourgeons de meilleure qualité. Nous avons assuré les meilleures conditions de séchage à l’intérieur de la chambre : une humidité constante de 60 % et une température constante de 15,5 °C. Ainsi, les bourgeons ont pu sécher lentement et uniformément, préservant leur saveur, leur arôme et leur puissance.

Nous avons récolté notre Purple Berry Muffinz Féminisée en coupant la base de la tige, puis nous l’avons suspendue à l’envers dans la chambre de séchage, à la noirceur, pendant 21 jours, où une douce brise circulait. Un séchage lent préserve les terpènes, les flavonoïdes et les cannabinoïdes essentiels. Ce sont ces cannabinoïdes qui produisent les effets puissants et les arômes que les amateurs de cannabis recherchent, alors nous nous sommes assurés de procéder au séchage avec le plus grand soin.

Une fois les fleurs séchées, l’étape suivante consistait à éliminer toute trace de chlorophylle de la biomasse pour un affinage parfait. Pour ce faire, nous avons placé nos fleurs dans des pots en verre hermétiques, puis avons placé les pots dans le noir. Il ne faut pas trop remplir les pots, les bourgeons ayant tendance à retenir l’humidité, il est essentiel d’éviter la formation de moisissures. De plus, diviser les gros bourgeons est une bonne idée pour éviter qu’ils n’emprisonnent trop d’humidité. 

Au cours des 24 premières heures, nous avons laissé les bocaux ouverts pour permettre à l’humidité de s’échapper. À partir de la deuxième journée, nous avons fait faire le rot à nos pots plusieurs fois par jour pendant les premières semaines. Il s’agit d’ouvrir les pots pendant environ 60 minutes pour faire sortir l’air stagnant et laisser entrer l’air frais. Alors que nous approchions de la fin du processus d’affinage de 3 mois, nous avons réduit la fréquence des rots à une fois par jour, réduisant ainsi au minimum l’exposition à l’oxygène.

Chaque jour, nous remarquions une amélioration graduelle de l’arôme de notre Purple Berry Muffinz Féminisée. Afin de nous assurer que notre produit répond aux normes de qualité les plus élevées, nous avons envoyé un petit échantillon à notre laboratoire pour des tests de cannabinoïdes : nos fleurs recelaient une teneur en THC de 23,42 %. 

Profil des terpènes

Après avoir patiemment attendu la fin du processus d’affinage, nous étions impatients d’essayer notre Purple Berry Muffinz Féminisée. Nous avons brisé les bourgeons en petits morceaux et les avons placés dans notre moulin jusqu’à obtenir une mouture fine et uniforme. Nous avons mis nos fleurs moulues dans notre vaporisateur et l’avons fait circuler entre nous pour tester le goût et l’arôme uniques de nos fleurs.

La Purple Berry Muffinz Féminisée dégage un arôme et un goût très complexes. Son parfum est constitué de nuances sucrées de bonbons, de biscuit et de diesel, rehaussées de notes dominantes de fleurs et de bois de santal exotique. Les tons terreux du profil de saveur proviennent de la lignée Purple Bud, tandis que les subtiles notes de fruits tropicaux sont dérivées de la Blueberry Muffinz et de la Zkittlez, le résultat étant un goût parfaitement équilibré qui réveille les papilles !

Comme nous nous y attendions, les effets étaient représentatifs de son patrimoine sativa et indica. Le high cérébral initial procure une grande créativité accompagnée d’un sentiment de bonheur et de relaxation. Au fur et à mesure que le high progresse, les effets deviennent plus corporels et apportent une grande relaxation physique qui soulage la tension musculaire, ce qui est idéal pour se détendre après une longue journée.

Le résultat

En 91 jours, notre Purple Berry Muffinz nous a donné une récolte de 97 grammes de fleurs de cannabis séchées au délicieux profil terpénique. Cette variété facile à cultiver et à entretenir est une candidate idéale autant pour les jardiniers novices que pour cultivateurs expérimentés. Nous sommes très satisfaits des résultats, et nous recommandons vivement la Purple Berry Muffinz Féminisée à quiconque à la recherche d’un puissant profil terpénique et d’une expérience de culture plus que satisfaisante.

  • Disclaimer:
    Les lois et règlements régissant la culture du cannabis différent d’un pays à l’autre. Ainsi, Sensi Seeds vous recommande fortement de vérifier les lois et règlements de votre région. Ne contrevenez pas à la loi. 

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Auteur

  • Profile-image

    Sensi Seeds

    L’équipe de rédaction de Sensi Seeds regroupe des botanistes, des experts médicaux et juridiques ainsi que certains des activistes les plus renommés tels Dr Lester Grinspoon, Micha Knodt, Robert Connell Clarke, Maurice Veldman, Sebastian Marincolo, James Burton et Seshata.
    En savoir plus
Retour haut de page